Films Cinéma et TV sur notreCinema
Suivez nous sur facebook et twitter !

Mon cinémaAgenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursFestivals de cinémaFilms classiquesBio et Filmo des starsHomecinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux

Discutez de ces news dans les forums


Dossiers

Le TOP des films de l'année 2014 par la communauté et les blogueurs
Le TOP des films de l'année 2014 par la communauté et les blogueurs

Les sujets les plus controversés au cinéma
Les sujets les plus controversés au cinéma

Les enfants prodiges
Les enfants prodiges

Entretien avec Lucky McKee, réalisateur de THE WOMAN
Entretien avec Lucky McKee, réalisateur de THE WOMAN

3. Tarzan - du noir et blanc à la couleur
3. Tarzan - du noir et blanc à la couleur

2. Tarzan - Johnny Weissmuller
2. Tarzan - Johnny Weissmuller

1. Tarzan - du muet au parlant
1. Tarzan - du muet au parlant

Lexique du cinéma
Lexique du cinéma

Les métiers du cinéma
Les métiers du cinéma

Le Système des studios
Le Système des studios


News Fil twitter Hommages RSS 

La rentrée chez Carlotta


5 SEPTEMBRE

COFFRET GURU DUTT : UNE LÉGENDE DE BOLLYWOOD
- L’Assoiffé (1957)
- Fleurs de papier (1959)
- Le Maître, la maîtresse et l’esclave (1962)
VOSTF / Inclus préfaces + un documentaire en trois parties


19 SEPTEMBRE

DESPAIR un film de Rainer Werner FASSBINDER (1978)
- DISPONIBLE EN ÉDITIONS BLU-RAY™ ET DVD
Nouveau master restauré Haute Définition / VOSTF Anglais - Allemand
Inclus suppléments inédits
COLLECTION R.W. FASSBINDER - PARTIE 2
- Les Dieux de la peste (1969)
- Prenez garde à la sainte putain (1970)
- Le Marchand des 4 saisons (1971)
- Tous les autres s’appellent Ali (1973)
- Le Droit du plus fort (1974)
- Le Rôti de Satan (1976)
- Roulette chinoise (1976)
POUR LA 1RE FOIS EN ÉDITIONS DVD INDIVIDUELLES !


10 OCTOBRE

ÉTUDES SUR PARIS un film d’André SAUVAGE (1928)
DISPONIBLE EN ÉDITION DVD COLLECTOR "MEDIABOOK"
Nouveau master restauré Haute Définition / Intertitres français
Édition "Mediabook" : inclus un livret (48 pages) exclusif
+ de nombreux suppléments inédits

24 OCTOBRE

THE KING OF NEW YORK un film d’Abel FERRARA (1989)
DISPONIBLE EN ÉDITION LIMITÉE BLU-RAY™ STEELBOOK™ ET ÉDITION DVD COLLECTOR
Nouveau master restauré Haute Définition / VOSTF + VF
Édition Blu-ray™ limitée avec boîtier métal (SteelBook™)
Inclus suppléments inédits





5 NOVEMBRE

COLONEL BLIMP de Michael POWELL & Emeric PRESSBURGER (1943)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET 2 DVD
LE FESTIN DE BABETTE de Gabriel AXEL (1987)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET DVD

21 NOVEMBRE

BLOW OUT de Brian DE PALMA (1981)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET 2 DVD
PULSIONS de Brian DE PALMA (1980)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET 2 DVD

15 DÉCEMBRE


LA SERVANTE de KIM Ki-young (1960)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET DVD


 Lu 7517 fois - Date 07/09/2012  News de : Bernardg       

Fiches de films mises à jour
News
Décès de René FERET
René Féret est né le 26 mai 1945 à La Bassée (Nord) dans une famille de petits commerçants.

Son histoire est marquée par une successions de drames et de difficultés personnelles et artistiques, qu’il exorcisera dans nombre de ses films dont les relations familiales sont un thème récurrent.

Il est baptisé du même prénom que son frère, décédé à l’âge de 4 ans, quelques années avant sa naissance, et portera avec lui la charge de ce fantôme.

A l’âge de 17 ans, il choisit le métier d’acteur. Une carrière de courte durée puisqu’à l’âge de 22 ans, lors de la mort de son père, il subit un épisode de décompensation et se voit placé en hôpital psychiatrique, sans grand espoir de sortie.

