Le Sens de la fête
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

    Le wiki du cinéma !

Mon cinéma
3
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
2
Créer mon compte / Me connecter   
Le Sens de la fête

Le Sens de la fête

 

Réalisé par ,
en 2017

Donnez votre note
Film, images, jaquettes News Avis & critiques tweet

  • <<
  • 1
  • >>

01/10/2017      tweet

carre 63

[Cinéfan]

Suivi par 197 membres
159 avis 

 


a vu le film au cinéma le 01/10/2017 Avis :

Décidément, le duo TOLEDANO NAKACHE s'affirment film après film comme les rois de la comédie. Pas le style lourdingue qu'on voit malheureusement encore trop souvent, non celle qui s'appuie sur un scénario costaud et sur des dialogues toujours bien foutus. Alors, leur filmographie est mine de rien en train de devenir ce qui se fait de mieux en France. Avec une nouvelle fois un casting brillant, Jean-Pierre BACRI et Jean-Paul ROUVE en tête. Une comédie intelligente qui nous fait passer un vrai bon moment de cinéma. Avec c'est deux là, ça devient une habitude. Succès assuré !
 
06/10/2017      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 144 membres
15 amis 1871 avis 



a vu le film au cinéma le 05/10/2017 Avis :

Le film a été présenté en avant première au festival international du film de Toronto 2017 ainsi qu’au festival du film francophone d’Angoulême 2017. Une réussite pour cette dernière réalisation d’Eric Tolédano et Olivier Nakache.
Max dirige une société qui organise des fêtes clef en main comme des mariages, là en ce moment il est avec des clients assez difficiles qui pinaillent un peu sur tout, histoire de faire baisser le prix de la prestation et lui reprochant son manque d’imagination et de réactivité et ainsi lui faire perdre son calme olympien. Surtout qu‘une organisation de mariage se profile pour la soirée et il doit s’y rendre pour superviser tout cela. Le mariage doit se dérouler dans un château du XVIIème siècle près de Fontainebleau. Il s’y rend avec Julien et sur place, déjà il doit séparer Adèle, qui est chargée de l’organisation et qui doit le seconder pour toutes les tâches, de James qui est le responsable de l’orchestre embauché pour organiser la soirée. Max va prendre Adèle à part pour lui expliquer qu’elle doit user de diplomatie et de ne pas user de son vocabulaire fleuri. Il va se rendre compte qu’il manque un serveur en extra, car Adèle a mal compris un SMS envoyé par Max et celui ci se plaint du correcteur orthographique de son téléphone qui modifie les mots sans préavis. Mais aucun problème Adèle connait quelqu’un qui pourra se rendre immédiatement disponible. Pierre le marié qui a commandé la prestation vient à l’improviste pour s’assurer de la conformité des services prévus sur le contrat ...
En fait c’est l’aventure du François Vatel du XXIème siècle qui par mimétisme dans ce château du XVIIème siècle va connaitre les aventures du célèbre intendant du Grand Condé. C’est à dire qu’une véritable loi de Murphy va venir perturber l’organisation de la fête organisée à la minute près, mais Max a plus d’un tour dans son sac et il est très réactif pour sauver la situation, malheureusement il est très perturbé dans sa vie sentimentale et cette soirée risque très sérieusement de lui enlever la niaque qui le l’a jamais quitté. C’est une comédie désopilante, mais pas que, en même temps on peut y voir une photo très peu reluisante de notre société à l’instant t. Les deux compères réalisateurs ont eu vraiment une riche idée d’employer dans le rôle principal un Jean Pierre Bacri au sommet de sa forme avec un scénario vraiment taillé pour l’acteur. Des dialogues assez pince sans rire dans l’esprit « Bacri » et des scènes désopilantes construites avec beaucoup de finesse. Il faut de tout pour faire le monde et pour ce film c’est pareil, on va rencontrer un florilège de personnages que l’on pourrait rencontrer certainement dans toutes organisations de ce type et cela fonctionne très bien sauf quand quelques cailloux viennent en perturber les rouages. On va signaler une excellente distribution avec non seulement Jean-Pierre BACRI, mais aussi Gilles Lelouche dans un rôle de chanteur, Jean Paul Rouve dans celui d’un photographe qui aurait oublié son appareil, Vincent Macaigne toujours dans un rôle décalé et Benjamin Lavernhe dans le rôle du client très faux cul sur les bord et malheureusement on ne peut les citer tous, on va y ajouter un excellent accompagnement musical et un scénario au quart de poil. Bref il y a tous les éléments pour que ça fasse un très bon film et pourquoi une comédie ne mériterait pas 5 étoiles, sachant que c’est plus qu’une simple comédie et qu’on va vous le laisser découvrir.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
07/10/2017      tweet

deanloomis

[Cinéfan]

