Films Cinéma et TV sur notreCinema
7

Préparez votre TOP 2015

Mon cinéma
5
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteurs
1
Vidéos de films
4
Films classiquesBio et Filmo des starsHomecinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
3

Discutez de ces news dans les forums


Dossiers

Stephen King et le cinéma: si tu ne va pas à Stephen King, Stephen King ira-t-a toi...
Stephen King et le cinéma: si tu ne va pas à Stephen King, Stephen King ira-t-a toi...

Stephen King et le cinéma : générateur de pères fouettards.
Stephen King et le cinéma : générateur de pères fouettards.

Stephen King et le cinéma: Carrie, le déclenchement
Stephen King et le cinéma: Carrie, le déclenchement

Le TOP des films de l'année 2014 par la communauté et les blogueurs
Le TOP des films de l'année 2014 par la communauté et les blogueurs

Les sujets les plus controversés au cinéma
Les sujets les plus controversés au cinéma

Les enfants prodiges
Les enfants prodiges

Entretien avec Lucky McKee, réalisateur de THE WOMAN
Entretien avec Lucky McKee, réalisateur de THE WOMAN

3. Tarzan - du noir et blanc à la couleur
3. Tarzan - du noir et blanc à la couleur

2. Tarzan - Johnny Weissmuller
2. Tarzan - Johnny Weissmuller

1. Tarzan - du muet au parlant
1. Tarzan - du muet au parlant

Lexique du cinéma
Lexique du cinéma

Les métiers du cinéma
Les métiers du cinéma

Le Système des studios
Le Système des studios


News Fil twitter Hommages RSS 

CHERIES CHERIS au jour le jour


Séances du programme du 5 au 14 octobre
VENDREDI 05 OCTOBRE 2012 à 20h30 : L'Âge atomique de Héléna Klotz ( soirée d'ouverture )

SAMEDI 06 :
14h30 : Frauensee de Zoltan Paul ; 15h30 : programme 1 : hommage à Marcel Mazé Collectif Jeune Cinéma ;16h30 : Le Sexe des anges de Xavier Villaverde ; 17h00 : God Save the Queens + Hommage à Farrah Diod ; 18h30 : Néa (1976) de Nelly Kaplan ; 19h00 : Ce n'est pas un film de cow-boys Courts gays 1 ; 19h30 : Fashion : Golden Eighties d'Olivier Niklaus ; Fucking Different XXX Collectif ; 21h30 : Pigalle (1994) de Karim Dridi ( carte blanche à Bianca Li ) ; 21h45 : Yossi d'Eytan Fox

DIMANCHE 07 :
14h30 : Habana Muda d'Eric Brach; 16h15 : Sexual Tension : Volatile de Marcelo Mónaco et Marco Berger ; 16h30 : Cloudburst de Thom Fitzgerald ; 18h30 : Courts gays 2 ( Law and Order ) ; 18h45 : Le Couvent De La Bête Sacrée (1974) de Noribumi Suzuki ; 20h45 : Ma très chère soeur Olivia de Pierre-Clément Julien ; 21h00 : Joshua Tree, 1951 de Matthew Mishory

MARDI 09 :
15h30 : N'importe où hors du monde de François Zabaleta ; 17h30 : Olivia (1950) de Jacqueline Audry ; 18h30 : Call me Kuchu de Malika Zouhali-Worrall et Katherine Fairfax ; 20h30 : Les carpes remontent les fleuves avec courage et persévérance de Florence Mary ; 21h00 : Les Chevaliers insomniaques de Cristina Diz et Stefan Butzmühlen

MERCREDI 10 :
15h30 : Pêche, mon petit poney de Thomas Riera ; 17h15 : Looking for Gay Bollywood de Nasha Gagnebin ; 19h00 : Catilina ou le venin de l'amour d' Orest Romero ; 19h15 : Orchids, my Intersex Adventure de Phoebe Hart ; 21h15 : Les Invisibles de Sébastien Lifshitz ; 21h30 : Facing Mirrors de Negar Azarbayjani

