Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

Préparez votre TOP 2015

Mon cinéma
8
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de films
1
Films classiquesBio et Filmo des starsHomecinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
1
Vod et streamingConcours et jeux
1

Discutez de ces news dans les forums


Dossiers

Stephen King et le cinéma: si tu ne va pas à Stephen King, Stephen King ira-t-a toi...
Stephen King et le cinéma: si tu ne va pas à Stephen King, Stephen King ira-t-a toi...

Stephen King et le cinéma : générateur de pères fouettards.
Stephen King et le cinéma : générateur de pères fouettards.

Stephen King et le cinéma: Carrie, le déclenchement
Stephen King et le cinéma: Carrie, le déclenchement

Le TOP des films de l'année 2014 par la communauté et les blogueurs
Le TOP des films de l'année 2014 par la communauté et les blogueurs

Les sujets les plus controversés au cinéma
Les sujets les plus controversés au cinéma

Les enfants prodiges
Les enfants prodiges

Entretien avec Lucky McKee, réalisateur de THE WOMAN
Entretien avec Lucky McKee, réalisateur de THE WOMAN

3. Tarzan - du noir et blanc à la couleur
3. Tarzan - du noir et blanc à la couleur

2. Tarzan - Johnny Weissmuller
2. Tarzan - Johnny Weissmuller

1. Tarzan - du muet au parlant
1. Tarzan - du muet au parlant

Lexique du cinéma
Lexique du cinéma

Les métiers du cinéma
Les métiers du cinéma

Le Système des studios
Le Système des studios


News Fil twitter Hommages RSS 

La rentrée chez Carlotta


5 SEPTEMBRE

COFFRET GURU DUTT : UNE LÉGENDE DE BOLLYWOOD
- L’Assoiffé (1957)
- Fleurs de papier (1959)
- Le Maître, la maîtresse et l’esclave (1962)
VOSTF / Inclus préfaces + un documentaire en trois parties


19 SEPTEMBRE

DESPAIR un film de Rainer Werner FASSBINDER (1978)
- DISPONIBLE EN ÉDITIONS BLU-RAY™ ET DVD
Nouveau master restauré Haute Définition / VOSTF Anglais - Allemand
Inclus suppléments inédits
COLLECTION R.W. FASSBINDER - PARTIE 2
- Les Dieux de la peste (1969)
- Prenez garde à la sainte putain (1970)
- Le Marchand des 4 saisons (1971)
- Tous les autres s’appellent Ali (1973)
- Le Droit du plus fort (1974)
- Le Rôti de Satan (1976)
- Roulette chinoise (1976)
POUR LA 1RE FOIS EN ÉDITIONS DVD INDIVIDUELLES !


10 OCTOBRE

ÉTUDES SUR PARIS un film d’André SAUVAGE (1928)
DISPONIBLE EN ÉDITION DVD COLLECTOR "MEDIABOOK"
Nouveau master restauré Haute Définition / Intertitres français
Édition "Mediabook" : inclus un livret (48 pages) exclusif
+ de nombreux suppléments inédits

24 OCTOBRE

THE KING OF NEW YORK un film d’Abel FERRARA (1989)
DISPONIBLE EN ÉDITION LIMITÉE BLU-RAY™ STEELBOOK™ ET ÉDITION DVD COLLECTOR
Nouveau master restauré Haute Définition / VOSTF + VF
Édition Blu-ray™ limitée avec boîtier métal (SteelBook™)
Inclus suppléments inédits





5 NOVEMBRE

COLONEL BLIMP de Michael POWELL & Emeric PRESSBURGER (1943)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET 2 DVD
LE FESTIN DE BABETTE de Gabriel AXEL (1987)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET DVD

21 NOVEMBRE

BLOW OUT de Brian DE PALMA (1981)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET 2 DVD
PULSIONS de Brian DE PALMA (1980)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET 2 DVD

