Big Jake
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
6

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
4
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteurs
2
Vidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
search
Big Jake

Big Jakenote

 

Réalisé par
en 1970

Donnez votre note
Film, images, jaquettes News Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

19/01/2008      partager tweet

Amine

[CinExpert]

Suivi par 137 membres
4 amis 695 avis 



suivre
note a vu le DVD le 19/01/2008 Avis : note
Cette version westernienne de « La Rançon » vaut par son casting puisque que l’on retrouve avec plaisir la belle Maureen O’HARA .
Sans être excellent, ce bon western rate un petit peu sa sortie dans sa scène finale. En effet c’est dans la nuit que se déroule le règlement de comptes ce qui gâche un peu la visibilité de certains plans.
Richard BOONE avec son faciès si particulier revêt une nouvelle fois la brute sans état d’âme, mais sans convaincre totalement par son jeu quelque peu mollasson. Sans plus…
 
02/03/2008      partager tweet
Avis Cinéma
cahill

[GuruCiné]

Suivi par 862 membres
21 amis 140 avis 



suivre
note a vu le DVD le 02/03/2008 Avis : note
Tres bon western ou l'on peut voir pour la 5ieme fois le couple O'Hara et Wayne.Un scenario assez classique mais de l'action et l'on ne s'ennuie pas une seule seconde.
 
07/04/2010      partager tweet
Avis Cinéma
TAKER76

[Cinévore]

Suivi par 157 membres
7 amis 31 avis 



suivre
note a vu le DVD le 06/04/2010 Avis : note
UN WESTERN TRES SOLIDEPORTE PAR LA PRESENCE IMPOSANTE DEJohn WAYNE.FACE A LUI Richard BOONECOMPOSE UN PERSONNAGE DE MECHANT TOUT A FAIT MEMORABLE UN FILM PLUS VIOLENT QUE LA MOYENNE DU GENRE .ANNEES 70 OBLIGENT...
 
07/10/2011      partager tweet

Gerlan

[Cinéfan]

Suivi par 75 membres
1 amis 121 avis 



suivre
note a vu le film le 00/00/2000 Avis : note
John WAYNE toujours d‘attaque pour son 163e films !

John WAYNE était devenu une idole nationale car il incarnait, aux yeux de ses concitoyens, non seulement le héros américain de guerre et de western mais aussi le combattant des revers de santé qui s‘acharnaient contre lui. Opéré d‘un cancer en 1964, il rechute en 1970 quelques mois avant le tournage de Big Jake. C‘est pour cette raison qu‘il apparait dans le film, à 64 ans, vieillit et fatigué. Entre 1964 et 1970, bien qu‘amoindrit par la maladie, il va tourner 12 films (dont 7 westerns) et obtenir, en 1970, un Oscar pour son rôle « de shérif mal embouché » dans le film « 100 dollars pour un shérif » d‘Henry Hathaway tourné en 1969. En conséquence même s‘il lui est arrivé de se fourvoyer dans des témoignages pendant le Maccarthisme ou en tenant des propos un tantinet fascisants, on pardonnera à l‘artiste en raison de son inlassable courage. Pour Big Jake, John WAYNE retrouve George Sherman avec qui il n‘avait plus tourné depuis la fin des années 1930. C‘est aussi la dernière fois qu‘il joue avec Maureen O?Hara sa rousse compagne de cinéma de Rio Grande, de l‘homme tranquille, de l‘Aigle vole au soleil et de McLintock. George Sherman qui n‘avait plus tourné de western depuis plus de dix ans, achèvera sa carrière en 1971 avec Big Jake.

Dès le générique ce western annonce le bouleversement d‘un Far West encore sauvage mais déjà rattrapé par le modernisme. En 1909, pour les plus fortunés, les véhicules motorisés commencent à envahir les villes et les campagnes en cohabitant, tant bien que mal avec les chevaux qui sont encore très nombreux. George Sherman va s‘efforcer de faire ressortir ce dualisme entre les cow boys conservateurs et le monde qui évolue tout autour. Par contre, la violence qui s‘exprime dans ce western, n‘a pas de préférence et trouve toujours l‘occasion de s‘imposer, quelque soit l‘époque. Les acteurs sont tous à la hauteur des personnages qu‘ils incarnent. Assez violent par moments mais justifié par les actions qui se déroulent, ce western s‘avère agréable à suivre de bout en bout avec un John WAYNE qui se fait justice avec un équipier indien (joué par Bruce Cabot) et l‘aide de ses deux fils, dont l‘un est réellement le sien (Patrick WAYNE) et l‘autre étant le fils de Robert MITCHUM (Christopher Mitchum).

A la photo, un vieux routier plein de talents et spécialiste des westerns, William Clothier, qui, avec Big Jake, opère sur son avant dernier film, le dernier en 1973, sera encore un western « Les voleurs de trains ». Elmer Bernstein qui depuis 1951 à écrit une multitude de musique de films dont certains restent gravés dans nos mémoires : « Les 7 mercenaires », « L‘homme aux bras d‘or », « Les dix commandements », « Les arnaqueurs » etc. dont ce « Big Jake » entrainant et d‘innombrables autres westerns.
 
