Manon des Sources
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
10

créé et géré par des bénévoles

Mon cinéma
5
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteurs
2
Vidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
2
Vod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
Manon des Sources

Manon des Sources

 

Réalisé par
en 1986

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Récompenses (3) Avis & critiques tweet

  • <<
  • 1
  • >>

27/01/2004      tweet
Avis Cinéma
mermoz

[AmateurDeCiné]

14 avis 



a vu le film au cinéma le 27/01/2004 Avis :

Oui je sais , la morale consisterait à condamner Ugolin (Daniel Auteuil) et le Papet (Yves Montand) pour ce qu'ils ont fait au pauvre bossu. Mais voilà ! Le génie de Marcel Pagnol est de conférer à ses personnages toute l'ambiguîté de l'âme humaine. Somptueusement interprétés par Daniel Auteuil et Yves Montand, l'oncle et le neveu nous font hésiter entre la haine et la tendresse, et au final on préférerait voir Ugolin séduire cette belle Manon qu'il a bien méritée (Emmanuelle Béart) , plutôt que de voir ce triste instituteur de la ville emporter le morceau au seul mérite qu'il frime en ramassant des cailloux. Quant à Yves Montand, il nous arrache des larmes lorsqu'au crépuscule de sa vie on, le voit prendre la clef du cimetiere pour se rendre sur la tombe du pauvre Ugolin.
Merci Marcel Pagnol de l'Académie Française, sur ce coup là , vous fûtes sans conteste supérieur à Giono .
 
01/01/2006      tweet

wolfy9191

[Spectateur]

1 avis 



a vu à la télé le 28/12/2005 Avis :

Excellent film Que la télévision nous a offert pour les fêtes de Noêl
 
14/11/2007      tweet

loloum

[Spectateur]

1 avis 



a vu à la télé le 14/05/2005 Avis :

excellente fresque de la vie meridionale avec un drame en toile de fond
 
23/07/2013      tweet
Avis Cinéma
dancerinthedark

[Accro au ciné]

Suivi par 138 membres
2 amis 490 avis 



a vu le DVD le 19/07/2013 Avis :

Ugolin tombe amoureux de Manon qui, elle, tombe amoureuse d’un instituteur. Le drame est à nouveau enclenché et le film se déroulera avec les références à la première partie et prendra son sens grâce à des faits bien antérieurs à l’arrivée de Jean de Florette.
Gérard DEPARDIEU a laissé sa place à Emmanuelle Béart : le film y gagne en beauté et en grâce… Daniel Auteuil, dans sa quête d’un amour inaccessible, est « beau » malgré les traits disgracieux de son personnage. Sa douleur, visible à l’écran, montre les talents d’un grand acteur. Il ne faudrait pas oublier Yves Montand dans un rôle difficile qui apporte un peu d’humanité à un personnage qui en a manqué toute sa vie.
Pourtant, les qualités des acteurs ne suffisent pas à donner à cette seconde partie le souffle que l’on trouvait dans la première : le scénario manque de corps. Les héros sont-ils fatigués ? Et si l’eau qui n’arrive plus au village n’était finalement qu’une petite vengeance, si faible qu’on n’en ressentirait que peu d’empathie ? Mais Claude Berri a tenu à rester fidèle au roman de Pagnol : ceux qui ont adoré le livre ont dû applaudir le film. Pour les autres dont je fais partie, les deux films auraient pu gagner en concision pour n’en faire qu’un.
 
17/10/2016      tweet
Avis Cinéma
jamesbond

[Maitre Ciné]

Suivi par 588 membres
31 amis 2627 avis 

 


a vu le film le 17/10/2016 Avis :

Prologue:

J'ai lu une critique assez absurde sur Jean Giono que l'auteur était inférieur à Marcel PAGNOL , je trouve cela d'une stupidité éhontée. Car ,Pagnol n'a jamais caché que son auteur préféré était Jean Giono parce qu’il savait doser mélanger un drame Provencal tout en parlant de l'humanisme entre l'amour, la nature, la terre de ses ancêtres et la compassion. Pour écrire ses romans ,Pagnol c'est inspiré des roman de Giono. Son roman "l'eau des collines" est une source d'inspiration sur celui de Jean Gionno intitulé "Les Collines". La différence entre "l'eau des Collines" est un diptyque en deux partie dont le roman contenait Ugolin et Manon des Sources ,est un conte provençal improbable ,alors que "Les collines" est la première partie d' un drame montagnard dont la nature détient une eau de source est la pièce maitresse de la trilogie. Elle parle de la terre fécondatrice brisée par la volonté des hommes cherchant à être plus fort que la nature. Cette dernière , personne ne peut la maitriser , même pas l'homme ."Les Collines" de Jean Giono est la première parties de son roman humaniste entre l'homme et la nature contenant trois tomes sur "La Trilogie de Pan" suivi de "Un de Baumugne" et" Regain", ce dernier à eu une adaptation cinématographique ,Regain (1937).

