Borsalino
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
5

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
10
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
search
Borsalino

Borsalinonote

 

Réalisé par
en 1970

Donnez votre note
Film, images, jaquettes News Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

11/11/2004      partager tweet

racer_725

[Spectateur]

1 avis 



suivre
note note a vu le DVD le 11/11/1996 Avis : note
J'ai vu le film bien avant la date limite du cite
C'est un film comme on n'en fait plus aujourd'hui. Magistrale,... je ne connais pas de qualificatif pour situé ce film. J'aimerais trouver un cite pour pouvoir le télécharger si possible. ou si qq'un pourrais me vendre un DVD ou K7 des deux films. Je suis Preneur. voila mon adresse :racer_725 à hotmail.com
 
06/12/2007      partager tweet
 
lesfilmsoublies

[Spectateur]

1 avis 



suivre
note a réagi le 06/12/2007
moi je peux
lesfilmsoublies à gmail.com
  
12/10/2008      partager tweet

Jloup59

[CinExpert]

Suivi par 230 membres
15 amis 160 avis 



suivre
note note a vu le film au cinéma le 12/10/2008 Avis : note
Un film français somptueux qui fait plus de 4 millions d'entrées dans les salles et qui n'est n'est même pas édité en France ? A part quelques VHS vendu il y a longtemps. Donc, je vous ai mis ma jaquette. Tout ça pour une histoire de droit avec Paramout qui n'a jamais été réglée. Dommage...smileysmiley
 
12/10/2008      partager tweet
 Avis Cinéma
Capitan

[Guru d'honneur]

Suivi par 629 membres
57 amis 439 avis 



suivre
note a réagi le 12/10/2008
En effet, c'est un problème de gros sous ! Faudra-t-il attendre le décès de l'une des deux stars pour qu'enfin ce honteux interdit soit levé ? Ça ne me surprendrait pas du tout attendu l'hypocrisie qui consiste à verser des larmes de crocodile... C'est regrettable d'autant plus que le film est épatant à tout point de vue.
P.S. Je viens de voir qu'il y a dans le secteur "jaquettes" une image d'un DVD paru. Quid ?
  
12/10/2008      partager tweet

Jloup59

[CinExpert]

Suivi par 230 membres
15 amis 160 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 12/10/2008
Non c'est c'est la jaquette de ma VHS qui m'a couté bonbon que j'ai mis smileyJe ne suis pas chercheur d'or,mais à mon avis c'est moins compliqué à trouver de l'or que cette cassette et le DVD n'en parlons pas (en Italien seulement).C'est pas Borsalino les voyoux ,c'est Paramount les bandits smiley
 
11/10/2009      partager tweet
Avis Cinéma
vallnic

[Cinéfan]

Suivi par 376 membres
10 amis 49 avis 



suivre
note a suggéré le film le 11/10/2009
Après une longue attente, Borsalino sortira enfin en dvd le 19 novembre 2009,chez paramount, dans un coffret de deux dvd, agrémenté de nombreux bonus.

On se demande encore ce qui leur est passé par la tête pour avoir attendu tant de temps. Peut être une question de droit d'auteur?
 
18/04/2010      partager tweet
Avis Cinéma
scarface 42

[Cinéfan]

Suivi par 183 membres
42 amis 81 avis 



suivre
note a vu à la télé le 18/06/2007 Avis : note
basée d'une histoire vraie de deux gangsters carbone et spirito l'un corso l'autre Italien ,un grand duo d'acteurs Delon et Belmondo et des seconds rôles parfait,une musique a tombe partaire
 
03/11/2010      partager tweet
Avis Cinéma
GuyB

[GuruCiné]

Suivi par 844 membres
26 amis 191 avis 



suivre
note a vu le DVD le 02/11/2010 Avis : note
Borsalino (1970) est un excellent film réunissant Jean-Paul BELMONDO, Alain DELON et d'autres acteurs connus dans les seconds rôles. C'était un plaisir de le revoir, en DVD, car je ne me souvenait plus vraiment de l'histoire.
 
22/03/2017      partager tweet
Avis Cinéma
bebel007

[Cinévore]

Suivi par 780 membres
4 amis 832 avis 

facebook 


suivre
note note a vu le DVD le 22/03/2017 Avis : note
"Borsalino" est un film parfait car tout y est extrêmement soigné: le scénario, la mise en scène, les décors, les costumes, la musique, les plans, la photographie, la réalisation...Et bien sûr le casting, avec les deux monstres sacrés Delon et Belmondo, au meilleur de leur forme . Il fallait les reins solide dans ces années pour pouvoir produire une telle production , Delon producteur à du faire appelle à la Paramount pour les financement . comme Delon dit " bloquer certaines rues de Marseille , et réunir tout ces personnes en costumes d 'époque ou même un bouton de pantalon était conforme au année " pour dire que tout était réglé comme du papier à musique . Quand ont voit qui est aux costumes , aux chapeaux , les voitures , etc .... c 'est fou pour l'époque . Un grand face à face qui à fait couler beaucoup d 'encre à l'époque
 
01/04/2018      partager tweet
Avis Cinéma
Djayesse

[Cinéphil]

Suivi par 94 membres
952 avis 

facebook blog 


suivre
note a vu le film le 01/04/2018 Avis : note
Des mitraillettes, des cheveux gominés, des professionnelles, Marseille, Alain Delon, Jean-Paul Belmondo, la musique de Claude Bolling… C’est sûr : c’est Borsalino.
C’est un retour au film de gangster, et dans le temps. Ce sont les années 1930 dans la cité phocéenne où l’accent qui faisait le charme des pagnolades a été troqué pour un langage très terre à terre, surtout pour celui qui se faisait descendre.

Roch Siffredi (Alain DELON) sort de quatre mois de prison pour une peccadille (à son niveau) et trouve le milieu bien changé et sa fiancée Lola (Catherine ROUVEL) aux bras d’un autre : François Capella (Jean-Paul BELMONDO).
Après quelques échanges, ils deviennent amis et décident de prendre le contrôle de Marseille (rien que ça).

Bien que ce ne soit pas le premier film où apparaissent Delon et Belmondo ensemble, c’est tout de même la première fois qu’ils tiennent ensemble le haut de l’affiche. Il était temps pour le public qui ne rêvait que de cette rencontre qu’on peut aujourd’hui qualifier de mythique*.
Cette histoire de truands – inspirés de deux véritables caïds marseillais qui ont franchement mal tourné (si on le peut dans leur cas) – un tantinet glorifiés a pu faire grincer certains tenants de la morale. Mais il n’était pas question non plus de faire de Delon et Belmondo une paire de beaux salauds, il faut tout de même rester pragmatique et songer au box-office…

On a donc une pègre de l’entre-deux guerres où les exactions des uns et des autres restent tout de même bien gentilles si on les compare avec un autre film de gangsters qui va sortir deux ans après : Le Parrain.
Mais on n’est pas déçu par cette intrigue musclée où la distribution est somme toute très prestigieuse, que ce soit les vedettes – Michel BOUQUET, Nicole CALFAN ou Julien GUIOMAR – ou les seconds rôles - Mario DAVID, Lionel VITRANT (mon préféré) – on a de quoi être satisfait.

Alors on regarde ce film avec juste ce qu’il faut de nostalgie quand on voit les participants, mais on aurait peut-être pu attendre un peu plus de profondeur dans les personnages, même s’ils jouent avec justesse et qu’on sent tout de même une complicité entre les deux chouchous du public.

Mais, que voulez-vous, tout le monde n’est pas Francis FORD COPPOLA, ni servi par Mario PUZO...


* Ils ont tourné ensemble une (seule) autre fois, en 1998, pour le film de Patrice LECONTE : Une chance sur deux (1997).
 
04/12/2018      partager tweet

Sinefil44

[Cinévore]

Suivi par 53 membres
615 avis 



suivre
note a vu le film le 04/12/2018 Avis : note
J'avais déjà visionné ce film à la télévision, il y a deux ou trois décennies, puis je me suis décidé à le revoir, histoire de juger avec le temps si j'en avais encore la même perception. Si cette réalisation est incontestablement distrayante, je n'ai pas été aussi enthousiasmé que par le passé. La confrontation entre les deux monstres sacrés de l'époque n'a pas été des plus faciles car chacun défendait son pré carré en termes d'émoluments, temps d'apparition à l'écran, et ce faisant, se disputait la guerre des egos. Bien qu'ayant tourné huit films ensemble, mais pas toujours dans les mêmes séquences, les différends subsistent toujours et ne se sont guère estompés avec le temps. J'en veux pour preuve l'un des derniers témoignages d'Alain DELON où il se décrit comme acteur et qualifie Belmondo de comédien.

Ce sont les raisons principales pour lesquelles Belmondo refusa de tourner dans le second "Borsalino & Co". La première version possède quelques longueurs dans la première moitié et s'enflamme littéralement dans la seconde partie. À l'époque, Delon en tant que producteur a investi de gros moyens et s'est trouvé à court d'argent, notamment à cause des méticuleuses reconstitutions qu'il a fallu mettre en œuvre pour restituer au mieux l'ambiance de l'époque. Quand Delon a demandé une rallonge pour terminer le film, la Paramount partie prenante dans l'affaire, a racheté tous les droits du film.

Pour l'anecdote, les deux vedettes s'épiaient mutuellement et Alain DELON, toujours aussi froid qu'un glaçon, demandait à Jean-Paul BELMONDO d'aller faire ses pitreries ailleurs que sur le plateau, encore une différence qui les séparait. Toutefois, le tournage s'est bien passé et la solide réalisation de Jacques Deray a su convaincre les spectateurs puisqu'en ce temps, le film a connu un énorme succès commercial malgré son coût abyssal pour l'époque (environ 14 millions de francs). Belmondo en fait des tonnes par rapport à Delon et il est même curieux de voir ce dernier dominé dans plusieurs scènes, notamment chaque fois que Belmondo sort sa fameuse pièce. Globalement, ce film est bien monté et le rythme crescendo permet de passer un bon moment.

À noter que le film est basé sur des faits réels puisqu'il retrace l'ascension de deux bandits du milieu marseillais dans les années 30.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma