A Beautiful Day
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
10

    Le wiki du cinéma !

Mon cinéma
8
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
1
Vod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
A Beautiful Day

A Beautiful Day

 

Réalisé par
en 2017

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques tweet

  • <<
  • 1
  • >>

11/11/2017      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 144 membres
15 amis 1856 avis 



a vu le film au cinéma le 11/11/2017 Avis :

Le film a été présenté au festival de Cannes 2017 dans sept catégories, il a obtenu le Prix du scénario et Joaquim Phoenix est parti avec le prestigieux Prix d’interprétation masculine. C’est l’adaptation du roman de Jonathan Ames intitulé « Tu n’as jamais vraiment été là », ce titre a été gardé dans la version originale.
Joe est un homme très tourmenté, il a fait la guerre du Vietnam, c’est un vétéran qui a été torturé et son corps en porte les stigmates et il y a perdu sa fiancée. En plus il n’a pas eu une enfance heureuse avec un père très violent, fort heureusement sa mère a essayé de le protéger du mieux qu’elle a pu. Aujourd’hui, il remplit des missions d’homme de main qu’il exécute sans état d’âme et il vit avec sa maman qui ignore bien entendu ses activités. Il vient d’achever un contrat et en général il prend des précautions, il va à l’aéroport laisser son message indiquant qu’il a terminé et l’argent gagné pour sa prestation est versée dans une épicerie et bien entendu il rémunère l’épicier pour ce service, sauf que là il a aperçu le fils du commerçant près de l’endroit où il a exécuté son contrat et il a décidé de ne plus prendre l’épicier comme intermédiaire, c’est la prudence qui prime. Il va rencontrer son mentor pour une nouvelle mission, son rôle cette fois et de récupérer la fille toute jeune du Sénateur Votto qui fait campagne avec le sénateur Williams. La fille a été kidnappée par un groupe de pédophile, mais le Sénateur préfère que cela se fasse discrètement pour ne pas perturber sa campagne. Joé sait où il doit récupérer Nina qui est la fille du Sénateur et il s’équipe pour mener à bien sa mission et se débarrasser des gardes, il va réussir à pénétrer dans les lieux en faisant beaucoup de casse et en maitrisant les gardes, il enlève la jeune Nina qui a été droguée et l’amène comme convenu dans un hôtel où son père doit la récupérer, alors qu’ils attendent dans la chambre en regardant la télévision, les informations annoncent le suicide du Sénateur Votto qui se serait jeté d’un fenêtre au 6ème étage ...
Le « Times » décrit ce film comme étant le Taxi Driver du 21ème siècle. Ce qui est un très grand compliment que de le comparer au film de Martin Scorsese et on peut penser que la réalisatrice Lynne Ramsay en a été flattée. Le film est tourné avec une certaine atmosphère qui nous montre le coté tourmenté de Joe et on n’a bien entendu pas droit à de longues descriptions, les scènes se passent presque avec un silence permanent où c’est la litote qui prend le dessus. Pendant tout le film on va avoir de courts flash-backs où on devine, plus qu’on en a la certitude, la vie qu’a enduré Joe. On va dire qu’on a affaire à quelqu’un qui sait y faire qui n’a pas froid aux yeux, mais qu’on ne peut qualifier de héros ou de super mec du genre Schwartzenegger, Liam Neesson ou autre Stallone. Question distribution on va tout de même signaler que le « héros », Joaquim Phoenix a obtenu la palme du meilleur interprète à Cannes, c’est certes mérité, mais il faut savoir que l’acteur a brillé dans d’autres films sans pour autant obtenir de récompenses, il faut se dire qu’on récompense plus le rôle que l’acteur. On va tout de même signaler une bonne distribution collégiale. Il y a quelques longueurs qui ne devraient pas être indispensables, mais le film reste tout de même très prenant et captivant. On doit constater qu’il y a vraiment de sales types de l’autre coté de l’Atlantique. Un bon film agréable à voir dans cette après midi pluvieuse.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
18/11/2017      tweet

carre 63

[Cinéfan]

Suivi par 182 membres
148 avis 

 


a vu le film au cinéma le 18/11/2017 Avis :

Lynne RAMSAY est repartie de Cannes avec le Prix du scénario et pour son acteur Joaquin PHOENIX le prix d'interprétation. J'avais hâte de découvrir ce "Beautiful day" mais la déception est à la hauteur de l'attente. Un film déplaisant au scénario minimaliste et ou la prestation de PHOENIX n'a à mon sens rien d'exceptionnel. Volontairement complaisant doublée d'une violence omniprésente, le film m'a terriblement déçu. Au vu des critiques, le film divise aussi beaucoup. Le comparer au chef d'œuvre de SCORSESE me parait invraisemblable. A vous de voir !
 
20/11/2017      tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 68 membres
124 avis 



a vu le film au cinéma le 17/11/2017 Avis :

Lors du 70e festival de Cannes, "A Beautiful Day" a raflé le prix du scénario et de l’interprétation masculine.
Le film raconte la descente aux enfers d’un vétéran de guerre prêt à tout pour secourir une petite fille des griffes d’un dangereux proxénète.
En dépit de ses qualités, "A Beautiful Day" ne m'a pas à convaincu totalement. Probablement la faute de son script paresseux, s’inspirant de « Taxi Driver » et « Drive ». Le mystère de Joe intrigue, mais malheureusement on n'en sera pas plus, à part des flashbacks remontrant la même chose un nombre incalculable de fois.
Le climat est malsain mais fascinant, suggérant une grande brutalité sans la montrer à chaque fois. La photographie est magnifique et les gros plans, surtout de la jeune fille sont à couper le souffle !
En quasi-trance, Joaquin Phoenix est exceptionnel. Il livre une performance incroyable. Son prix au Festival de Cannes est amplement mérité !
Ekaterina Samsonov, n'a pas beaucoup de dialogues mais ses scènes la rende sublime et hypnotique...Elle m'a bluffée et je pense qu'on la reverra à l'avenir.
"A Beautiful Day" remet sur le devant de la scène Joaquin Phoenix, mais cette claque visuelle nous laisse sur notre faim avec son écriture trop légère... Dommage.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+