JEUDI 11 :
16h30 : Audre Lorde: The Berlin Years 1984 to 1992 de Dagmar Schultz ; 17h00 : Emergency Exit de Mathieu Orcel ; 19h00 l Zenne Dancer de Caner Alper et Mehmet Binay ; 19h15 : Codependent Lesbian Space Alien Seeks Same de Madeleine Olnek ; 21h00 : Mia de Javier van de Couter ; 21h15 : Sekret de Prezemyslaw Wodcieszek

VENDREDI 12 :
17h00 : Le Deuxième commencement d' André Schneider ; 17h15 : L.G.B.T. : Gaumont Pathé archives témoigne Carte blanche à Pierre Philippe ; 19h00 : Jaurès de Vincent Dieutre ; 19h30 : Joe + Belle de Veronica Kedar ; 21h15 : 11000 Angels Dancing on the Head of a Pin ( courts métrages FTM ) ; 21h30 : Hors les murs (2011) de David Lambert

SAMEDI 13 :
14h30 : Soongava - Dance of the Orchids de Subarna Thapa ; 14h45 : programme 2 collectif Jeune Cinéma ; 17h15 : Collages de Kader Attia ; 17h30 : Verde Verde d' Enrique Pineda Barnet ; 19h30 : Queens de Catherine Corringer ; 20h00 : Le Sexe de mon identité de Clara Vuillermoz ; 20h30 : I Want Your Love de Travis Mathews ; 22h00 : Mummy is coming de Cheryl Dunye ; 22h30 : Z Chromozome ( courts Queer ) ; 22h45 : Le Beau Mec de Wallace Potts

DIMANCHE 14 :
14h30 : Jean Genet, le contre-exemplaire de Gilles Blanchard ; 15h00 : La Grève des ventres ( courts lesbiens ) ; 16h00 : Little Gay Boy, Christ Is Dead ( courts gays 3 ) ; 18h30 : Good As You de Mariano Lamberti ; 20h30 : Una Noche de Lucy Molloy ( soirée de clôture )

PHOTOS : " Frauensee " avec Lea Draeger, Nele Rosetz, Constanze Waechter et Therese Hämer ; Sami Frey et Ann Zacharias dans " Néa " ; " Sexual Tension Volatile " ; Olympia Dukakis et Brenda Fricker dans " Cloudburst " ; " Le Couvent de la bête sacrée " ; " Call me Kuchu " ( documentaire sur l'Ouganda, où un nouveau projet de loi menace de rendre l'homosexualité passible de la peine de mort )


CHERIES CHERIS au jour le jour
 Lu 15772 fois - Lien CHERIES CHERIS au jour le jour
- Date 06/10/2012  - Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet  

Films mis à jour
Stars mises à jours
News

Heureux anniversaire David !
Joyeux anniversaire Dave...
Merci HAL..
C'est sans doute ce que dirait cet ordinateur que l'on entend dans 2001, l odyssée de l espace (1968) à Keir DULLEA qui vient de fêter ses 80 printemps...
Au fait, pour la petite histoire, saviez vous que Arthur C Clarke et Stanley KUBRICK ont voulu rendre hommage ou pas (...) à une grande compagnie ?
En effet la lettre dans l'alphabet qui suit H est le -I- celle qui suit le A est le -B- et celle qui suit le L est le - M-... I.B.M. sacré clin d'œil, mais dans ce chef d'œuvre, ce n'est pas le seul n'est ce pas ?
Heureux anniversaire Keir...


 Lu 410 fois - Date 31/05/2016
News de : geka     tweet  

Décès de Jean-Marie Rodon

Jean-Marie Rodon est décédé le 11 mars 2016 sans qu'on en parle vraiment.

Mais qui est Jean-Marie Rodon ?

Ce n'est ni un acteur, ni un réalisateur, ni un producteur.

Non, c'était un exploitant de salles de cinéma et un distributeur de films, et surtout co-fondateur avec Jean-Max Causse des cinémas Action à Paris.

Après des études de sciences politiques, il devient, très jeune, responsable d’une banque puis est embauché comme directeur financier par une compagnie d’assurances parisienne. Il y rencontre un autre fou de cinéma, Jean-Max Causse. Les deux cinéphiles repèrent une salle de cinéma située à deux pas du siège de leur compagnie. C’est l’Action Lafayette, située rue Buffault dans le 9e arrondissement, qu’ils acquièrent, fin 1966. Ils y programment de nombreux films américains car la Cinémathèque française délaisse alors le cinéma venant d'Hollywood, et se succèdent alors films noirs, westerns, comédies musicales, mélos...

À la fin des années 1960, Jean-Marie Rodon et Jean-Max Causse inventent une nouvelle forme d'exploitation cinématographique. Leur idée est simple : traiter les films de patrimoine comme des exclusivités. Cette modernisation radicale du ciné-club va donner naissance aux cinémas Action.

La formule va s’avérer suffisamment rentable pour que les deux compères, à la fin des années 1970, acquièrent le cinéma Le République rue du Faubourg-du-Temple, devenant l'Action République, et créent la société de distribution Théâtre du Temple.

À partir des années 1980, ils se déplacent de la rive droite à la rive gauche, ferment l’Action Lafayette puis vendent l’Action République. Ils achètent une salle, Le Christine bis, qu’ils revendent vite, puis l’Action Christine, le Grand Action, rue des Écoles, dans le cinquième arrondissement (lieu qui a traversé les siècles : ancien club pendant la Révolution, salle de bal, théâtre et enfin cinéma qui répondit aux noms successifs de Mésange, Celtic, Studio Jean Cocteau et Grand Action en 1983). Enfin, ils prennent en gestion l’Action Écoles, dans la même rue.

Hélas, le tandem se sépare sur une brouille en 2004, après avoir vendu le Grand Action (Causse était contre, et a depuis racheté et rénové la Filmothèque du quartier latin, cinéma indépendant situé rue Champollion dans le 5e arrondissement de Paris). C'est Isabelle Gibbal-Hardy (également présidente des Cinémas Indépendants Parisiens) qui en devient la propriétaire et directrice. Jean-Marie Rodon continue d'exploiter les salles des Cinémas Action restantes, avant de les céder progressivement. En 2011, Jean-Pierre MOCKY rachète le cinéma Action Écoles et le rebaptise Le Desperado, dans lequel une large place est faite au cinéma français classique ainsi qu'aux films du nouveau propriétaire. L’Action Christine, rebaptisé Le Christine 21, a été repris par Isabelle HUPPERT (cinéma dans lequel elle avait découvert Les Raisins de la colère (1940)) et l'un de ses fils.


Jean-Marie Rodon est décédé le 11 mars 2016 à Paris à l'âge de 77 ans, des suites d’une longue maladie.


Ces quelques lignes pour, une fois n'est pas coutume, rendre hommage (un peu tardivement) à un exploitant de salles, un vrai amoureux de cinéma, et non un directeur d'usines que sont devenus les complexes tels que les UGC, Pathé et autres vendeurs de popcorn. Beaucoup de parisiens et de banlieusards comme moi n’oublieront jamais que c’est dans ses salles qu'ils ont découvert l’âge d’or du cinéma hollywoodien, en VO, parfois certes dans des copies abimées, mais invisibles nulle par ailleurs, même avec l'avènement du DVD. C'est dans ces temples qu'on a pu voir des vieux films dans l'environnement pour lesquels ils avaient été créés, en salle, et non sur un petit écran rectangle de salon.

Gageons (et espérons) que le téléchargement, la VOD, les chaines de TV thématiques... ne feront pas trop tôt disparaitre l'esprit et l'héritage de ces salles de quartier, ce pour quoi Jean-Marie Rodon a consacré son existence, en véritable passeur cinématographique.


À noter qu'Élise GIRARD, ex-attachée de presse des salles Action, avait réalisé, en 2004, un film documentaire sur les deux compères Rodon/Causse, nommé Seuls sont les indomptés.


 Lu 3552 fois - Date 28/05/2016
News de : pak     tweet  

je suis seule
Le nouveau film de Brandon GOTTO sort en juillet !
ce jeune plein de talent ,de Charleroi en Belgique
à suivre


 Lu 5571 fois - Lien je suis seule
- Date 08/07/2016
News de : bebel007     tweet  

Palmares du Festival de Cannes 2016
Le palmarès a été communiqué ce soir, 22 mai 2016 :

Palme d'or - Moi, Daniel Blake (2015) (I, Daniel Blake) de Ken LOACH

Grand Prix - Xavier DOLAN pour Juste la fin du monde (2015)

Prix de la mise en scène - Personal shopper (2015) d'Olivier ASSAYAS et Bacalaureat (2016) de Cristian MUNGIU (ex-æquo)

Prix du scénario - Le Client (2015) (Forushande) d'Asghar FARHADI

Prix d'interprétation féminin - Jaclyn JOSE pour Ma Rosa (2015) de Brillante MENDOZA

Prix du jury - American Honey (2015) d'Andrea ARNOLD

Prix d'interprétation masculin - Shahab HOSSEINI pour Le Client (2015) (Forushande) d'Asghar FARHADI

Palme d'honneur à Jean-Pierre LÉAUD

Quinzaine des réalisateurs, Caméra d’or - Divines, de Houda Benyamina

Palme d’or du court-métrage - Timecode, de Juanjo Gimenez
+ Mention spéciale du jury - La Jeune Fille qui dansait avec le diable, de Joao Paulo Miranda Maria.


 Lu 10177 fois - Date 22/05/2016
- Plus d'info sur le festival
News de : phoenix     tweet  

Eric Van Looy en tournage en Belgique ( Mons et dans toute la Belgique )
Après avoir réalisé " the loft " " loft " et " mémoire d un tueur " , Erik van Looy remet le paquet dans un film sur la politique avec Koen De Bouw
ce mardi et mercredi 17 et 18 il tournera une partie de son film à Mons ( Hainaut ) Belgique .


 Lu 17441 fois - Date 16/05/2016
News de : bebel007     tweet  

Décès de Madeleine Lebeau

Dans Casablanca (1942), une jeune actrice française marqua les cinéphiles, de l'époque comme après, en chantant la Marseillaise les larmes aux yeux, finissant en criant bouleversée "Vive la France" ! Quand le spectateur regarde attentivement cette scène, il ne rend compte que la jeune femme ne feint pas. Cette actrice, c'était Madeleine LEBEAU, elle avait 20 ans, et avait fuit la France devant l'invasion allemande, son mari, le célèbre Marcel DALIO, étant juif. On imagine alors la signification de cette scène pour une jeune réfugiée dont le pays est occupé et à qui on donne l'occasion de participer à l'effort de guerre avec ses petits moyens d'actrice débutante...

Marie-Madeleine Berthe Lebeau est née à Antony (Hauts-de-Seine) le 10 juin 1923. Son père, qu'elle perdra très jeune, est menuisier, sa mère sans emploi. Adolescente, elle rêve, devant les revues de cinéma, de devenir une star. A 16 ans, elle s'inscrit au cours René Simon où elle rencontre Marcel Dalio. Le 30 octobre 1939, ils se marient. Mais l'Allemagne vient d'envahir la Pologne, la guerre gronde et la confession juive de Dalio les amènent à fuir la France. Ils gagnent Biarritz avant de passer l'Espagne et le Portugal à la recherche d'un visa de complaisance auprès du consulat du Chili, qui leur ouvre les portes du Québec où ils restent peu de temps, pour se rendre ensuite à New York, puis à Hollywood, but ultime de leur exode.

Derrière le malheur de l'exil, c'est une aubaine pour une jeune actrice de tenter de lancer sa carrière, elle qui n'a qu'une petite apparition à son actif dans Jeunes filles en détresse (1939). Hélas, son inexpérience, sa jeunesse, et sûrement aussi son manque de maitrise de l'anglais, vont la desservir dans un milieu où l'on n'est alors rien si aucun producteur ne mise sur vous. Dans sa période américaine, elle ne tournera que 5 films, dont les plus marquants sont Gentleman Jim (1942) (rôle quasi muet) et le fameux Casablanca. De plus son mariage périclite. Elle a 20 ans, son mari plus de 40... Le divorce est consommé le 29 juillet 1943.

La guerre terminée, sans avenir à Hollywood, Madeleine rentre en France pour relancer sa carrière. Elle tourne donc Les Chouans (1946), dans lequel elle a son premier rôle important. Ce sera aussi, déjà, quasi le dernier. Car que retenir de la suite de son parcours ? Qui se souvient de films comme Le Secret de Monte-Cristo (1948), Dupont Barbès (1951), durant lequel elle rencontre Clément DUHOUR avec lequel elle vivra quelques années heureuses (ils auront une fille), Fortuné de Marseille (1951), L Aventurière du Tchad (1953)... ? Si elle participe à Si Versailles m était conté (1953) de Sacha GUITRY, elle est noyée dans un casting impressionnant. Par la suite, elle accèdera à de meilleurs films mais sans en être la vedette : Cadet Rousselle (1954), Napoléon (1954), Le Pays d où je viens (1956), Le Chemin des écoliers (1959)...