Il parvient pourtant à surmonter ses troubles psychiatriques et a rejoindre le monde. Il abandonne alors une carrière d’acteur devenue trop dangereuse par son aspect schizophrène et se lance dans la réalisation. Il déclare dans un entretien au journal « Le Monde » en 2013 : « L’asile a été mon école de cinéma, et la réalisation une sorte de thérapie. La création a pris chez moi la place de la folie ».

En 1975, à l’âge de 30 ans, grâce à l’aide financière du réalisateur de documentaires Nicolas PHILIBERT, il réalise son premier film, « Histoire de Paul », relatant son expérience d’internement, qui obtient le Prix Jean Vigo.

Il crée alors sa propre société de production grâce à l’avance sur recettes perçue pour ce film et réalise « La Communion solennelle » en 1977, retraçant l’histoire de sa famille. Le film, sélectionné à Cannes, sera le seul vrai succès public de René Féret. Aucun autre de ses films ne connaîtra le succès, « Fernand » étant un échec cuisant et « L’Enfant Roi » ne bénéficiant pas d’une distribution en salles… Après les échecs « Le Mystère Alexina » et de « L’Homme qui n’était pas là », sa société de production est mise en faillite.

Malgré tout, René Féret continuera à auto-produire régulièrement des longs-métrages à budgets dérisoires, creusant le sillon d’un cinéma intimiste explorant les blessures de l’âme humaine avec très souvent un fond autobiographique, avec l’aide de sa femme Fabienne, qui assure le montage, et de ses enfants, Julien, Marie et Lisa, qui seront acteurs de ses films.

Il tournera jusqu’au bout, gravement malade, parvenant à terminer son dernier film, «Anton Tchekhov 1890», sorti quelques semaines avant son décès survenu le 28 avril 2015 à Paris.



René FÉRET


 Lu 17273 fois - Date 07/05/2015
News de : byrd2      

Nouvelle fournée westerns Sidonis
Les visuels des prochains DVD westerns de Sidonis.

Sortie prévue le 27 mai 2015.

- Quarante tueurs (1957) (Forty Guns) de Samuel Fuller : annoncé au format : Noir et blanc, Cinémascope /Audio : Français, Anglais / Sous-titres : Français / Durée : 80 minutes.
Film sorti en France le 26/07/1967. L'édition Carlotta n'a pas de VF, par contre a plusieurs suppléments : une analyse du film (28 mins), une analyse du montage (28 mins) et un retour sur Fuller et la genèse du film (15 mins). Plus la bande-annonce originale. On peut remarquer que Sidonis s'est inspiré de la même image que Carlotta pour sa jaquette. Est-ce que cette réédition s'imposait ?

Synopsis : En 1880, en Arizona, le shérif fédéral Griff Bonnel est envoyé à Tombstone avec son frère Wes pour arrêter une bande de quarante hors-la-loi dirigée par la puissante Jessica Drummond... Évidemment, ça ne va pas être aussi simpliste sous la caméra de Fuller...


- L Aigle des frontières (1939) (Frontier Marshal) d'Allan Dwan : annoncé au format : Noir et blanc, Plein écran / Audio : Français, Anglais / Sous-titres : Français / Durée : 71 mins.
Je m'interroge sur la VF annoncée : erreur ? Le film est sorti en Belgique (le titre français est belge en fait), est inédit à Paris mais a été distribué en province.

Synopsis : Wyatt Earp est marshall de Tombstone, où des coups de feu éclatent toutes les nuits. Pour mener à bien sa tâche, il demande l'aide de ses frères, Virgil et James. Leur route croise celle de Doc Halliday... L'histoire bien connue d'O.K. Corral dans une version peu connue.


- Custer homme de l Ouest (1966) (Custer of the West) de Robert Siodmak : annoncé au format : Couleur, Cinémascope (donc 16/9ème ? ) / Audio : Français, Anglais / Sous-titres : Français / Durée : 143 minutes
Film sorti en France le 27/09/1968 (c'est d'ailleurs une coproduction USA/Espagne/GB/France). Le film a été tourné en Espagne en 70 mm et Technicolor.

Synopsis : Le général George Armstrong Custer, héros de la Guerre de Sécession, accepte un poste militaire important. Sur l’ordre du général Philip Sheridan, Custer lance une attaque contre un village Cheyenne, pendant laquelle ses hommes se mettent à massacrer femmes et enfants. Circonstances dramatiques qui vont mener à la bataille de Little Big Horn. On connait la suite...


Qustion bonus, on imagine Brion intervenant comme d'habitude sur les trois. Et peut-être Tavernier, bien plus sélectif, sur le Fuller uniquement... Pas d'infos sur le site de Sdonis qui a pourtant un onglet "Prochainement"... Cet éditeur gère vraiment bizarrement ses sorties... Prix annoncés : 16,99 euros. Cela fait cher pour un film d'à peine plus d'un heure comme L'Aigle des frontières ou pour une réédition d'un film édité sur une galette assez complète comme Quarante tueurs (par Cralotta).