15 DÉCEMBRE


LA SERVANTE de KIM Ki-young (1960)
ÉDITIONS COLLECTOR BLU-RAY™ ET DVD


 Lu 7595 fois - Date 07/09/2012 
News de : Bernardg
     tweet  

Films mis à jour
Stars mises à jours
News


Mon Ami Philippe Léotard


Philippe LÉOTARD
C'était un 25 Juillet... il y a 15 ans
Il était mon ami, on a parlé des heures ensemble, de nos vies, de nos amours et de nos emmerdes...
Le jour de mon anniversaire il m'a offert un coffret avec "l'intégrale de Léo Ferré".. j'ai voulu refusé, c'était le sien..il m'a dit prends le je les connais par chœur et par cœur et je vais même les enregistrer... et il l'a fait.
On a bu un "sky" ou deux... ou peut être trois, je ne me souviens plus.. ce dont je me souviens, c'est ses larmes lorsqu'il a parlé de Coluche avec qui on devait faire un film.. et de Ferré à qui on devait proposer un rôle dedans... tu parles d'un casting !
Le jour où on devait rencontrer Léo, après son concert pour lui en parler... la veille Philippe m'appelle et me dit Gilles, le concert est annulé Léo va pas bien... peu après un 14 juillet...
On a continué à se voir, on a laissé tomber le projet de film..et puis ce 25 juillet 2001, il me quitte sans m'avoir dit au revoir... alors j'ai bu, plus que de raison, j'ai trinqué une dernière fois ce jour là et je lui ai demandé de ne pas parler de moi au vieil homme barbu qu'il allait rencontrer... mais je sais qu'il a tenu parole,
Philippe n'était pas une """Balance""" ! La Balance (1982)
Je pense toujours à toi Philippe...


Mon Ami Philippe Léotard
 Lu 4998 fois - Date 25/07/2016 
News de : geka
     tweet  


Midnight Collection


Depuis le 6 juillet est disponible une collection intitulée "Midnight Collection", qui ravira les nostalgiques du cinéma de genre et/ou un peu bourrin des années 1980-90, éditée et en DVD et en Bluray, ce qui est inespéré pour ces films.

C'est l'éditeur Carlotta qui propose cette série, ce dernier étant éclectique aussi bien dans ses goûts que dans ses choix éditoriaux : on lui doit par exemple des Blu-rays de westerns comme Trois heures dix pour Yuma (1957) ou Cow Boy (1958), des DVDs des premiers films de Frank BORZAGE ou de classiques du cinéma japonais.


Cette fois-ci Carlotta semble avoir mis la main sur les droits des productions de James GLICKENHAUS, l'un des producteurs et réalisateurs spécialistes de la série B américaine de la période, on pourrait même préciser de luxe, car on est loin du bricolage à la Roger Corman !


Dans cette collection est proposé son film le plus connu, le controversé Le Droit de Tuer (1980) (The Exterminator pour les fondus), dans lequel un ancien de la guerre du Vietnam, forcément, campé par un Robert GINTY loin de son rôle de gentil "T.J. " qu'il personnifiera durant les deux saisons de la fameuse série Les Têtes Brûlées (1976), va vouloir se venger de l'agression perpétrée envers son meilleur pote. Et comme il est très énervé, il va finir par passer la racaille, non pas au Kärcher, mais au lance-flamme ! On est évidemment là dans la lignée du vigilente film, sous-genre d'auto-défense dont le fleuron le plus connu est Un justicier dans la ville (1974) avec Charles Bronson. A noter qu'on y croise très brièvement un jeune Samuel L. JACKSON débutant. Une suite sera donnée au film, pas piquée des vers, produite par les troublions de la Canon ! La version proposée est estampillée Director's Cut, aussi exit les vieilles éditions DVD proposées par Edito et Intégral Vidéo.

Dans cette collection est aussi proposé le polar d'action Blue Jean Cop (1987) (Shakedown en VO). Dans ce film, un avocat et un flic marginal s'allient pour enquêter sur la corruption policière, dénoncée par un dealer ! L'avocat, c'est Peter WELLER pas encore médiatisé par RoboCop (1987) qui sortira quelques semaines plus tard, et le flic c'est le moustachu Sam ELLIOTT qui semble avoir le même âge depuis 40 ans (encore que depuis qu'il a rasé sa moumoute sous le nez... ). L'un des bad boys est le célèbre indic de Starsky et Hutch (1975), "Huggy les bons tuyaux", alias Antonio FARGAS. Le meilleur film, de loin, de Glickenhaus. Et puis c'est grâce à sa scène d'introduction que j'ai découvert à 20 ans Jimi Hendrix et son Purple Haze. Rien que pour ça, cult movie pour moi !

Mais retournons vers du bien bourrin de chez bourrin, avec Le Scorpion rouge (1988) (Red Scorpion). Cette fois James Glickenhaus ne réalise pas mais produit. En fait, en 1987, il s'associe au producteur Leonard SHAPIRO, autre poète du cinéma de genre américain, pour fonder la Shapiro-Glickenhaus Entertainment, société de production et de distribution indépendante qui perdurera jusqu'en 1995. C'est donc un autre poète, Joseph ZITO (Portés disparus (1984) et Invasion U.S.A. (1985)) qui se colle derrière la caméra, pour filmer les aventures d'un soldat d'élite soviétique envoyé dans un pays africain et qui va prendre conscience de la violence de ses compatriotes communistes (ah, les années Reagan ! ). C'est le très fin Dolph LUNDGREN, devenu star éphémère grâce à son rôle de Drago dans le non moins très fin Rocky IV (1985), qui va étaler ses états d'âmes (et les tripes de ses ennemis) à l'écran... Une suite tardive, le bien nommé Le Scorpion rouge 2 (1994), hélas sans notre cher Dolph, verra le jour. PS : si vous aviez eu les coucougnettes d'acheter l'édition DVD proposée par Antartic en octobre 2000, ben faudra repasser à la caisse ! Parce bon, Dolf en HD, quand même...

