Exfiltrés
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
4
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
search
Exfiltrés

Exfiltrésnote

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

07/03/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 155 membres
14 amis 2194 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 07/03/2019 Avis : note
C’est le premier long-métrage d’Emmanuel Hamon qui a fait ses armes comme assistant-réalisateur pour de prestigieux metteur en scène. C’est une histoire tellement récente qu’elle ne peut que nous toucher.
Nous sommes au printemps 2015 et Faustine d’origine africaine est marié avec Sylvain, ils ont un fils métis de 5 ans et la mère et l’enfant vont passer quelques jours en Turquie où ils doivent rejoindre une amie Nadia à Istanbul. Sylvain accompagne son épouse et son fils à l’aéroport. Après le départ Sylvain va rencontrer par hasard Nadia et cette dernière ignorait tout de ce voyage en Turquie et Sylvain comprend que son épouse est partie très certainement pour la Syrie. Faustine est assistante sociale à Romainville en Seine-Saint-Denis et elle est de confession musulmane. Sylvain est infirmier et il travaille avec Patrice qui est chirurgien et ce dernier considère tous le personnel de son équipe comme sa propre famille, il a perçu la détresse de son infirmier de bloc et il veut l’aider, son fils Gabriel est en mission humanitaire en Turquie et il lui demande de tenter de stopper Faustine avant son passage en Turquie. Fort heureusement Sylvain reçoit des nouvelles de son épouse par téléphone et elle envoie des photos, ces clichés pris avec un téléphone portable sont géo-localisable et d’ailleurs l’infirmier ne dit rien sur les certitudes qu’il a des intentions de sa femme pour ne pas couper les ponts. Malheureusement la dernière photo du gamin envoyé à Sylvain indique qu’ils sont à Rakka ...
Le film est celui d’une exfiltration et la cible est sans conteste le fils de Sylvain. Fort heureusement la mère Faustine qui a subit les argumentations de personnages radicalisés dans ses tournées d’assistante sociale, se rend bien compte qu’elle s’est fait avoir et que la vie d’une femme sous la gouvernance de Daesh est déplorable, mais elle sait sans conteste que c’est un voyage sans retour. C’est d’autant plus vrai qu’un homme peut réussir éventuellement à partir, illégalement bien sûr, mais une femme ne peut se promener toute seule et forcément là où se trouve elle fait tache. On se dit qu’elle aurait pu le savoir, mais le sujet n’est pas là. Il faut aussi savoir que les services français s’arrête à la frontière turque et que Bachar el Assad est bien content d’avoir trouvé plus méchant que lui et donc que toute l’attention soit reporté sur d’autres. Il va y avoir outre Sylvain, deux autres personnes qui vont œuvrer pour une éventuelle exfiltration, il s’agit de Gabriel, le fils du chirurgien et un syrien Adnan, passé en France grâce à Gabriel et qui a fuit Rakka. C’est Swann Arlaud qu’on a vu récemment dans le film « Un beau voyou » qui prend le rôle de l’infirmier délaissé par sa propre épouse qui elle est tenu par Jisca Kalvanda qui a été primée pour le film « Divines » et Finnegan Oldfield qui décidément se spécialise dans la thématique de femmes radicalisées comme dans le film « Les cowboys ». Ce film dévoile une page d’histoire sauf que celle ci est loin d’être tournée et ne le sera malheureusement pas de sitôt. C’est un film très prenant qui mériterait une plus grosse pub, espérons qu’il restera assez longtemps dans la programmation.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
09/03/2019      partager tweet

carre 63

[Accro au ciné]

Suivi par 459 membres
385 avis 

blog 


suivre
note a vu le film au cinéma le 09/03/2019 Avis : note
"Exfiltrés" sur un sujet au combien sensible et tristement d'actualité s'avère une passionnante course contre la montre. Mené comme un thriller tendu à souhait et porté par des acteurs tous excellents, le premier long d'Emmanuel HAMON est aussi réussit qu'intéressant par son sujet.
Swann ARLAUD après "Un beau Voyou" (avec BERLING aussi) et "Grâce à Dieu" signe avec "Exfiltrés" un sacré beau tiercé en ce début d'année.
 
17/03/2019      partager tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 83 membres
215 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 10/03/2019 Avis : note
Emmanuel Hamon a choisi un sujet plutôt difficile pour son 1er film. Il fallait surtout oser, à une heure où la question de rapatrier des français partis faire le Djihad est plutôt houleuse.
Thriller géopolitique haletant, bouleversant et nécessaire.
"Exfiltres" est une adaptation choc et immersive d'une puissante histoire vraie.
J'ai vraiment vécue cette histoire comme si j’étais personnellement concernée. J'ai retrouvé cette ambiance, ces mensonges et surtout ces horreurs, déjà vu dans la série " The State".
Coté casting on retrouve Swann Arlaud en père et mari perdu, Finnegan Oldfield et Charles Berling qui assurent dans leurs rôles de sauveurs et Jisca Kalvanda, parfaite en tête à claque, partie rejoindre l'EI (autant envie de la frappernque dans "Divines").
"Exfiltres" est un véritable film coup de poing, qui prouve encore une fois l'audace et la force du cinéma français en ce début d'année.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma