Films Cinéma et TV sur notreCinema
10

créé et géré par des bénévoles

Mon cinéma
11
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de films
4
Films classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   


buddy icon carre 63

Niveau : AmateurDeCiné

Suivi par 49 membres

0 amis86 avis





Mon cinéma Perso & Tops Films vus Séries Quiz Blog Carte  Home cinéma
Vidéothèque Amis Favoris Statistiques  tweet

   Envoyer un message lui envoyer un message



Filtrer les critiques par note :      Que les news Que les critiques
23/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 24 fois    

Le Procès du siècle  

Si on peut reprocher au film une mise en scène sage, il nous met en garde, combattre ceux qui veulent remettre en cause des faits historiques (ici des camps de concentration) par des mensonges nauséabonds. La force du récit et la solide interprétation, Rachel WEISZ, Tom WILKINSON et Timothy SPALL (impressionnant en négationniste abject) font de ce procès certes classique, un film passionnant.
image de Le Procès du siècle
Vu le 23/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


23/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 27 fois    

Les Fantômes d'Ismaël  

Quelle déception ! Alors que les critiques presse déroule le tapis rouge au dernier film d'Arnaud Desplechin, moi humble et inconnu spectateur me demande pourquoi. Pourquoi autant d'éloges à un réalisateur qui se regarde constamment le nombril ? Desplechin nous conte deux histoires, celle d'Ismael et celle d'un film que lui même tourne. Deux histoires croisées pour raconter la solitude, l'abandon, l'amour tout ça recouvert d'un pseudo regard intellectualisé. Franchement quel gâchis, pas d'empathie pour les personnages, dialogues insipides, histoire volontairement foutraque qui n'arrive jamais à nous émouvoir et à avoir un semblant d'intérêt. Desplechin veut mélanger les genres, pourquoi pas ? Encore faut 'il un minimum de cohérence, la malheureusement ça devient très vite navrant (voir la scène entre Amalric et Girardot), on est bien triste de voir deux grandes actrices tenter d'éviter le naufrage mais leurs personnages est à l'image du film, prétentieux et vain. Y a t'il encore un spectateur dans la salle ?
image de Les Fantômes d'Ismaël
Vu le 23/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


23/05/2017 : News ajoutée -  Lu 2509 fois    

Roger MOORE est décédé.  

Alors que le Festival de Cannes bat son plein, le monde du cinéma perd aujourd'hui l'un des siens avec la disparition à Crans-Montana de Roger Moore révélé par les fameuses séries "Le Saint" ou "Amicalement votre" avec son compère Tony Curtis. L'acteur britannique avait aussi interprété le célèbre personnage de Ian Fleming, James Bond dans sept aventures.
Anobli en 2003, avec le titre de chevalier commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique, Sir Roger Moore représentait le fameux chic anglais. Il était aussi ambassadeur auprès de l'Unicef. Roger MOORE
Roger MOORE est décédé.
tweet       


22/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 2030 fois    

Cinéma mon amour  

Un documentaire touchant sur la foi d'un homme amoureux de cinéma et qui tel un Don Quichotte contre les moulins à vent tente de garder en vie la salle de cinéma qu'il dirige malgré une hausse incroyable des fermetures de salles en Roumanie. Alexander Belc filme ce formidable personnage engagé qu'est Victor Purice, qui à lui seul rend ce documentaire intéressant et attachant.
image de Cinéma mon amour
Vu le 22/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


22/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 35 fois    

Adieu Mandalay  

Liangqing et Guo, deux jeunes birmans tentent une nouvelle vie à Bangkok, mais alors que Liangging veut régulariser sa situation, Guo lui n'est pas du même avis. Drame de l'immigration clandestine, quotidien de ces jeunes qui veulent travailler sans la crainte d'être dénoncé et/ou arrêté, Midi Z réussit un film puissant évitant toute sensiblerie que le sujet pouvait laisser craindre. Son sens de la mise en scène fait merveille, les scènes dans l'usine filmées quasiment comme un documentaire renforcent la puissance du récit. Jusqu'à un dénouement qui vous laisse KO. Wu KE-XI en femme au caractère fort et indépendante est remarquable. A voir.
image de Adieu Mandalay
Vu le 22/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