 Lu 55399 fois - Date 27/03/2015
News de : pak      

Les métiers des femmes au cinéma ?
Le cinéma serait-il sexiste ?
Une étude récente à Hollywood révèle que les rôles féminins du cinéma sont souvent cantonnés à un panel de métiers qui a peu évolué depuis les années 50.

En effet, les personnages féminins y sont mal considérés et nous ramènent inévitablement à une vision de la femme version post Seconde Guerre mondiale. L'étude démontre que le métier le plus populaire pour les femmes sur grand écran est l'infirmière. La femme se résumerait donc à ses fonctions maternelles : elle soigne et dorlote. En deuxième position, quasi à égalité, on retrouve la secrétaire. Autant dire que le cinéma américain reste attaché aux fantasmes masculins par excellence. Rien d'étonnant quand on sait que la majorité des scénaristes et des producteurs sont des hommes. Puis, à la suite, on trouve les métiers d'institutrices, vendeuses ou serveuse.
Autant dire que les perspectives de carrières sont limitées et que le personnage féminin a rarement un job particulièrement gratifiant.

Et les hommes ?

Les acteurs sont, quant à eux, spécialistes des professions très musclées : 97% des soldats sont donc des hommes. Les professions à grande carrière ou à haut niveau d'études leurs sont aussi réservées.

Voir le détail du classement pour les rôles féminins en cliquant sur le lien.


 Lu 56698 fois - Lien Les métiers des femmes au cinéma ?
- Date 21/03/2015
News de : FREDCLOCLO      

Décès de Leonard Nimoy
L'acteur Leonard Nimoy est décédé le 28 février dernier à l'âge de 84 ans.

Sa carrière s'est essentiellement déroulée à la télévision.

Il a été l'inoubliable interprète du Dr Spock dans la série "Star Trek" dès 1966 ainsi que dans les films de cinéma inspiré de la série, rôle qu'il avait repris dernièrement dans le film de J.J. Abrams "Star Trek: Into Darkness", son dernier rôle, en 2013.

Il avait ensuite intégré l'équipe de "Mission Impossible".

Il avait fait son grand retour à la télévision en 2008 dans "Fringe".

Leonard NIMOY



 Lu 72707 fois - Date 01/03/2015
News de : byrd2      

Césars 2015
Meilleur film : Timbuktu (2014) de Abderrahmane SISSAKO

Meilleur réalisateur : Abderrahmane SISSAKO pour Timbuktu (2014)

Meilleur acteur : Pierre NINEY pour Yves Saint Laurent (2013)

Meilleure actrice : Adèle HAENEL pour Les Combattants (2013)

Meilleur acteur dans un second rôle : Reda KATEB pour Hippocrate (2014)

Meilleure actrice dans un second rôle : Kristen STEWART pour Sils Maria (2014)

Meilleur espoir masculin : Kevin AZAÏS pour Les Combattants (2013)

Meilleur espoir féminin : Louane EMERA pour La Famille Bélier (2013)

Meilleur scénario original : Abderrahmane SISSAKO et Kessen TALL pour pour Timbuktu (2014)

Meilleure adaptation : Cyril GELY et Volker SCHLÖNDORFF pour Diplomatie (2014)

Meilleurs décors : Thierry FLAMAND pour La Belle et la Bête (2013)

Meilleurs costumes : Anaïs ROMAND pour Yves Saint Laurent (2013)

Meilleure photographie : Sofian El FANI pour Timbuktu (2014)

Meilleur montage : Nadia Ben RACHID pour Timbuktu (2014)

Meilleur son : Philippe WELSH, Roman DYMNY, Thierry DELOR pour Timbuktu (2014)

Meilleure musique : Amine BOUHAFA pour Timbuktu (2014)

Meilleur premier film : Les Combattants (2013) de Thomas CAILLEY

Meilleur film d'animation : Minuscule - La Vallée des fourmis perdues (2013) de Thomas SZABO et Hélène GIRAUD

Meilleur film documentaire : Le Sel de la terre (2014) de Wim WENDERS et Juliano Ribeiro SALGADO

Meilleur film étranger : Mommy (2014) de Xavier DOLAN (Canada)

