Abdel et la Comtesse
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
7

Donnez votre TOP 2018

Mon cinémaAgenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
Abdel et la Comtesse

Abdel et la Comtesse

 

Réalisé par
en 2017

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

10/05/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 148 membres
14 amis 2056 avis 



a vu le film au cinéma le 10/05/2018 Avis :

C’est une comédie qui joue énormément sur la thématique du choc des cultures, la différence de langage et comportement entre l’aristocratie et le monde de la banlieue.
Le Comte de Montabie d’Haust est sur son lit de mort et la transmission du titre de Comte doit se faire selon la tradition, le couple d’aristocrate a un fils, mais ce dernier a choisi la voie de la prêtrise, il a aussi une fille, Blanche, mais la tradition ne veut pas qu’une fille hérite du titre, donc avant de mourir le Comte décide que ce sera son neveu Gonzague qui héritera du domaine et du titre, en attendant c’est la Comtesse qui assurera la transition, elle n’aime pas beaucoup Gonzague, mais ne veut pas aller contre une tradition séculaire. Quelque part dans une banlieue quelconque une bande de malfrat font l’inventaire de leur dernier larcin et Abdelkader est en plus très connaisseur en art et capable de dénicher la pièce rare, malheureusement comme il est connu des services de police il est arrêté en rentrant chez lui et transféré dans un centre de réinsertion dont justement la comtesse en assure la gestion administrative. Cette dernière est venu sur place pour une visite régulière et pendant qu’elle est sur place une bagarre éclate dans la cour où les prisonniers sont en pause. Profitant de la cohue Abdel en profite pour se faufiler dans le coffre de la voiture de la Comtesse et cette dernière est loin de s’imaginer qu’elle transporte un passager clandestin quand elle rentre chez elle ...
Bien sûr les premiers contacts entre la Comtesse et Abdel sont loin d’être au beau fixe et il y a un fossé entre les deux cultures, néanmoins comme le jeune banlieusard a été blessé de façon accidentelle par Blanche, la fille de la Comtesse, il va rester l’invité forcé du château. Comme Abdel est dit-on un pilleur de château il est un peu le loup dans la bergerie. Vraiment l’option du neveu Gonzague ne passe vraiment pas et entre temps la relation entre Abdel et la comtesse s’améliore et ils vont même s’entraider et la Comtesse va devoir suivre une formation accélérée pour s’intégrer dans « le milieu hostile » de la banlieue et se fondre dans la masse et c’est le coté cocasse du film surtout que l’aristocrate apprend très vite. Bon la fête au château type « fête à neuneu » avec farandole et cuisson de merguez ne fait pas très crédible et jure un peu avec le reste, mais bon ça met dans l’ambiance. L’important est que l’on rigole un peu ça ne peut que détendre, bon ce n’est pas le film de la semaine, mais il mérite qu’on s’y arrête.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+