22/05/2017 : News ajoutée -  Lu 3676 fois    

Des nouvelles de Rod Paradot  

Révélé par "La tête haute" d'Emmanuelle BERCOT qui lui avait valu le César du Meilleur Espoir Masculin, Rod PARADOT va débuter fin juin, le tournage de "Décrocheurs" premier long métrage de Mathias PARDO. Camille JAPY ("Respire", "Irresponsable") tient le rôle principal féminin. L'histoire : Tess et Anatole à peine majeur ne connaissent encore rien de l’amour. Anatole cherche un job et vit au jour le jour, Tess s'apprête à intégrer les classes prépa à Paris.
Leurs destins vont se croiser et ensemble, vont sillonner les routes et prolonger l’été, pour ne jamais oublier. Un casting alléchant pour un film qu'on devrait voir en 2018.
Rod PARADOT Joséphine JAPY

PS: La production Chi Fou Mi productions recherche des figurants.


- Lien Des nouvelles de Rod Paradot
Des nouvelles de Rod Paradot
tweet       


22/05/2017 : News ajoutée -  Lu 3660 fois    

Le Nouveau récompensé à Cannes  

Pour la deuxième année consécutive, UniFrance s’associe à France Culture pour le Prix International des Etudiants, dans le cadre des Prix France Culture Cinéma. C'est le film de Rudi ROSENBERG "Le Nouveau", qui a été récompensé. La cérémonie de remise des prix a eu lieu le dimanche 21 mai au Pavillon UniFrance du Festival de Cannes avec Costa GAVRAS et la journaliste Isabelle GIORDANO.
Les cinq films en compétition étaient :
La Jeune Fille sans mains, de Sébastien Laudenbach – Animation
Le Ciel attendra, de Marie-Castille Mention-Schaar – Fiction
Le Nouveau, de Rudi Rosenberg – Fiction
Voyage à travers le cinéma français, de Bertrand Tavernier – Documentaire
Swagger, d’Olivier Babinet – Documentaire Le Nouveau (2015)


- Lien Le Nouveau récompensé à Cannes
Le Nouveau récompensé à Cannes
tweet       


22/05/2017 : News ajoutée -  Lu 3439 fois    

FESTIVAL DU FILM DE DINARD 2017  

La mairie de Dinard a présenté ce jour l'affiche du 28ème Festival du Film de Britannique de Dinard. Affiche rigolote et un brin décalée, signé par Sylvain Garrigues. Le Festival se tiendra du 27 septembre au 1er octobre 2017 dans la jolie ville d'Ille et Vilaine.


- Lien FESTIVAL DU FILM DE DINARD 2017
FESTIVAL DU FILM DE DINARD 2017
tweet       


19/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 85 fois    

Les Gardiens de la galaxie 2  

Désolé, je vais aller à l'encontre des nombreux avis positifs.
Tout d'abord, si c'est pour regarder un jeu vidéo de 2h16 ! autant rester chez soi. Pas de rythme, un humour forcé pas franchement drôle, des acteurs mal dirigés, la palme revenant surement à Chris PRATT si peu convaincant que s'en est affligeant. Pour le reste le scénario est prévisible, entre les explosions, les destructions, les combats (on a bien du mal à savoir qui est qui) rien ne rehausse l'impression d'être pris pour des crétins. Les fans de Marvel y trouveront peut-être leur compte, les autres fuiront. Un naufrage intergalactique.
image de Les Gardiens de la galaxie 2
Vu le 19/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


16/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 103 fois    

Le Chanteur de Gaza  

Un jeune palestinien de Gaza malgré les difficultés rêve de participer à l'émission "Arab Idol", notre équivalent de "The Voice". Et pour une voix, le jeune Mohamed en possède une de toute beauté. Hany ABU-HASSAD montre aussi le quotidien des gazaouïs ce qui renforce l'intrigue. Mais "Le chanteur de Gaza" appuie aussi, de façon un peu trop marquée à mon gout sur le larmoyant, la fin étant un happy end prévisible, (le réalisateur s'attache d'ailleurs à montrer des images du vrai Mohamed Assaf). Reste un film finalement agréable avec un message porteur d'espoir, celui de croire à ses rêves, ce n'est pas si mal.
image de Le Chanteur de Gaza
Vu le 16/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


16/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 98 fois    

En amont du fleuve  

Ceux qui aiment les films sur vitaminés quitteront certainement la salle avant la fin. Tant pis pour eux ! les autres (j'en fait partie)apprécieront cette virée le long d'un fleuve en Croatie. Marion Hansel et son scénariste Hubert Mingarelli (par ailleurs écrivain de grand talent) distillent tel un petit poucet les infos du drame qui touche ces demi-frères. La caméra se sert adroitement de ces lieux sauvages et magnifiques pour amener le trouble et parfois l'angoisse que l'on peut ressentir dans un sauvage. S'appuyant sur deux magnifiques acteurs Olivier GOURMET et Sergi LOPEZ (quelle présence !), le film éveille des émotions qui vont droit au cœur. A découvrir.
image de En amont du fleuve
Vu le 16/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


16/05/2017 : News ajoutée -  Lu 12189 fois    

Montmartre, décor de cinéma  

Depuis le 12 avril et jusqu'au 14 janvier 2018, le musée de Montmartre Jardins Renoir accueille une très belle exposition réalisée en grande partie grâce aux collections de la Cinémathèque française. "Des enfants du Paradis" de Marcel Carné à "La fabuleuse histoire d'Amélie Poulain" de Jean-Pierre Jeunet, l'histoire d'un quartier vu par l'œil de grands cinéastes.


- Lien Montmartre, décor de cinéma
Montmartre, décor de cinéma
tweet       


15/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 134 fois    

Rush  

Voilà un film passionnant réalisé par Ron Howard. Le duel et toute la dramaturgie de la saison 1976 en Formule 1. L'incroyable rivalité entre deux champions, le britannique James Hunt et l'autrichien Niki Lauda, avec comme point culminant l'atroce accident du pilote Ferrari et son incroyable retour lors du dernier grand prix pour tenter de garder son titre malgré les souffrances. Howard nous offre un suspense vrombissant avec deux acteurs, Chris Hemsworth et Daniel Brühl, bluffant et surtout impeccables. Les scènes de courses sont impressionnantes et donnent au film de Ron Howard une belle authenticité. Il réalise là son meilleur film.
image de Rush
Vu le 15/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


15/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 118 fois    

Le Concours  

Ils rêvent tous de rentrer dans l'exigeante Femis, tous ces jeunes animés par leur passion inébranlable de faire du cinéma. Claire DENIS filme ce marathon d'épreuves pour obtenir le fameux Graal. Une immersion au cœur de l'institution que Claire Denis filme à juste distance. Elle capte ici ou là des postures, des regards, des silences, des attitudes touchantes, enthousiastes, des stress qui paralysent certains postulants. C'est parfois drôle, parfois émouvant mais surtout toujours filmé avec un regard bienveillant. Très bon film.
image de Le Concours
Vu le 15/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


15/05/2017 : News ajoutée -  Lu 12138 fois    

Disparition de Powers Boothe  

L'acteur américain Powers BOOTHE est décédé le 14 mai 2017 a annoncé son attachée de presse. Souvent employé dans les rôles de méchants, son personnage dans "Sin City" en étant le plus bel exemple, il était au générique de plusieurs séries à succès "24 heures chrono", Nashville", "Deadpool". Au cinéma, on l'avait vu notamment dans "Adieu je reste" d'Herbert ROSS, "La Chasse" de William FRIEDKIN, "La forêt d'Emeraude" de John BOORMANN "Nixon" et "U-Turn, ici commence l'enfer" d'Oliver STONE ou "Tomstone" de George PAN COSMATOS. Powers BOOTHE
Disparition de Powers Boothe
tweet       


14/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 208 fois    

Problemos  

Une critique rigolote et absurde sur des modes de vies opposées. Le combat du consumérisme et de la propriété contre celui du partage et du retour à la nature. Les scénaristes Blanche GARDIN et Noé DEBRE renvoient dos à dos les choix de vie avec un ton vachard et rigolo bien vus. C'est gentiment barré, voir transgressif, les comédiens peu connus sont excellents, Eric JUDOR confirme son sens de l'humour décalé et fait de "Problémos" une comédie qui vaut le coup d'œil.
image de Problemos
Vu le 14/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