Nous est enfin aussi proposé un autre fleuron des débuts de la collaboration Glickenhaus/Shapiro, le cultissime Maniac Cop (1987), avec William LUSTIG à la caméra et Larry COHEN au scénario : les connaisseurs apprécieront ! Ici, on est en mode "shasher", sous-genre dans lequel un tueur en série plus ou moins surnaturel dézingue tout ce qui lui passe à portée de lame, l'originalité ici voulant que l'agresseur porte l'uniforme sensé protéger... Lustig et Cohen commettront deux suites, et un remake est en développement (mais pourquoi ? ? ? ). On appréciera dans cet opus la présence de Bruce CAMPBELL, qui, entre la trilogie Evil Dead (1981), Darkman (1990), Bubba Ho-Tep (2006), et ce film entre-autres, a peut-être l'une des filmographies des plus frappadingues de sa génération ! Le film avait été édité en 2003 par Edito avec des interviews de William Lustig
et de Larry Cohen (hélas pas reprises ici).


Et si vous appréciez ce genre de films, sachez qu'une seconde vague est prévue le 7 septembre, avec :

- La trilogie Frère de sang (1982) (Basket Case) de l'agité du bocal Frank HENENLOTTER, narrant les aventures sanglantes d'un demeuré et de son frère siamois difforme dont il a été séparé enfant et qu'il trimballe dans un panier... Tout un programme...

- Frankenhooker (1990) du même Henenlotter, tout récemment diffusé, le 24 juin, sur ARTE. Une variation du mythe de Frankenstein en roue libre, mode comique limite burlesque, mais trash quand même...


On ne sait pas si d'autres fleurons des productions Glickenhaus (ou alors d'autres productions de genres des années 1980) feront suites à ces deux séries de films, mais ceux-ci fleurent bon les vidéo-clubs d’antan (d'ailleurs Carlotta surnomme sa nouvelle collection "le meilleur de la VHS en Blu-ray et DVD", et les jaquettes ont même un look VHS Warner), ainsi que les programmes du samedi soir des premières années de Canal +, quand la chaine diffusait des films de genre après 23 h (sauf le premier samedi du mois, bande de petits cochons ! ).


Caractéristiques techniques :

- The Exterminator (Le Droit de tuer) : 16/9 - 1.78:1 - VOST et VF - DTS-HD Master Audio 1.0 - Director's Cut - Bande-annonce.

- Blue Jean Cop (Shakedown) : 16/9 - 1.85:1 - VOST DTS-HD Master Audio 2.0 et VF DTS-HD Master Audio 1.0 (exécrable de qualité) - Bande-annonce.

- Le Scorpion rouge (Red Scorpion) : 16/9 - 1.78:1 - VOST DTS-HD Master Audio 2.0 et VF DTS-HD Master Audio 1.0 - Bande-annonce.

- Maniac Cop : 16/9 - 1.85:1 - VOST DTS-HD Master Audio 5.1 et 2.0 et VF DTS-HD Master Audio 1.0 - Bande-annonce.


Hélas, aucun supplément d'aucune sorte, et c'est bien dommage...


Midnight Collection
 Lu 10276 fois - Lien Midnight Collection
- Date 21/07/2016 
News de : pak
     tweet  


ça s'est passé un 18 juillet... " Glory "


"Nous nous battons pour des hommes et des femmes dont la poésie reste encore à écrire"..
Cette phrase a été prononcé par le Colonel Robert Shaw qui dirigeait le 54 ème régiment d'infanterie, régiment entièrement composé d'hommes de couleurs qui avant de combattre étaient relégués à des travaux d'intendance.. Shaw s'est battu pour qu'ils puissent obtenir des "chaussures" et ensuite des uniformes..
Le régiment a été entièrement décimé lors de la tentative de faire tomber le "fort wagner" aux mains des sudistes.. le 18 juillet 1863
Le Colonel Robert Shaw était au nombre des victimes..
Glory (1989) et la réalisation d' Edward ZWICK est à inscrire au panthéon du cinéma..
Des figurants, pour la plupart connus de nous tous, des "jeunes débutants - Denzel WASHINGTON - et des moins jeunes - Morgan FREEMAN
accompagnent le talent de Matthew BRODERICK
La magnifique musique qui accompagne ce film est signée du regretté James HORNER



