Blade runner 2049
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
créé et géré par des bénévoles

Mon cinéma
6
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
Blade runner 2049

Blade runner 2049

 

Réalisé par
en 2017

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Récompenses (1) Avis & critiques tweet

  • <<
  • 1
  • >>

06/10/2017      tweet
Avis Cinéma
newton1

[AmateurDeCiné]

Suivi par 9 membres
19 avis 

 


a vu le film au cinéma en 3D le 05/10/2017 Avis :

De quoi doit se composer un film dont on puisse dire qu’il est un chef-d’œuvre? Avant tout une histoire béton développée à tenir en haleine le spectateur et raconter cette histoire avec une facture originale. Je place Sicario et Arrival près de ce fil d’arrivée. Pour le Blade Runner 2049 il y a cette progression qui y est presque mais pas première au fil d’arrivée. Quels sont les éléments artistiques principaux qui sculptent la facture d’un film, on parle de la photo, de la bande son, le montage, le rythme de celui-ci. Voilà où le bât blesse le rythme y est trop lent, diluant sur 3 heures un chef-d’œuvre de 2 heures qui serait vif et inspirant. Dommage, mais ce film est à voir en salle car la photographie et la bande son sont géniales. La direction d’acteur est ciselée d’une main de maître. Les décors où se déroulent la mouvance de l’action sont incroyable. Ce film va vous habiter à la sortie de la salle. Je me répète, à voir en salle.

vu au Cineplex Beauport
 
07/10/2017      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 143 membres
15 amis 1853 avis 



a vu le film au cinéma le 06/10/2017 Avis :

: Ce nouveau « Blade Runner » est une extension de celui de Ridley Scott de 1981 avec Harrison FORD dans le rôle principal. Ryan Gosling s’implique pour la première fois dans un blockbuster.
Nous sommes à Los Angeles et le monde est fragilisé par des tensions entre des « esclaves » fabriqués en bioingéniérie et les humains, un blade runner était un agent d’élite qui devait débusquer les « répliquants » désobéissants pour les éliminer. Quelques années après, Niander Wallace reprend l’entreprise qui fabrique les répliquants en créant un autre type de bio-cyber-agent très bien contrôlé et avec les barrières voulues leur interdisant toutes révoltes contre l’humain. L’officier K est un Blade runner et il est en mission avec son véhicule volant, son objectif est une ferme ou il doit débusquer un répliquant qui produit des protéines et la tâche n’est pas facile parce que ces derniers ont une force prodigieuse, mais forcément l’officier K est taillé dans le même roc et va prendre le dessus, difficilement, il faut bien le reconnaitre. Une fois la tâche accomplie K va être intrigué par un arbre mort étayé pour tenir debout et il va constater qu’une fleur se trouve auprès du tronc, sa voiture volante est équipée d’un dispositif comme un drone capable de filmer, de prendre des photos et de scanner un objet enterré dans les profondeurs. Quand il rentre au bercail l’officier K délivre son compte rendu et dévoile ses investigations au sujet des alentours de l’arbre mort, une mallette est en effet trouvé enterré au pied de l’arbre et à l’intérieur se trouve un squelette ...
Voila la suite du célèbre film qui avait fait sensation à l’époque. En faire une suite, pourquoi pas, sauf que l’effet de surprise a disparu et le transformer en saga, on n’y croit pas trop. Un monde apocalyptique à cause de l’activité désordonnée des humains, ce n’est pas un scoop et alors une intelligence artificielle qui se révolte, c’est même du déjà vu. Les quelques effets spéciaux ne sont pas aussi fantastiques que cela et cette prolifération d’hologrammes et moins impressionnante depuis qu’un homme politique qu’on ne nommera pas les utilise pour faire des meeting dans des villes différentes, que reste-il sinon un ciel brumeux et grisonnant au dessus de Los Angeles qui nous fait oublier que le lieutenant Colombo exerçait toujours sous le ciel radieux de la Californie. On utilise un acteur sur de devant de la scène, un Ryan Gosling ne peut qu’attirer les foules et on a rappelé l’ancienne vedette Harrison FORD pour faire la transition, mais le film est un peu mou et même ennuyeux par moment, en plus ce film est très long et ça n’arrange pas les choses. Que dire de plus sinon qu’il faut espérer qu’il n’y aura pas un numéro 3.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
23/10/2017      tweet

laszlo

[Spectateur]

1 avis 



a vu le film au cinéma le 05/10/2017 Avis :

Philip K. Dick : "il faut se demander jusqu'à quel point on a peur du chaos et jusqu'à quel point la réalité nous rend heureux...."

Vu cet après-midi "Blade Runner 2049", l'éblouissante suite réalisée par Denis Villeneuve du film que Ridley Scott avait superbement adapté du roman de Philip K. Dick "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?" en 1982
Eblouissante d'abord par le rebond effectué à partir du premier opus, et par la dimension, tragique, parfois désespérante mais profondément humaniste (et pourquoi pas optimiste ?) que le cinéaste québécois a su tirer d'un roman en forme de question si ouverte qu'elle donnait déjà le vertige à la lecture, et à la vision du film de Ridley Scott sorti il y a trente cinq ans...
En osant et usant de liens étroits avec ce premier film (en osant par exemple faire rejouer à Harrison FORD, mais aussi à Sean Young - Rachel - et à Edward James Olmos - Graff - les mêmes rôles) Denis Villeneuve en fait bien plus qu'une simple "suite"; il ouvre encore plus la question des intelligences artificielles en emmêlant avec brio l'ensemble des protagonistes pour nous empêcher de distinguer dorénavant un "humain" d'un "réplicant" ancienne ou nouvelle génération (et même un chien !) dans cette quête éperdue d'une "humanité" sans mémoire et sans âme, gavée de faux souvenirs et d'anonymes identités...
Eblouissant enfin par le traitement choisi, lent, mesuré, comme autant de petits pas hésitants avant d'affronter l'abîme, dans une société post apocalyptique hyper hiérarchisée et policée.
On sort de ces 2 h 43 mn groggy, sonné et malmené par le futur qu'il nous trace, mais où tout espoir n'est pas mort, puisque comme le rappelait Georges Bataille "le coeur est humain dans la mesure où il se révolte"
 
23/10/2017      tweet
Avis Cinéma
Alol7

[SuperCinéphil]

Suivi par 71 membres
8 amis 649 avis 



a vu le film au cinéma le 15/10/2017 Avis :

Blade Runner est un SF visuellement époustouflant avec une bande son très accrocheuse mais avec un scénario décevant. L’histoire devait être à la base simple mais on l’a compliqué dans sa deuxième partie de film.

La première partie de film est convaincante et prend le temps de poser son intrigue. Dès le début, le film montre ses atouts avec ses impressionnants décors (parfois un peu sombres). Il est en est de même pour la musique très prenante et lourde qui accompagne cette production. Et il en sera ainsi jusqu’à son générique de fin. Malheureusement, sa deuxième partie est confuse. Les intentions des différents personnages entre le début et la fin sont contradictoires (à commencer par le personnage principal). On ne ressent pas parfois non plus les réelles intentions de certains personnages (Monsieur Wallace par exemple). Quand on regarde le film, il n’y a pas la sensation de véritables gentils ou méchants. Quelques situations aussi un peu bizarres : la confrontation entre l’officier K et Rick Deckard avant de se connaître et de discuter. Bon, il y a aussi des choses bien vues et très appréciables comme la relation entre l’officier K et Joi ; le souvenir intriguant du personnage principal de son enfance (est-ce lui étant petit ?). En soit, cette production a une réelle bonne intrigue mais c’est long mais long. Le film se montre même compliqué alors qu’il pouvait plus clair tout en restant intelligent et efficace.

Blade Runner 2049 n’est donc pas mauvais mais il aurait pu un sacré chef d’œuvre en étant plus rythmé et plus simple. Je ne le regarderai pas à nouveau mais je suis curieux de découvrir le premier opus pour savoir s’il n’est pas plus emballant que celui-ci.
 
29/10/2017      tweet
Avis Cinéma
acidelinoléique

[Cinévore]

Suivi par 85 membres
1 amis 70 avis 



a vu le film au cinéma le 28/10/2017 Avis :

Une suite au succès de Ridley Scott est forcément un évènement que les cinéphiles avertis attendaient depuis qques mois.
J'en suis ressorti assez partagé.

L'affiche est tenue par la star Ryan Gosling, qui (je pense) a dû apporter ses petits conseils à M. Villeneuve, le réalisateur.
C'est un film très travaillé, magnifique (à rapprocher de Drive et Only God Forgives) dans les effets, les jeux de lumière. Ce n'est pas transcendant, ni nouveau, mais il faut reconnaître que c'est très réussi. Ryan crève l'écran !
Le film est du coup assez lent. Ce qui pour Drive sublimait l'ensemble, ici, au bout de 2h, ça commence à peser...
Le scénario est simple, on joue bcp sur la nostalgie du 1er et son histoire avec Harrison FORD, mais il y a 20-25 mns en trop. Sans compter, un "méchant" qu'on délaisse (à moins d'une suite évidemment)...
Je regrette aussi la musique, moins bien réussie que dans le 1er ou que dans un "Orange Mécanique". Elle permet malgré tout de nous installer dans l'ambiance futuriste et oppressante de la ville, l'obscurité,... A ce propos, il est intéressant de constater que le réalisateur est resté dans cette vision très années 80 du futur (voitures volantes, bonne pub pour Peugeot d'ailleurs ^^, disparité sociale et pauvreté ++).
Les idées technologiques sont bien trouvées et quelque peu innovantes (dur dur de passer derrière les géniaux Scott et Spielberg pour imaginer l'avenir).
J'ai peu apprécié le retour de Ford, vestige d'un temps ancien, amenant de l'humour inutile dans un tel film. Je trouve qu'avec l'âge, il perd en jeu d'acteur malheureusement.
Le reste de la distribution ne se distingue pas particulièrement sinon.

En bref, il faut être préparé mentalement avant d'y aller : aimer Ryan Gosling, le tempo lancinant, un scénario pas extraordinaire, une mise en scène et une photo parfaites. Ca vaut un 3 mais vraiment pas plus, on le vantait comme un "Parrain 2", c'est tout juste un "Jurassik Park 2"...
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+