14/05/2017 : News ajoutée -  Lu 12475 fois    

Manuel PRADAL est décédé  

Le réalisateur français Manuel PRADAL est décédé le 13 mai 2017. Né à Aubenas en 1964, il était diplômé de la FEMIS. Après un premier film "Canti" avec Simon REGGIANI et Agnès JAOUI, c'est avec "Marie Baie des Anges" sorti en 1998 et qui révéla Vahina GIOCANTE que Manuel PRADAL se faire connaître. Suivront en 2002 "Ginostra" avec un casting cinq étoiles (H. KEITEL, Andie McDOWELL, H.D. STANTON, Asia ARGNETO puis "Un crime" (2006) avec Emmanuelle BEART et Harvey KEITEL de nouveau, il retrouve Vahina GIOCANTE dans "La blonde aux seins nus" (2010) avec Nicolas DUVAUCHELLE. Ces derniers films "Tom le cancre" et "Benoit Brisefer" adapté de la BD de PEYO le rapproche de l'enfance et d'un cinéma plus facile d'accès.
Manuel PRADAL
Manuel PRADAL est décédé
tweet       


12/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 290 fois    

Outsider  

Portrait d'un loser égoïste, ce biopic réalisé par Philippe FALARDEAU dont on avait vu l'an passé "Guibord s'en va en guerre", s'avère un excellent divertissement. Chuck Wepter dont la seule heure de gloire étant d'avoir résisté au légendaire Mohammed Aliet qui inspira Stallone pour la fameuse série des Rock,) aveuglé par son exploit sans lendemain glorieux, est aussi pathétique qu'attachant. Liev SCHREIBER en quête de reconnaissance qu'il en oublie les gens qui l'aiment est très convaincant. La reconstitution de l'époque est excellente, les seconds rôles (Naomi WATTS sublime, Elisabeth MOSS en femme bafouée)contribue au plaisir. Un bon film pour ma part.
image de Outsider
Vu le 12/05/2017   Tous les avis     tweet  
1 vote  Voter
      


12/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 237 fois    

Souffler plus fort que la mer  

Un premier film qui avait de beaux arguments. Une famille de pécheurs contraints de mettre leur gagne-pain (le bateau familial) à la casse pour obtenir la prime et renflouer leur compte en banque. Mais très vite, le film ennuie par son rythme d'une langueur extrême, un mal fou à être touché par ses personnages repliés sur eux-mêmes. Et puis un saxophone omniprésent qui agace plus qu'il ne trouble, qui comme le dit le personnage de Corinne Masiero "tu peux arrêter de jouer". Reste une image soignée, des acteurs justes malgré le peu de dialogues et l'immensité de la mer. Malgré son joli titre, le film manque singulièrement de souffle.
image de Souffler plus fort que la mer
Vu le 12/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


12/05/2017 : Avis ajouté -  Lu 173 fois    

Message from the King  

Loin de son Afrique du Sud natal, Jacob King débarque à L.A pour retrouver sa sœurette qui visiblement est partie en vrille. Lorsqu'il la reconnaît à la morgue, son sang ne fait qu'un tour et celui de ses ennemis coule abondamment.
Si un polar violent, poisseux, si la loi du talion n'est pas un repoussoir pour vous, "Message from the King" devrait vous plaire. Fabrice DE WELZ ne ménage ni les spectateurs, ni son héros tant les scènes violentes sont légions. Avec un suspense qui tient plutôt bien la route et une fin qui réserve une surprise. Pas si mal au final.
image de Message from the King
Vu le 12/05/2017   Tous les avis     tweet  
 Voter
      







Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+

Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger La Reine des neiges en streaming
La Reine des neiges
Le Réveil de la Force Star Wars : The Force Awakens
Le Réveil de la Force
Justice League Justice League
Justice League
Les Gardiens de la galaxie 2 Guardians of the Galaxy Vol. 2
Les Gardiens de la galaxie 2
Alien Covenant Alien Covenant
Alien Covenant