Meilleur court métrage : "La Femme de Rio" de Emma LUCHINI et Nicolas REY

Meilleur court métrage d'animation : "Les Petits Cailloux" de Chloé MAZLO

César d'Honneur : Sean PENN pour l'ensemble de sa carrière

Médaille d'or de l'Académie des arts et techniques du cinéma : Luc BESSON


 Lu 76926 fois - Date 23/02/2015
- Plus d'info sur le festival
News de : byrd2      

Oscars 2015


Meilleur film : Birdman (ou la surprenante vertu de l ignorance) (2014)

Meilleur réalisateur : Alejandro GONZÁLEZ IÑÁRRITU pour Birdman (ou la surprenante vertu de l ignorance) (2014)

Meilleur acteur : Eddie REDMAYNE pour Une merveilleuse histoire du temps (2014)

Meilleure actrice : Julianne MOORE pour Still Alice (2014)

Meilleur acteur dans un second rôle : J.K. SIMMONS pour Whiplash (2014)

Meilleur actrice dans un second rôle : Patricia ARQUETTE pour Boyhood (2014)

Meilleur scénario original : Alejandro GONZÁLEZ IÑÁRRITU, Nicolás GIACOBONE, Armando BO et Alexander DINELARIS pour Birdman (ou la surprenante vertu de l ignorance) (2014)

Meilleur scénario adapté : Graham MOORE pour Imitation Game (2014)

Meilleur décor : Adam STOCKHAUSEN et Anna PINNOCK pour The Grand Budapest Hotel (2013)

Meilleurs costumes : Milena CANONERO pour The Grand Budapest Hotel (2013)

Meilleurs maquillages et coiffures : Frances HANNON et Mark COULIER pour The Grand Budapest Hotel (2013)

Meilleure photographie : Emmanuel LUBEZKI pour Birdman (ou la surprenante vertu de l ignorance) (2014)

Meilleur montage : Tom CROSS pour Whiplash (2014)

Meilleur montage son : Alan Robert MURRAY et Bub ASMAN pour American Sniper (2014)

Meilleur mixage son : Craig MANN, Ben WILKINS et Thomas CURLEY pour Whiplash (2014)

Meilleurs effets visuels : Paul J. FRANKLIN, Andrew LOCKLEY, Ian HUNTER et Scott FISHER pour Interstellar (2014)

Meilleure chanson originale : "Glory" dans Selma (2014) – Paroles et musique : John STEPHENS et Lonnie LYNN

Meilleure musique de film : Alexandre DESPLAT pour The Grand Budapest Hotel (2013)

Meilleur film en langue étrangère : Ida (2013) (Pologne)

Meilleur film d'animation : Les Nouveaux héros (2014)

Meilleur film documentaire : Citizenfour (2014)

Meilleur court métrage de fiction : "The Phone Call" de Mat KIRKBY et James LUCAS

Meilleur court métrage d'animation : "Festin (Feast)"

Meilleur court métrage documentaire : "Crisis Hotline: Veterans Press 1"

Oscars d'honneur :
Jean-Claude CARRIÈRE
Hayao MIYAZAKI
Maureen O HARA


Jean Hersholt Humanitarian Awards (pour un individu membre de l'industrie cinématographique dont les efforts humanitaires ont fait bénéficier l'ensemble de l'industrie) : Harry BELAFONTE


 Lu 76900 fois - Date 23/02/2015
- Plus d'info sur le festival
News de : byrd2      

Crimson Peak : première bande-annonce du nouveau film de Guillermo del Toro


Entre deux "Pacific Rim", Guillermo DEL TORO s'offre un film d'horreur gothique, plus proche de L Échine du diable (2001) et de Le Labyrinthe de Pan (2006) que d'un blockbuster, qui sort en France le 11 novembre prochain.

Premières images de la bande-annonce visibles sur la fiche du film en suivant le lien ci-dessous :

Crimson Peak (2014)


 Lu 82015 fois - Date 16/02/2015
News de : byrd2      

Adieu Monsieur Jourdan
Décidément rien n'arrête l'hécatombe,il y a trois jours on annonçait le décès de Monsieur Roger Hanin, Samedi, c'est au tour d'un autre acteur français, Louis Jourdan.

Ancien résistant, il était né à Marseille le 19 juin 1921. Il était beaucoup plus populaire après la guerre aux États-Unis qu'en France.

Il débuta sa carrière comme figurant dans le film "La Femme du boulanger" dans l'hôtel de ses parents où le film fut tourné en 1937/1938. Le jeune Louis a débuté comme acteur en France en 1941 au coté de Danielle Darieux (Premier rendez-vous (1941), avec Micheline Presle (Félicie Nanteuil (1945), avec Bernard Blier, autre légende française et Odette Joyeux, la mère de l'acteur Claude Brasseur... C'est en 1942 que le beau phocéen tourna son premier grand rôle, La Vie de bohème (1942) aux cotés d'acteurs moins connus. Sa carrière démarre véritablement en 1948 quand Max Ophuls lui donna le rôle principal aux cotés d'une grande dame Joan Fontaine dans Lettre d une inconnue (1948).

Remarqué alors par le producteur David O'Selznick, il démarre une carrière de "french lover" à Hollywood où il devint une star dans les années 50 aux cotés d'un acteur/chanteur français, Maurice Chevalier dans Gigi (1958) de Vincente Minnelli. Il tourna également en Italie dans une des meilleurs adaptation de Le Comte de Monte-Cristo (1961) de Claude Autant-Lara où il joua le rôle principal.

Son dernier grand rôle était dans un James Bond : Octopussy (1982) où il donna la réplique, dans le rôle du méchant, à Roger Moore.

Il s'est éteint hier, 14 février 2015, en Californie aux cotés de son épouse, à l'âge de 93 ans.

Il était l'un des plus populaires des acteurs d'hier avec Charles Boyer et Maurice Chevalier aux States.

Louis JOURDAN



 Lu 81137 fois - Date 16/02/2015
News de : jamesbond      

Décés de l'acteur Roger Hanin
Célèbre auprès du grand public pour son rôle du Commissaire Navarro dans la série éponyme durant près de 20 ans, Roger HANIN est décédé ce mercredi 11 février d'une détresse respiratoire à l'hôpital Georges Pompidou. L'annonce a été faite par son grand ami, le réalisateur Alexandre ARCADY avec lequel il a tourné plusieurs films.

On oublie souvent que Roger Hanin était aussi un acteur de cinéma, présent dans une centaine de films depuis les années 50. On peut retenir Le Tigre se parfume à la dynamite (1965), Le Grand pardon (1981) et sa suite ou encore Le Coup de sirocco (1978).


 Lu 90388 fois - Date 11/02/2015
- Plus d'info sur le film Navarro
News de : schleum      

20ème cérémonie des Lumières
Organisés par l'Académie des Lumières qui a vu le jour en 1995 à l'initiative de Daniel Toscan du Plantier et du journaliste américain Edward Behr, les Prix Lumières récompensent le cinéma français et francophone.

À l'image des Golden Globe Awards décernés chaque année par l'Association de la presse étrangère de Hollywood, l'Académie des Lumières veut souligner le grand intérêt que porte au cinéma français la presse internationale largement représentée à Paris.

Les Prix Lumières 2015 ont été attribués le 2 février 2015 :

Meilleur film : Timbuktu (2014)

Meilleur réalisateur : Abderrahmane SISSAKO pour Timbuktu (2014)

Meilleure actrice : Karin VIARD pour La Famille Bélier (2013) et Lulu femme nue (2013)

Meilleur acteur : Gaspard ULLIEL pour Saint Laurent (2014)

Meilleure révélation féminine : Louane EMERA pour La Famille Bélier (2013)

Meilleure révélation masculine : Kevin AZAÏS pour Les Combattants (2013)

Meilleur premier film : Les Combattants (2013)

Meilleur scénario : Philippe de CHAUVERON et Guy LAURENT pour Qu est-ce qu on a fait au bon dieu ? (2014)

Meilleur film francophone : Deux jours, une nuit (2013)

Prix Spécial de l'Académie : Bande de filles (2014)

Prix Technique de la Meilleure Photo : Rémy CHEVRIN


 Lu 88944 fois - Date 03/02/2015
- Plus d'info sur le festival
News de : byrd2      






Mentions légales© 2000-2015 Liens cinéma   Retrouvez-nous sur Google+
Le Transporteur - L'Héritage The Transporter Legacy
Le Transporteur - L'Héritage

3 coeurs 3 coeurs
3 coeurs

Astérix : Le Domaine des Dieux Astérix : Le Domaine des Dieux
Astérix : Le Domaine des Dieux

Jupiter : Le destin de l'Univers Jupiter ascending
Jupiter : Le destin de l'Univers

télécharger Sex tape en streaming
Sex tape

La Grande aventure de Maya l'abeille La Grande aventure de Maya l'abeille
La Grande aventure de Maya l'abeille

Tu veux ou tu veux pas Tu veux ou tu veux pas
Tu veux ou tu veux pas

Bob l'éponge le film : un héros sort de l'eau The Spongebob Movie: Sponge Out Of Water
Bob l'éponge le film : un héros sort de l'eau