ça s'est passé un 18 juillet...
 Lu 10397 fois - Date  
News de : geka
     tweet  


Patrick Dewaere


Patrick Dewaere nous quittait un 16 juillet

Enfant de la balle, Patrick est “jeté” dans le cinéma à l’âge de 4 ans avec l’aide de sa mère Mado Maurin, elle même actrice.
De la figuration, des petits rôles lui donnent envie de continuer au détriment de ses études, il échouera trois fois au Bac..
En 1968, il participe à la création du “café de la gare” avec ses amis Romain Bouteille, Coluche, Miou-Miou et depardieu entre autres.. c’est à cette époque qu’il apprend qu’il n’a pas le même père que la fratrie Maurin et prend le nom de sa grand-mère maternelle “Dewaere”..
Pour continuer de faire vivre ce lieu, toute l’équipe accepte des petits boulots.. Patrick prêtera sa voix à Dustin Hoffman pour le film “Le Lauréat”, il acceptera des apparitions dans des films de grands réalisateurs tel rené Clément.. (figuration dans Paris brûle-t-il?)
Et puis... “Les Valseuses” et la consécration avec son pote Gérard..
Il s’essaye à la musique mais son public le réclame... Marginal il se met à dos les médias après avoir “cassé la tronche” d’un journaleux qui révèle la date de son mariage..
L’effet est immédiat le monde du cinéma boycotte son film “Un mauvais fils” de Claude Sautet..
Il se sortira de cette impasse avec “ 1000 Milliards de dollars” et son public se souvient du “Juge Fayard” censuré un max...
Le succès est au rendez vous, on lui propose le rôle de Cerdan dans “Edith et Marcel”de Lelouch et bien d’autres.. mais Patrick, sans raison apparente se tire une balle dans la tête avec un fusil, ironie du sort, offert par Coluche...
Et comble de cette ironie, son dernier film, Paradis pour tous raconte l’histoire d’un mec qui rate son suicide..
On l’a vu dans “Adieu Poulet” avec le grand Lino dans cette scène culte où Lino lui demande pourquoi il est entré dans la police et qu’il répond : “Je sais pas, parce que j’étais faignant... “


Un écorché le Patrick, mais un véritable acteur que j’aimais et à qui je devais cet hommage..


Patrick Dewaere
 Lu 12923 fois - Date  
News de : geka
     tweet  


Nouveautés westerns DVD & Blu-ray


Le second semestre 2016 va s'avérer assez riche en nouveautés westerns.


Honneur au meilleur contributeur du genre, à savoir l'éditeur Sidonis, pour débuter cette news.


Tout d'abord, revenons sur les sorties du 6 juillet déjà annoncées lors d'une précédente news, à savoir deux inédits et une réédition :

- Terre de violence (1958) (Good Day for a Hanging) de Nathan Juran. Avec Fred MacMurray, Margaret Hayes, Robert Vaughn, Joan Blackman, James Drury... Inédit à Paris mais distribué en province le 20/05/1960.
Durée : 01h25
Format : 1 :85 - 16/9 - Couleur
Son : 2.0
Version : VOST
Présentation par Patrick Brion et Bertrand Tavernier + évocation d'environ 9 minutes de l'acteur Fred MacMURRAY par Bertrand Tavernier (intervention identique à celle présente sur le DVD du Salaire de la haine) + bande annonce en VO + l'habituelle inutile galerie de photos
Copie : le film a été édité en DVD aux USA en 2005 et l'édition Sidonis semble reprendre la même source avec un peu plus d'image dans le cadrage qui rapproche le format d'image au ratio 1.77:1. Mais si cette nouvelle édition élimine une partie des tâches présentes sur le DVD Américain et présente un grain adouci, les couleurs, elles, sont ternes et grisâtres, avec une définition correcte. Rien à redire sur le son (on notera la réutilisation de la musique de 3H10 pour Yuma de Delmer Daves dans le film).

- Le Salaire de la haine (1958) (Face of a Fugitive) de Paul Wendkos. Avec Fred MacMurray, Lin McCarthy, Dorothy Green, Alan Baxter, James Coburn... Inédit à Paris mais distribué en province le 23/09/1960.
Durée : 01h20
Format : 1 :85 - 16/9 - Couleur
Son : 2.0
Version : VOST
Présentation par Patrick Brion et Bertrand Tavernier + évocation d'environ 9 minutes de l'acteur Fred MacMURRAY par Bertrand Tavernier (intervention identique à celle citée ci-dessus donc) + bande annonce en VO + galerie de photos
Copie : images correctes et propres, mais les couleurs manquent un peu d'intensité, avec des nocturnes manquant de nuances. Bonne restitution des dialogues et bruitages.

- Zorro (1974) de Duccio Tessari avec Alain Delon, Ottavia Piccolo, Stanley Baker, Moustache... Réédition de l'éditeur qui intègre ce film dans sa collection Western de Légende (bon... ). Sorti en France le 05/03/1975.
Durée : 02h05
Format : 1 :85 - 16/9 - Couleur
Son : 2.0
Version : VO(italienne)ST + VF
Présentation en voix off (par Christophe Champclaux) du film + documentaire d'environ 45 minutes réalisé par Linda Tahir Meriau avec la participation de Christophe Champclaux sur les différentes adaptations de Zorro au cinéma (ce document est également présent sur le DVD du même éditeur du Signe de Zorro de Rouben Mamoulian avec Tyrone Power) + galerie de photos
Copie : oubliez l'édition MGM sortie le 19 avril 2006, affreusement recadrée et aux couleurs délavées. Le film est ensuite sorti en Blu-ray dans une bien meilleure copie et en version intégrale aux USA. Sidonis reprend la même source, mais hélas uniquement en DVD (futur Blu-ray à prévoir dans l'avenir ? ), au format respecté donc, avec une image propre avec quelques rares défauts, une définition convenable mais des couleurs un poil ternes. La version originale offre une bonne dynamique des dialogues et de la musique, la VF privilégiant les dialogues qui écrasent le fond sonore (à noter que version intégrale oblige, la VF a des trous qui passent en VOST, c'est d'ailleurs indiqué au début de la lecture du film).


Ces trois films sont proposés à 16,99 € l'unité, mais comme d'habitude, Sidonis propose une (toute) petite remise si l'on passe commande de ces trois nouveautés sur son site, le pack coûtant alors 44,99 € au lieu de 50,97 €.


Après l'été, pour démarrer l'automne le 21 septembre, Sidonis fera sa rentrée avec cinq nouveautés, dont trois inédits et deux rééditions en Blu-ray. Les inédits sont :

- Le Shérif d El Solito (1957) (The Hard Man) de George MARSHALL. Avec Guy Madison, Valerie French, Lorne Greene... Inédit à Paris mais distribué en province (Nord, Est) le 23/02/1962.
Sujet : Steve Burden, un ancien shérif qui s'est retiré à El Solito, estimant avoir tué trop d'hommes, accepte de succéder à un autre shérif, en sachant que le dernier hors-la-loi qu'il a tué a été élevé dans la ville... A noter que l'éditeur essaye de mettre la main sur la VF utilisée lors du passage TV de ce film.

- Le Massacre des Sioux (1965) (The Great sioux Massacre) de Sidney SALKOW. Avec Joseph Cotten, Darren McGavin, Philip Carey, Julie Sommars, Nancy Kovack... Sorti en France le 27/04/1966.
Sujet : une cour martiale de Washington ouvre un procès mettant en cause le général Custer, tué à la bataille de Little Big Horn, et deux de ses officiers, le commandant Rino et le capitaine Benton, accusés d'avoir fait échouer l'expédition militaire organisée contre les Sioux...

- Fais ta prière Tom Dooley (1959) (The Legend of Tom Dooley) de Ted POST. Avec Michael Landon, Jo Morrow, Jack Hogan... Sorti en France le 09/10/1959.
Sujet : trois jeunes soldats sudistes attaquent pour le compte de la confédération une diligence de l'union, tuant les passagers et les convoyeurs nordistes qui voulaient se défendre. Tout ceci ne serait qu'un banal fait de guerre si celui-ci avait été commis avant la réddition du Sud. Mais hélas, n'ayant pas su la fin des hostilités, Tom Dooley et ses camarades deviennent dés lors des assassins pour l'état civil et l'armée...

VOST et VF pour ces deux films.

Les deux rééditions, qui seront disponibles et en DVD et en Blu-ray, avec VOST et VF sont :

- Les Deux cavaliers (1960) (Two rode together) de John FORD. Avec James Stewart, Richard Widmark, Shirley Jones, Linda Cristal, Andy Devine, John McIntire... Sorti en France le 06/10/1961.
Sujet : En 1880, au Texas, Guthrie McCabe, un homme cynique et corrompu, est devenu le shérif de Tascosa. Ses nombreuses transactions avec les Comanches lui ont permis de connaître leur chef. C'est pourquoi il est contacté par l'armée pour accomplir une mission spéciale : négocier avec les Indiens le rachat de prisonniers blancs, enlevés des années auparavant. McCabe fait équipe avec le lieutenant Jim Gary, un homme intègre, pour aller négocier. De caractères radicalement opposés, la cohabitation des deux hommes ne va pas s’avérer aisée...