08/10/2011      partager tweet
Avis Cinéma
Marty08

[CinExpert]

Suivi par 156 membres
28 amis 480 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 08/10/2011 Avis : note
Un des derniers Wayne qui ressemble (en mieux) à un McLaglen je trouve.
J'ai trouvé ce western très sympa. Ca commence du tonnerre, avec un massacre dans une propriété que j'ai déjà aperçue dans Chisum. La violence dés le début du film est sans concession, il y a mort d'enfant, de femmes et... d'hommes. Le ton dramatique est déjà donné. Mais c'est avant tout le générique qui est excellent. Le film commence par un petit écran avec des images vraies d'archives avec un résumé de ce qui se passe dans ce début de siècle (le film se déroule en 1909). Et puis il y a après la brève présentation de chacun des membres de la bande de Richard BOONE, tous des salopards de première c'est clair.
Après ça, le scénario étant lancé, le plaisir continue de la première scène avec John WAYNE jusqu'à la meilleure scène du film, le gunfight dans les collines sablonneuses. Cette scène après un début bien rythmé s'allie parfaitement au film. Ce gunfight est particulièrement réussi car les tireurs pris au piège ne se cachent pas derrière des rochers à proximité mais derrière des voitures. La première moitié du film se concentre d'ailleurs sur la présentation d'un ouest nouveau, remettant en cause les voleurs de chevaux, les moyens de transport et les armes.
Pour en revenir au gunfight, il est particulièrement réussi car il y a des voitures, un motard qui passe dans le camp adverse pour les désorienter, et d'autres petits détails. Après ce beau combat aux armes à feu, le rythme retombe et s'essouffle beaucoup. Même si le film continue à retenir l'intérêt, on voit très clairement que la première rencontre entre Wayne et Boone se passe en studio. Passons sur ce détail, je veux juste dire que les scènes dans le village mexicain qui font la quasi totalité du reste du film sont un peu moins réussies. Néanmoins, elle restent très plaisantes. L'humour n'est pas trop lourd et bien pesé, les rebondissements assez attendus mais impressionnants tout de même. Le gunfight final est une véritable boucherie, à l'arme blanche, au snipe et au pistolet. Il est très bien réalisé, et aussi assez gore. La tension dramatique est donc toujours présente avec la mort du fidèle chien du Duke et son ami indien.
Les acteurs sont tous convaincants et dans l'ensemble n'en font pas trop. Les paysages et décors sont splendides, colorés, et bien filmés. Leur potentiel est utilisé à bon escient. Par bien des aspects, le film m'a fait pensé au western de McLaglen Les cordes de la potence, car Wayne y tient presque un rôle identique, celui de père ingrat et peu présent, mais fin et réputé tireur. Pareil pour certaines parties de la réalisation, notamment les scènes de nuit.
Bref, un bon western, globalement bien rythmé, pas incroyable mais qui est incontestablement l'un des meilleurs des derniers westerns du Duke. Excellent moment de détente.
 
05/05/2012      partager tweet
Avis Cinéma
michel03

[GuruCiné]

Suivi par 159 membres
17 amis 917 avis 



suivre
note a vu le DVD le 04/05/2012 Avis : note
Big Jake...Un excellent western qui est rempli d'actions, d'humour et de violence. Du pur de pur de John WAYNE au scénario solide et rigoureux. La prestation très intéressante de Patrick et d'Ethan Wayne. Richard BOONE qui partagea également l'affiche avec John WAYNE du dernier des géants. Mais c'est avec grand plaisir que l'on retrouvera la très belle rousse Maureen O'Haara encore une fois aux côtés de John WAYNE. Faut dire qu'ils allaient rudement bien ensemble, il formait un duo à la fois drôle et intelligent, rappelez de ce fameux tandem dans L'homme tranquille de John Ford qui redéfinissait avec grandeur et aisance les frontières de la comédie américaine. Big Jake est donc un superbe western à voir absolument! Il en serait presque devenu culte quand on y réfléchit bien...
Dialogue mémorable entre les deux géants de ce western:
Richard BOONE : Mais qui etes vous ?
John WAYNE : Jacob Mc Candles
Richard BOONE :Je vous croyais mort !
John WAYNE : Pas encore .
Ou encore (de mémoire):
Je ne sais pas pourquoi mais j'adore ce passage (lol), John WAYNE mange une boite de pêche en sirop et Richard BOONE arrive à ce moment là sur son cheval:
John WAYNE : Vous aimez la pêche ?
Richard BOONE : Non j'aime pas ça!
John WAYNE : Aahh !!! Vous avez tort.
...dialogue assez courtois entre deux personnages très robustes dans la force de l'âge tous les deux, c'est drôle à l'idée de savoir qu'un quart d'heure plus tard dans le film les deux zigomards vont de déchirer dans un bain de sang des plus marquants.
 
15/04/2013      partager tweet

LIO12

[Spectateur]

Suivi par 68 membres
1 avis 



suivre
note note a vu le film au cinéma le 15/04/2013 Avis : note
smiley
 
18/02/2019      partager tweet
Avis Cinéma
Sinefil44

[Cinévore]

Suivi par 53 membres
668 avis 



suivre
note note a vu le DVD le 18/02/2019 Avis : note
Un grand western comme je les aime où John WAYNE donne la pleine mesure de son talent. L'humour et l'émotion se mêlent à l'action qui ne manque pas dans ce très bon film qui demeure, pour moi, l'un des meilleurs westerns qu'ait tourné John WAYNE. Du bon, du solide, de l'excellent western avec un John WAYNE magistral. C'est l'une des rares réussites de George Sherman dans le genre. Avec un Richard BOONE particulièrement impressionnant, dans le rôle du méchant, un spécialiste du genre. Cet acteur méconnu en France, mais qui fut une instituion aux Etats-Unis, a tourné plusieurs westerns avec son ami John WAYNE. Il n'a pas eu la place qu'il méritait dans le cinéma hollywoodien.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma