American Nightmare 4 : Les Origines
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
10

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinémaAgenda des sorties au cinémaActualités des films et acteurs
1
Vidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
American Nightmare 4 : Les Origines

American Nightmare 4 : Les Origines

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

06/07/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 149 membres
14 amis 2075 avis 



a vu le film au cinéma le 06/07/2018 Avis :

Il ne s’agit pas vraiment de la suite des trois premiers volets, là c’est plutôt l’origine nommé First purge aux USA et l’expérience est tentée dans un quartier de New-York.
Le taux de criminalité étant en croissance constante, le gouvernement veut tenter l’expérience de la purge dans un quartier plutôt à majorité afro-américaine dans un quartier de New-York, une île pour être plus précis et qui peut être isolée du reste de la ville pendant l’expérience, alors les habitants du quartier qui reste sur place touche déjà une prime de 1000 $ et plus si ils ont le courage de sortir et apporter du nouveau à l’expérience, pour cela, on leur procure des lentilles de contact qui sont en fait des micro-caméras en contact direct avec une salle de commande et de surveillance. On espère avec ça faire baisser le taux de criminalité en dessous des 1%. Le jeune Isaiah veut avoir son autonomie et gagner de l’argent assez facilement, il s’est branché avec des dealers, mais il va rencontrer Skeletor, le skyzo du quartier qui cherche a ce qu’on lui donne une dose gratuitement, mais Isaiah refuse, alors Skeletor sort un cutter et il entaille le cou du jeune avant de se sauver. Le jeune homme va entrer chez lui et il tâche de cacher ça à sa sœur ainée qui a bien remarqué son manège et le fait parler, elle ordonne à son jeune frère de partir du quartier avant le début de la purge, quant à elle, elle s’en va voir Dmitri le parrain du quartier qu’elle connait très bien pour lui ordonner de ne pas utiliser son frère comme dealer. Le jeune Isaiah ne va partir du quartier, il veut gagner un maximum d’argent et quand la sirène annonce le début de la purge, il est dehors, il a mis les lentille de contact qui lui donne un air effrayant et il est armé, son objectif est de trouver Skeletor pour se venger de l’humiliation publique qu’il a dû subir...
Si les trois premiers épisodes étaient des fictions, on se demande pour celui ci avec ce changement de président si ce n’est pas une prémonition, on peut en avoir peur. Comme dans beaucoup de saga, il s’agit d’un prequel, c’est un peu un effet de mode et ça tente d’expliquer la genèse de l’histoire. Là on va apprendre que l’expérience va se tenter dans un espace réduit avant d’être généralisé dans la totalité du pays et que les habitants sont payés pour rester sur place et ne pas tenter de fuir l’expérience et la somme peu devenir coquette s’ils participent activement à l’expérience. A part quelques personnes complétement déjantées qui veulent bien entrer dans le jeu, les gens se connaissent et n’ont pas l’intention de s’entretuer. On va mettre à part une bande concurrente qui veut justement garder le monopole de la vente de drogue. Par contre l’expérience va vite virer à l’horreur pour des raisons qu’on ne citera pas pour ne pas déflorer le suspense. On va vite se diriger vers un Oradour-sur-Glane ou un Sabra et Chatila et il même impossible que cela que tout cela échappe au gouvernement qui dirige l’expérience et ça semble donc peu crédible. Je dis ça mais avec mon esprit européen et je ne suis pas sûr de comprendre celui d’outre Atlantique. Bon, on va tout de même avouer que l’épisode et assez captivant et prenant, à part quelques jeunes spectateurs imbéciles qui ont gardé leur smartphone allumé durant tout le film prouvant ainsi qu’il n’ont pas suivi l’histoire, j’avoue que l’idée de purge m’a effleuré l’esprit un moment.
 
20/07/2018      tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 79 membres
182 avis 



a vu le film au cinéma le 09/07/2018 Avis :

5 ans après le premier volet de la franchise, l’Amérique replonge dans le chaos avec ce 4eme volet qui sert de prequel aux trois autres.
Celui-ci, propose une orientation différente du thème habituel, une orientation plus politique, plus sociétale. Pour ma part j'y ai vu l’Amérique actuelle et de ce qu’elle pourrait devenir dans un futur proche. Mais du coup on est loin des autres opus et on se retrouve devant un banal film d'action où des noirs et des pauvres sont la cible principale de racistes et des hommes politiques...
Il y a quand meme quelques moments d'angoisse et de tension mais on est loin d’être devant un film d'horreur...Dommage !
Le casting n'y changera pas grand chose malheureusement.
Une série TV, est annoncée pour septembre aux US. Le filon n’est donc toujours pas épuisé, mais on devrait peut être instaurer une purge pour arrêter cette franchise ?!
 
22/07/2018      tweet
Avis Cinéma
drugspider

[Cinévore]

Suivi par 128 membres
497 avis 

 


a vu le film au cinéma le 14/07/2018 Avis :

L'idée de se recentrer pleinement sur les origines de la purge était plus qu'intéressante. Toute fois, ce film est très rapidement tombé dans la caricature des stéréotypes et clichés, en dépeignant l'homme noir comme un pauvre ou un membre de gang mais avec de bonnes valeurs morales, et l'homme blanc comme un riche homme impitoyable en costume qui contrôle le système et qui veut éliminer les "parasites" de la société. Au lieu de mettre l'accent sur les origines économiques, psychologiques, sociales ou autre de la purge, quelques scènes d'actions banales viennent étoffer un film qui surfe maladroitement sur les tensions communautaires aux Etats-Unis et dresse une opposition affligeante entre l'homme blanc et l'homme noir. L'épisode de trop à oublier très vite, en espérant que la série apportera son lot de réponses aux origines de la Purge ;-)
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+