- Geronimo (1993) (Geronimo : an american legend) de Walter HILL. Avec Jason Patric, Gene Hackman, Robert Duvall, Wes Studi, Matt Damon... Sorti en France le 30/03/1994.
Sujet : le lieutenant Britton Davis, tout frais sorti de l'école de West Point, rejoint le premier lieutenant Charles B. Gatewood, chargé de recevoir la reddition d'un célèbre chef apache, Geronimo. En effet, le guerrier rebelle s'est finalement décidé à conclure la paix avec le Général George Crook.

A n'en pas douter, à l'occasion de ces sorties, l'éditeur proposera comme à son habitude une remise sur le pack regroupant les cinq films. Visuels provisoires des jaquettes ci-contre.


Mais ce n'est pas tout. Sidonis a annoncé une nouvelle salve en novembre, pour l'instant le 22, de cinq films, dont une réédition en Blu-ray d'un film Columbia (espérons que ce partenariat perdurera dans le temps ! ).

Les quatre nouveautés sont : Desert Gold (1936) (1936) de James P. Hogan (VO uniquement, le film étant inédit en France), Nevada (1944) d'Edward Killy avec Robert Mitchum (VO là aussi, film inédit à Paris, mais distribué en province dans le Nord), Trois heures pour tuer (1954) (Three hours to kill) d'Alfred L. Werker avec Dana Andrews (VOST et VF), et Buck et son complice (1971) (Buck and the Preacher) de et avec Sidney Poitier (VOST et VF). La réédition, qui sera éditée et en DVD et en Blu-ray est La Charge des tuniques bleues (1955) (The Last frontier) d'Anthony Mann : vous pouvez d'ores et déjà revendre ou jeter la pauvre édition de Sony Pictures (collection Columbia Western Classics) sortie le 23 novembre 2005 (VOST et VF).

L'éditeur réfléchit à une baisse de prix pour Desert Gold et Nevada, vu leur durée réduite (environ 1 heure), 14,99 € au lieu de 16,99 €, mais à confirmer.


On ne sait pas encore si Sidonis proposera quelque chose en fin d'année (on se souvient que l'éditeur avait sorti un gros coffret avant Noël de 30 DVDs avec 2 livres), mais avec sa brouette d'inédits (une vingtaine ! ) et ses rééditions en Blu-ray (belle idée que de recycler la collection Columbia Western Classics de Sony (pourrons-nous espérer dans l'année qui vient des Blu-rays de Bataille sans merci, Le Cavalier de la mort, Ceux du Cordura, La Chevauchée sauvage, Dix hommes à abattre, L'Homme de nulle part, Le Souffle de la violence, Ville sans loi... ? ), Sidonis confirme définitivement son statut de leader dans l'édition de westerns, et on peut affirmer que l'année 2016 est un bon cru.

2017 devrait ne pas être mal non plus car dans les cartons de l'éditeur, il y aurait des titres comme La Loi du colt (1951), La Folie de l or (1952), Les Derniers jours de la nation apache (1951), La Hache de la vengeance (1951), La Levée des tomahawks (1952), Les Écumeurs des Monts Apaches (1950), La Dernière chevauchée (1957), Les Forbans du désert (1953), Les Indomptés (1946), Gun Fever (1958), Duel sur le Mississippi (1955), Californie en flammes (1952), Fort Ti (1953), Les Éclaireurs du Texas (1951), Californie , terre nouvelle (1959), L Or noir de l Oklahoma (1973), Fureur à l ouest (1962), Billy the Kid contre la loi (1954), La Loi du colt (1951), Le Dernier des peaux rouges (1947), L'Enfer du Dakota (1941), Geronimo le peau-rouge (1939), La Valse des colts (1964), Une femme à poigne (1941), Tombstone, la ville qui ne peut mourir (1941), L Homme de Kansas City (1949), Canadian Pacific (1949), La Piste des caribous (1950)...

Il va falloir apprendre à être patient, et puis être plein d'espoir car parfois des titres prévus sont annulés, comme cela l'a été pour La Brigade des cow-boys (1967) ou plus récemment pour La ruée sanglante (1954), du fait de la qualité du matériel existant, ou de l'impossibilité du studio propriétaire de fournir le film prévu...



A côté de ces prévisions, un éditeur comme Artus fait pâle figure, ceci-dit il ne faudrait pas oublier de mentionner qu'Artus a aussi initié une collection de westerns en DVD, ou plutôt deux puisque l'éditeur poursuit deux thématiques en parallèle, une collection Western Européen avec une dizaine de titres à ce jour, et une collection Les Grands Classiques du Western, qui aura sept titres d'ici la fin de l'année, car cette dernière va s'étoffer de quatre titres en deux vagues.