Suivi par 62 membres
34 avis 



a vu le film au cinéma le 05/10/2017 Avis :

Pas de doute, la comédie est le genre le plus difficile à traiter. Elle demande un sens du décalage, du rythme, de la précision qui ne peut rien laisser au hasard.
Le tandem Toledano Nakache, avait prouvé avec Intouchable qu'ils possédaient ces talents, mais au risque de passer pour en empêcheur de rire en rond, au milieu d'une avalanche de critiques dithyrambiques, j'oserai dire que cette fois-ci, ils ont raté la marche.
Alors qu'ils avaient une base qui se prêtait vraiment à une comédie délirante, ils n'arrivent jamais à faire exploser leur histoire. N'est pas Blake Edwards qui veut.
Certes le film est sympathique, mais là où l'on sourit parfois on aurait aimé vraiment exploser de rire. Où est le problème ? Il est multiple, ça commence avec Jean Pierre Bacri, dans un rôle (sans doute écrit par Nicolas Canteloup) où il passe deux heures à se caricaturer en petit patron râleur. Et deux heures c'est vraiment beaucoup quand on a droit à la même chose d'un bout à l'autre du film.
Mais au delà de l'interprétation néanmoins honorable, le véritable problème du film demeure une incapacité à dynamiter chaque séquence pour véritablement exploiter le potentiel comique de la situation. On reste à chaque fois juste en dessous de la ligne de flottaison du gag. Comme si la scène n'était pas aboutie. Résultat on sourit, parfois, mais on ne rit jamais. On reste sur sa faim.
Et si l'on oublie les cinq dernières minutes, épouvantables de pseudo-pathos, il ne reste finalement qu'une gentille petite succession de sketches pour un samedi soir à la télé. Dommage.
 
08/10/2017      tweet
Avis Cinéma
rosalie210

[Accro au ciné]

Suivi par 333 membres
3 amis 612 avis 

 


a vu le film au cinéma le 08/10/2017 Avis :

Réaliser une bonne comédie n'est pas donné à tous, il faut élaborer ce qui s'apparente à une mécanique de précision pour conserver le bon tempo et faire en sorte que le soufflé ne retombe jamais pendant 2 heures. De plus une bonne comédie a toujours quelque chose de subversif en elle, sinon elle ne ferait pas vraiment rire. La comédie du duo Toledano-Nakache possède ces deux qualités.

Tout d'abord elle tire son énergie de l'art qu'ont les cinéastes chefs d'orchestre de jouer avec la gamme des acteurs du cinéma français dans toute sa diversité. Avoir choisi pour le rôle principal un patron de la comédie dans ce qu'elle a de meilleur est un coup de génie. En organisateur de festivités nuptiales, Jean-Pierre Bacri est en quelque sorte le "double" du duo de réalisateurs. Lui qui se situe au carrefour du cinéma populaire et du cinéma d'auteur doit faire travailler ensemble et harmonieusement des personnalités que tout oppose. Exactement comme Toledo et Nakache qui doivent trouver le bon dosage entre la partition d'un Lellouche beau-beauf et d'un Macaigne bobo (je n'aime ni l'un ni l'autre mais dans ce film, le mélange de ces deux extrêmes est plutôt amusant). Entre les deux, il y en a pour tous les goûts. Le choc des générations entre le petit stagiaire de troisième geek et le photographe has-been et pique-assiette (Jean-Paul Rouve) est bien vu, le duo des plongeurs pakistanais hilarant et l'"extra" qui ne comprend les mots que dans leur sens littéral entraîne quelques gags sympas avec le vocabulaire de cuisine.

L'autre intérêt du film réside dans son point de vue. Le cinéma français, on feint de l'oublier est un art détenu majoritairement par des bourgeois. Les films de mariage sont l'une des expressions de cette culture bourgeoise. Tolenado et Nakache eux choisissent le point de vue des larbins, les petites et grandes mains qui s'affairent en coulisses. Et pour que l'on comprenne bien que les classes sociales (et la violence qui va avec) ça existe toujours, on les oblige à servir en livrée et perruque, comme au bon vieux temps de "Gosford Park", "Downton Abbey" et autres "Vestiges du jour" (le cinéma anglo-saxon contrairement au cinéma français regorge de châteaux, de maîtres et de serviteurs) . Bacri n'est qu'une sorte de super majordome traité avec un mépris insupportable par le marié, véritable tête à claques arrogante et suffisante (joué par Benjamin Lavernhe de la comédie française). Heureusement les larbins investiront le champ des invités et finiront au premier plan alors que le marié, lors d'une des scènes les plus réussies du film (par un glissement subtil du comique au poétique) finira dans les choux après s'être ridiculisé.

vu au Gaumont Alésia
 
21/10/2017      tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 68 membres
124 avis 



a vu le film au cinéma le 11/10/2017 Avis :

Toledano et Nakache sont de retour avec "Le sens de la fête" et nous livrent une excellente comédie sur le thème du mariage avec des personnages hauts en couleurs. Le film nous place du coté des organisateurs de mariage et s’articule autour de tous les intervenants. On assiste donc à l'envers du décor et des problèmes rencontrés.
Tout le casting est excellent à commencé par Jean-Pierre Bacri impeccable, Gilles Lellouche parfait en DJ beauf, Jean-Paul Rouve en tête à claque... et Eye Haidara en super assistante, est la révélation de cette comédie !
Même la musique s’imprègne parfaitement au film en passant des classiques de mariages à un morceau de classique absolument magique (scène à mourir de rire !!!)
Le sens de la fête est une comédie populaire réussie, à la fois drôle et bourrée d’émotion. On ne rigole peut être pas aux éclats mais on en ressort heureux, c'est la comédie de cette fin d’année.
 
31/10/2017      tweet

aj

[Cinéfan]

Suivi par 94 membres
55 avis 



a vu le film au cinéma le 30/10/2017 Avis :

TOLEDANO et NAKKACHE ont mieux fait et feront mieux (c'est à espérer) que cette pourtant bonne et originale histoire mais qui s'étire assez laborieusement (comme le discours de Pierre) malgré de bons gags, de bons mots,et de très bons acteurs (super LELLOUCHE intéressante Eye HAIDARA) mais aussi de scènes un peu trop convenues ou improbables voire ridicules ( la drague homosexuelle)
C'est une galerie de sketches plus ou moins réussis, souvent redondants, de petits exploits trop individuels et dispersés pour qu'ils nous émeuvent vraiment même si l'on rit parfois ou sourit mais l'émotion est absente.

La musique est bonne, très, notamment au final avec les musiciens sans papiers (là aussi c'était un peu prévisible)...
et j'ose le dire même Jean Pierre BACRI m'a finalement ennuyée, un comble !
La comédie est décidement un art très difficile.
 
02/11/2017      tweet
Avis Cinéma
mazou31

[AmateurDeCiné]

Suivi par 11 membres
91 avis 



a vu le film au cinéma le 31/10/2017 Avis :

LA comédie de l’année, voire davantage. Sur une trame banale (un mariage très bourge vécu par l’équipe du traiteur organisateur), on est propulsé dans un staccato de gags très drôles et très fins, jamais vulgaires, de dialogues savoureux qu’on ne désirerait que retenir par cœur, le tout sur un rythme sans aucun temps mort – rarissime dans une comédie – et dans une ambiance de joie bienfaisante. C’est bien observé mais jamais méchant, ça aussi rarissime à notre époque où la raillerie idiote passe pour du talent ! On se réjouit même de la solidarité et de la générosité ambiantes. Et pour finir, pour surmonter la pièce montée, un Jean-Pierre Bacri au sommet de son talent et fort bien accompagné par de très bons seconds rôles. Un vrai bonheur de comédie !
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+