Séparée de Clément Duhour, elle se marie en 1956 à un jeune industriel, dont elle divorce trois ans plus tard. La même année, elle disparait des plateaux cinéma. Elle a alors 36 ans, trop tard pour accéder au statut de star... Pourtant, elle semble renaitre de ses cendres en revenant via le rôle de la pitoyable actrice française dans Huit et demi (1963) de Fellini, qui remportera l'Oscar du meilleur film étranger. Sur le plateau, elle rencontre le scénariste Tullio PINELLI, fidèle ami du maestro. C'est le coup de foudre. Elle s'installe alors à Rome, fait une tentative dans le spaghetti (Duel à Rio Bravo (1965)), participe à Angélique, marquise des Anges (1964), y voyant Michèle MERCIER atteindre le statut de star qui l'a fuit toute sa vie. L'envie n'y est plus. Après un obscur film espagnol, un téléfilm et une participation récurrente dans plusieurs épisodes de la série Allô Police (1966), Madeleine arrête sa carrière en 1970. En 1988, elle officialise sa relation avec Pinelli par un mariage. Après le décès de ce dernier, en 2009, elle quitte l'Italie pour Estepona en Espagne (province de Malaga, Andalousie), où elle décède le 1er mai de cette année (annonce faite par son beau-fils, réalisateur de documentaires, Carlo Alberto Pinelli, au Hollywood Reporter).

Elle aura eu une des carrières les plus atypiques de sa génération, débutant à Hollywood, tournant ensuite en France, en Angleterre, en Italie et en Espagne. Elle était l'ultime survivante des participants au mythique film de Michael Curtiz, Casablanca.


 Lu 18671 fois - Date 15/05/2016
News de : pak     tweet  

Bienvenue à Marly-Gomont.
avec Marc Singa , bientôt en juin dans les salles
film tourné entièrement en Belgique


 Lu 36553 fois - Lien Bienvenue à Marly-Gomont.
- Date 28/04/2016
News de : bebel007     tweet  

Christian Clavier en tournage en Belgique ............
le long-métrage de comédie “Sivouplééé” de Philippe Chauveron, avec Christian Clavier et François Damiens, qui se tournera en Belgique de fin mai à mi-juillet

 Lu 39766 fois - Date 24/04/2016
News de : bebel007     tweet  


prochain film de Nicolas Bary « LE PETIT SPIROU », adaptation de la bande dessinée de Tome et Janry.
avec François Damiens ,Pierre Richard .............
le film va se tourné en juillet en Belgique et une petite partie à Paris


 Lu 39419 fois - Date 24/04/2016
News de : bebel007     tweet  

Tournage de " Boule et Bill 2 " en Belgique
avec
Franck Dubosc, Mathilde Seigner
Réalisation:
Pascal Bourdiaux

Tournage en avril , mai et juin 2016 à Bruxelles dans son entièreté


 Lu 39361 fois - Date 24/04/2016
News de : bebel007     tweet  






Mentions légales© 2000-2016 Liens cinéma   Retrouvez-nous sur Google+


Jurassic World Jurassic World
Jurassic World
Astérix : Le Domaine des Dieux Astérix : Le Domaine des Dieux
Astérix : Le Domaine des Dieux
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger La Reine des neiges en streaming
La Reine des neiges
Le Réveil de la Force The Force Awakens
Le Réveil de la Force
X-Men : Apocalypse X-Men : Apocalypse
X-Men : Apocalypse
Bob l'éponge le film : un héros sort de l'eau The Spongebob Movie: Sponge Out Of Water
Bob l'éponge le film : un héros sort de l'eau
Insaisissables 2 Insaisissables 2
Insaisissables 2
Triple 9 Triple 9
Triple 9
Les Malheurs de Sophie
Les Malheurs de Sophie