La première, le 6 septembre avec :


- La Vallée du solitaire (1950) (High lonesome) d'Alan Le May, avec John Drew Barrymore et Chill Wills. Sorti en France le 08/02/1952.
Sujet : Après s’être enfui du ranch où il a été sévèrement traité, le jeune Coonat arrive à Big Bend, dans le Texas. Obligé de voler pour se nourrir, il es arrêté et est aussitôt accusé d’un double meurtre perpétré juste avant. Il va devoir faire preuve de ténacité pour prouver son innocence, heureusement aidé en cela par la jolie Meagan, la fille d’un riche propriétaire local... VOST uniquement. Prévu : un documentaire nommé "La grande solitude", par Georges Ramaïoli (l'auteur-dessinateur de bandes-dessinées comme "Zoulouland", "La Saga de Bas de cuir" ou "Mayas", signant aussi des scenarii de bandes_dessinées sous le nom de Simon Rocca : "Vae victis ! ", "Wanted"... ) + Galerie d’affiches et photos + Bandes-annonces de la collection Western.

- L ultime chevauchée (1957) (Raiders of Old California) d'Albert C. Gannaway, avec Jim Davis et Lee Van Cleef. Sorti en France le 16/08/1961.
Sujet : À la fin de la guerre du Mexique, le capitaine McKane oblige un officier mexicain à lui céder ses terres lors de sa capitulation. Il est en fait un escroc aventurier qui s’est engagé uniquement pour posséder de riches territoires. Quelques années plus tard, un shérif vient enquêter sur ces répartitions douteuses... VOST uniquement là aussi. Prévu : un documentaire nommé Les chasseurs de la Californie, par Georges Ramaïoli + Galerie d’affiches et photos + Bandes-annonces de la collection Western.



Puis la seconde, en octobre (date à définir), avec deux autres titres :

- Les Cavaliers du crépuscule (1950) (The Sundowners) de George Templeton, avec Robert Preston, Robert Sterling et Chill Wills. Sorti en France le 26/09/1952.
Sujet : Deux frères s’opposent pour obtenir un ranch et engagent des tireurs pour protéger leurs terres. Leur frère cadet ne sait plus de quel côté se ranger...

- Le Trésor des collines rouges (1954) (Treasure of Ruby Hills) de Frank McDonald, avec Zachary Scott, Lola Albright et Lee Van Cleef. Inédit en France. Connu sous le titre Le Trésor de la montagne rouge, utilisé par le magazine Star-Ciné Aventures N° 10 du 20 février 1959.
Sujet : Ross Haney, un rancher propriétaire des sources qui alimentent une vallée, lutte contre Reynolds et Payne qui veulent étendre leurs domaines...

Les contenus des galettes de ces deux derniers titres ne sont pas encore connus, mais il est certain que Le Trésor des collines rouges sera uniquement en VOST, le film étant inédit en France. En tous cas Artus se fait ainsi pardonner pour l'annulation de Jack Slade le damné (1953), dont la sortie est repoussée aux calendes grecques !


Le 6 septembre sortira aussi, dans la collection Western Européen Charley le borgne (1973) (Charley-One-Eye) de Don Chaffey, avec Richard Roundtree et Roy Thinnes (le David Vincent de la fameuse série Les Envahisseurs (1967)). Sorti en France le 01/10/1975.
Sujet : Ben, un soldat noir, déserte l’armée après avoir tué un officier. Traqué par l’armée et par les Mexicains, il se retrouve perdu en plein désert, où il rencontre et sympathise avec Taureau Assis, un Indien boiteux. Lorsque Ben se fait capturer par des chasseurs de primes, l’Indien, qui jusque là ne parlait qu’à son poulet, va partir à son secours... VOST + VF. Prévu : un documentaire nommé Le blanc, le rouge, le noir d'Alain Petit (l'auteur de livres comme "20 ans de Western européen" ou "Jess Franco, ou les prospérités du Bis", édités aussi chez Artus) + Galerie d’affiches et photos + Bandes-annonces de la collection Western européen.


Visuels des jaquettes ci-contre.



Concluons cette news en saluant ces deux éditeurs indépendants qui vont faire bien des heureux parmi les amateurs de westerns. On n'ose rêver d'une telle offre pour d'autres genres à la mode dans les années 1940-70, du film d'aventures au film de guerre, en passant par la science-fiction ou le film noir !


