Films Cinéma et TV sur notreCinema
3

Contribuez en ajoutant des films, des avis

Mon cinéma
11
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   

Vos salles :


Créer une salle






Rechercher un cinéma :
Selection UGC MK2 Gaumont Autres   Ajouter
(GANHITO)  
SALLE EQUIPE
      


Cinéma Centre-Ville (St-Georges)  
Salle de cinéma Cinéma Centre-Ville
      


Cineplex Ste-Foy (Ste-Foy)  
Salle de cinéma Cineplex Ste-Foy
      


CGR BRIVE (Brive)  
Salle de cinéma CGR BRIVE
      


Le Clap (Québec)  
Films américains et étrangers +québecois. Accent mis sur le cinéma d'auteur
Salle de cinéma Le Clap
      


Eden (Saint-Jean-d'Angély)  
Salle de cinéma Eden
      


Le Louxor (Paris)  
Il s'agit d'un cinéma créé dans les années 20, avec un décor à l'égyptienne (style arts déco), fermé depuis longtemps et réouvert assez récemment. Le nom d'origine (parfois encore utilisé) est Louxor-Palais du cinéma. La restauration (le bâtiment est classé) est superbe, notamment le décor de la grande salle (avec balcon), avec tous ses motrfs égyptiens-salle baptisée Youssef Chahine. Côté programmation, plutôt art et essai (sans tomber sauf exception dans l'ultra-confidentiel), avec VOST pour les films non francophones. Il y a aussi des cycles, des séances spéciales (avec présentation et/ou débat), des séances jeune public. Il y a un bar au 3ème étage, accessible seulement avec un ticket pour une séance, ou une carte d'abonnement au cinéma.
Salle de cinéma Le Louxor
      


Christine 21 (Paris)  
Ex Action Christine. La programmation n'a pas changé : classiques hollywoodiens, se partageant entre rééditions et cycles. Le cinéma accueille aussi des séances de festival. Films en VOST.
Salle de cinéma Christine 21
      


Le Desperado (Paris)  
Ex Action Ecoles. Le cinéma se consacre au répertoire (cinéma hollywoodien et français), avec des cycles, et aux films de (et/ou/avec) Jean-Pierre Mocky (propriétaire de la salle, sauf erreur). Films étrangers en VOST.
Salle de cinéma Le Desperado
      


Kinépolis Mulhouse (Mulhouse)  
Ouvertes en 1999, les 14 salles du Kinepolis comptent 4612 fauteuils. Le complexe s'intègre totalement dans une politique urbaine axée sur le dynamisme et l'accessibilité. Avec ses toutes nouvelles rénovations, Kinepolis Mulhouse demeure à la pointe de la technologie.
Salle de cinéma Kinépolis  Mulhouse
      


Loft (Chatellerault)  
Complexe cinématographique de 7 salles Films en VOST ou en VF, parfois en 3D. Retransmission de ballets ou d'opéras.
Salle de cinéma Loft
      


Méga CGR (Bruay-la-Buissière)  
Le Méga CGR, situé Porte Nord de Bruay-La-Buissière à vu le jour en 2000-2001. C'est un complexe de 12 salles climatisées équipés d'écrans de 20 mètres et de projecteur numériques dont 10 salles pouvant projejer des films en 3D et un total de 2600 sièges, hall avec espace de jeux vidéo. Accés aux personnes à mobilité réduite dans toutes les salles, Parking gratuit. l'intégralité de ses salles de projection (moquette, éclairage, fauteuils) et le hall ont été rénovés début 2011. Le Circuit Georges-Raymond (le groupe CGR cinéma), fondé en 1966 par Georges Raymond, est actuellement avec 418 salles de cinémas répartis dans 35 villes, avec 33 multiplexes et 7 complexes le 3e circuit d'exploitation de salles de cinéma en France. Initialement implanté à La Rochelle, le groupe CGR s'est développé à partir de 1974 dans un premier temps dans le quart sud-ouest de la France, prenant peu à peu possession d'un nombre important de cinémas dans cette région (à La Rochelle d'abord, puis à Bordeaux, Tours, Poitiers, Niort, Pau, Bayonne, Tarbes, Montauban, Agen, Albi, Castres, Royan, Cognac, Châteauroux, Bourges, etc.). En 1995, le premier multiplexe du groupe est construit à La Rochelle, sous l'enseigne Méga CGR. À partir de cette date, le groupe assure son développement sur l'ensemble du territoire national, en se concentrant sur les principales métropoles régionales et la périphérie parisienne. Début 2001, au décès du fondateur Georges Raymond, le groupe compte 17 multiplexes ouverts en seulement six ans. Le groupe poursuit alors son développement sous la houlette de Roger-Marc Lecoq, Directeur Général, qui quitte ses fonctions six ans plus tard. En 2007, le nouveau Directeur Général, Jocelyn Bouyssy, annonçce que l'intégralité des salles du groupe seraient équipées de projecteurs numériques avant la fin de l'année 2009. Cette conversion au cinéma numérique, consécutive à la signature d'un accord de financement avec le tiers-investisseur britannique Arts Alliance Media, fait de CGR le premier circuit européen à systématiser la projection numérique.
Salle de cinéma Méga CGR
      


Studio 28 (Paris)  
170 places Plus vieux cinéma de Paris
Salle de cinéma Studio 28
      


Le Star (Avranches)  
Salle de cinéma Le Star
      


Le Saint-André des Arts (Paris)  
Cinéma indépendant fondé en 1971 par Roger Diamantis et situé en plein quartier latin, le Saint-André des Arts est une véritable institution parisienne du cinéma d’art et d’essai (labels : “art et essai” et “Europa Cinemas”).
Salle de cinéma Le Saint-André des Arts
      


Arlequin (Paris)  
Salle proposant des films en première exclusivité, plus quelques films de répertoire (ciné-club le dimanche matin). Tous les films non francophones sont en VOST.
Salle de cinéma Arlequin
      


Cinémathèque française (Paris)  
La Cinémathèque française est à la base une association 1901 créée par Henri Langlois en 1936. Le bâtiment de la rue de Bercy abrite depuis 2005, le Musée du Cinéma, la Bibliothèque du film, une libraire-boutique, et trois salles : Henri Langlois (environ 400 places), Georges Franju (200), et Jean Epstein (100). Elle propose des films de toutes époques et de tous styles, avec des cycles consacrés à des personnalités (acteurs, cinéastes, directeurs photos, compositeurs...), ou à des thèmes (au départ surtout pour la programmation jeune public, mais pas seulement maintenant). Il y a aussi des cycles réguliers : cinéma bis, cinéma d'avant garde, cinéma d'aujourd'hui (films récents ayant fait un trop court passage en salles)... Elle organise plusieurs expositions par an. Elle édite un programme trimestriel, disponible à l'accueil. NB Les films sont proposés pour une diffusion unique (parfois une ou deux diffusions supplémentaires), et la Cinémathèque ne dispose des copies (de toute provenance, elles peuvent même provenir de collections particulières) que pour ces projections (sauf évidemment pour les films provenant de ses collections). Certaines copies peuvent être de qualité moyenne. Il arrive que la programmation soit changée au dernier moment, le plus souvent pour des raisons techniques (copie pas disponible à temps, ou finalement en trop mauvais état). Tous les films sauf exception (séances jeune public ou cinéma bis en VF, pas de copie VO disponible ...) sont en VO. Si la copie n'est pas sous-titrée, ou bien est sous-titrée dans une autre langue que le français, il y a un sous-titrage électronique dans un panneau en-dessous de l'écran.
Salle de cinéma Cinémathèque française
      


Reflet médicis (Paris)  
Située dans une courte rue du 5ème arrondissement dédiée au cinéma, puisque "coincé" entre deux autres salles, le Champo et la Filmothèque. Si ses deux voisins se consacrent au répertoire (ressorties salles et cycles sur divers thèmes), le Reflet , sauf exception, propose des films en première exclusivité. Essentiellement des films à diffusion relativement restreinte. Les films sont de toute provenance. A noter, sur le mur côté droit de la salle 3, un vitrail Belle Epoque, représentant (plus ou moins, on y voit le Panthéon) le quartier. C'est un reste d'une ancienne utilisation du site : un café/restaurant, il y a plus de 100 ans. Tous les films non francophones sont en VOST.
Salle de cinéma Reflet médicis
      


Luminor Hôtel de Ville (Paris)  
Ex Nouveau Latina (depuis le 5/11/2014). Même type de programmation, orientée art et essai. Avec aussi des reprises, des cycles, des séances jeune public. Et parfois (en liaison avec d'autres salles), des séances de festival . Tous les films non francophones sont en VOST (à l'exception peut-être de certains films destinés au jeune public).
Salle de cinéma Luminor Hôtel de Ville
      


Magic Cinema (Bobigny)  
LE MAGIC CINEMA, cinéma d'art et d'essai et de recherche, a ouvert ses portes en octobre 1987 à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, sous l'impulsion de la Ville. Fort de deux salles de 160 et 285 places de qualité audio en digital (SRD), on peut y projeter du 35mm, 16mm et les formats vidéo bêta numérique et SP ainsi que le format DVD.
Salle de cinéma Magic Cinema
      






Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+

Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger La Reine des neiges en streaming
La Reine des neiges
Le Réveil de la Force Star Wars : The Force Awakens
Le Réveil de la Force
Justice League Justice League
Justice League
Les Gardiens de la galaxie 2 Guardians of the Galaxy Vol. 2
Les Gardiens de la galaxie 2
Alien Covenant Alien Covenant
Alien Covenant