En résumé:

La deuxième partie est moins intéressante que celle réalisé par Marcel Pagnol qui montrait plus la vengeance de Manon et pour la raison qu'elle le fit:afin de punir les habitants du village responsable de la mort de son père,car Jean Cadoré était un étranger du village héritant des terres les plus riches de la Provence par sa mère Florette que les Soubeyrand jaloux veuillent s'approprier par vengeance , du moins le Papet.

La version de Claude Berri s'inspire du roman de Pagnol , mais s'éloigne de la tragédie pagnolesque en donnant une fin différente de celle du roman.

C'est le dernier quart heure qui donne toute les réponses au diptyque avec un Yves Montant bien plus impérial que tous les acteurs réunis sur une fin centralisée uniquement sur le Papet. Exit ,Ugolin le pion du Papet qui voulait accomplir sa ven.....,Un message très fort de Berri .

Emmanuelle Beart , la fille d'un certain chanteur troubadour de "l'Eau Vive", tout comme la chanson de son père, était une jolie femme à l'époque,dommage qu'aujourd'hui elle est passée par le bistouris,quel gâchis.

Épilogue:

Le roman "l'eau des collines" est un conte provençal par Marcel Pagnol venu, après le succès de son film Manon des Sources (1952) qu'il avait écrit uniquement pour sa femme comme le préface de son roman le soulignait à sa tendre bien aimée ,Jacqueline PAGNOL.

Dans ce diptyque on retrouve également Fransined dans le rôle du fleuriste, le frère de FERNANDEL.

Daniel Auteuil proposa à Berri le rôle de Manon Cadoré à Emmanuelle Beart qui était sa compagne de l'époque.

 
25/06/2017      tweet
Avis Cinéma
pierri33

[AmateurDeCiné]

Suivi par 132 membres
50 avis 



a vu à la télé le 02/02/2015 Avis :

Il faut préciser que quand, dix ans après son film d'esprit marseillais en deux parties "Manon des sources" et "Ugolin", Pagnol a écrit "L'eau des collines", il a lui-même remis les faits dans l'ordre chronologique et a créé une atmosphère sombre des paysans de Haute Provence plus conforme à la réalité dure de ce monde très dur. Les paysans du coin sont taiseux et habillés de noir.
Il a aussi prolongé l'histoire par des liens entre le papet (et donc Ugolin) et Jean de Florette (et donc Manon). Berry est fidèle au roman et l'histoire est assez forte (l'eau vaut plus que de l'or dans ce pays) pour que le film soit un vrai bon drame prenant. Il y a peu de personnages et peu de comédie. Les deux films de Pagnol et ceux de Berry sont donc des films complètement différents dont la comparaison de réalisation est vaine. On peut les aimer de façons différentes.
Pour moi, celui de Pagnol est à voir, à revoir et ré-écouter à cause des scènes de comédie, des dialogues jouissifs (on en découvre ou en re-découvre à chaque nouveau visionnage). Les comédiens sont tous formidables. Le sermon du curé est un moment d'anthologie : 15 mn en plan séquence (ou quasi) et je suis scotché. Le film est une suite de sketchs : le café et l'histoire du bossu, le rapport de l'ingénieur, le sermon, le procès de Manon, le procès d'Ugolin, le discours de M Belloiseau, tous magiques.
Celui de Berry est bon par son réalisme mais je ne l'ai vu qu'une fois car Montand et Auteuil forcent un peu leur accent (celui qu'ils ont perdu puisqu'ils sont méridionaux d'origine) et Depardieu, même s'il est acceptable qu'il parle pointu (sa fille aussi) puisqu'il vient d'ailleurs, est vraiment trop difficile à écouter.
Mais peut-être reverrai-je la partie "Manon" qui est très émouvante.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+