Nouveautés westerns DVD & Blu-ray
 Lu 16995 fois - Lien Nouveautés westerns DVD & Blu-ray
- Date 14/07/2016 
News de : pak
     tweet  


Un film belge remporte cinq prix à Los Angeles


Lors de l'édition Summer 2016 du Los Angeles Cinema Festival of Hollywood (LACFH), le film Complices (2016) de Mathieu MORTELMANS à décroché le titre du meilleur film dans la catégorie Narrative Shorts.

Autres prix pour ce film :

Meilleur réalisateur : Mathieu MORTELMANS

Meilleur acteur : Jean-Henri COMPÈRE

Meilleur chef opérateur : Sylvain FREYENS

Meilleure bande originale : Ozark HENRY


Un film belge remporte cinq prix à Los Angeles
 Lu 20575 fois - Date 11/07/2016  - Plus d'info sur le festival
News de : Texas Bronco
     tweet  


Enfin le biopic sur Pelé !


Vous connaissez surement, au moins de nom, Pelé le Roi du football, mais connaissez-vous son histoire ? Il était grand temps qu'un biopic soit réalisé sur cette légende du ballon rond.

Plus grand buteur de l'Histoire du football (1283 buts en 1366 matchs) !
Plus jeune joueur vainqueur de la Coupe du Monde (17 ans – record toujours inégalé) !
Seul joueur au monde à avoir remporté 3 Coupes du Monde (1958 / 1962 / 1970) !
« l’une des 20 personnalités les plus importantes du 20ème siècle » TIME
sacré "Footballeur du siècle" par la FIFA
Prix d’Honneur du Ballon d’Or (créé spécialement pour lui)

L'histoire : L’incroyable ascension de la légende du football, qui, grâce à un style hors norme et à force de détermination, triompha de tous les obstacles, pour devenir l’inspiration d’un pays tout entier, et le changer à jamais.

De son enfance dans les favelas à son entrée dans le club du FC Santos, son talent le mènera jusqu’à la Coupe du Monde 1958 où, alors âgé de 17 ans seulement, il marqua le but décisif qui couronna le Brésil du titre mondial.

Le 3 aout en Blu-ray, DVD & VOD




 Lu 21761 fois - Date 09/07/2016  - Plus d'info sur le film Pelé
News de : rhapsody
     tweet  


L'actrice Anne Marivin en tournage en Belgique


" Babyphone " avec
Anne MARIVIN, Michel JONASZ, Medi Sadoun, Pascal DEMOLON
Réalisation:
Olivier Casas

Lundi, 11 Juillet, 2016 - Samedi, 27 Août, 2016
Lieu de tournage prévus:
Bruxelles


L'actrice Anne Marivin en tournage en Belgique
 Lu 21586 fois - Date 09/07/2016 
News de : bebel007
     tweet  


Jacques Rouffio


Hommage à Jacques ROUFFIO qui vient de nous quitter..
l'engagé... " Le Sucre (1978) " ou " Sept morts sur ordonnance (1975) ", le romantique,Violette et François (1977), le scénariste aussi.. Le Trio infernal (1974) et bien sur celui qui nous a offert La Passante du Sans-Souci (1981)
Alors quoi de mieux que cette musique de Georges DELERUE pour rendre cet hommage ?


Jacques Rouffio
 Lu 21661 fois - Date 09/07/2016 
News de : geka
     tweet  


Festival du Film francophone d'Angoulême








Deux films belges sont officiellement sélectionnés pour le festival coprésidé par
Virginie EFIRA et Gilles Jacob.



Souvenir (2016) du réalisateur flamand Bavo

DEFURNE
avec Isabelle HUPPERT et Kévin AZAÏS



Noces (2016), troisième long métrage de Stephan

STREKER
avec entre autres : Lina EL ARABI,

Sébastien HOUBANI, Olivier GOURMET...


Festival du Film francophone d'Angoulême
 Lu 24607 fois - Date 06/07/2016 
News de : Texas Bronco
     tweet  






Mentions légales© 2000-2016 Liens cinéma   Retrouvez-nous sur Google+


Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
Astérix : Le Domaine des Dieux Astérix : Le Domaine des Dieux
Astérix : Le Domaine des Dieux
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger La Reine des neiges en streaming
La Reine des neiges
Le Réveil de la Force The Force Awakens
Le Réveil de la Force
X-Men : Apocalypse X-Men : Apocalypse
X-Men : Apocalypse
Bob l'éponge le film : un héros sort de l'eau The Spongebob Movie: Sponge Out Of Water
Bob l'éponge le film : un héros sort de l'eau
Star Trek : Sans limites Star Trek Beyond
Star Trek : Sans limites
Insaisissables 2 Now You See Me 2
Insaisissables 2
Le Bon Gros Géant The BFG
Le Bon Gros Géant