Girl
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
2

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
1
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
Girl

Girl

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes News Récompenses (1) Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

11/10/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 150 membres
14 amis 2122 avis 



a vu le film au cinéma le 10/10/2018 Avis :

Le film a été présenté dans 7 catégories au Festival de Cannes 2018 et il a obtenu la Caméra d’Or et Victor Polster qui tient le rôle principal a obtenu le Prix d’interprétation-Un certain Regard. Le sujet est tiré d’une histoire réelle.
Lara à 15 ans et rêve depuis longtemps de devenir une danseuse étoile et donc intégrer la prodigieuse école royale de ballet d’Anvers. Elle y est admise à l’essai pendant 6 semaines car le jeune fille est en fait née dans un corps de garçon et les filles apprennent dès 10 ans à faire des pointes, ce qui est très difficile pour un garçon qui n’a pas subi cet entraînement intensif. Fort heureusement Lara est soutenu par son père. Grâce à un entrainement intensif et beaucoup de volonté Lara est admise dans l’école. Cela va nécessiter un déménagement vers la métropole Belge où se trouve l’école, le père s’y adapte facilement car il est chauffeur de taxi, pour le jeune frère de 6 ans c’est plus difficile car le jeune garçon doit trouver ses marques, une nouvelle école, de nouveaux copains. La jeune Lara est accompagnée par son père chez le médecin où la transition homme-femme peut se faire de manière légale, d’abord par un traitement aux hormones puis plus tard par une opération chirurgicale. Pour l’école tous les élèves sont au courant du fait que Lara est un garçon qui joue dans la cour des filles et d’ailleurs il partage le même vestiaire que ses camarades féminines. Par contre il s’impose quelques contraintes comme celle de prendre des cours particuliers pour rattraper son retard et celui de scotcher ses parties génitales pour que l’ensemble soit moins voyant sous son collant ...
C’est certes beaucoup de courage pour « cette jeune fille » qui court deux lièvres à la fois, d’abord celui de passer d’un corps de garçon à celui d’une fille et celui de subir un entrainement intensif pour devenir une danseuse étoile avec les contrainte que lui impose le corps qu’elle possède actuellement. C’est tiré d’une histoire vraie qui a été romancée et il faut avouer que le sujet a été rarement traité cinématographiquement. On va voir évoluer ce garçon qui veut devenir fille et qui extérieurement donne bien le change, d’ailleurs l’acteur qui est lui même un danseur professionnel a bien mérité son prix d’interprétation à Cannes. Comme des adolescents de son âge les choses ne vont pas assez vite et le traitement qu’il subit ne peut certes modifier son corps dans l’immédiat et il doit attendre avant de subir la transformation chirurgicale, cela s’ajoute aux contraintes qu’impose cet entrainement à la danse. Il va y avoir certes les quelques inconvénients dus à cette situation particulière, certes pas très important mais qui s’ajoute au reste et cela va conduire .... On ne va pas en dire plus bien sûr pour que ceux qui ne l’ont pas vu puissent le découvrir. Le film est loin des films d’action, mais outre qu’il puisse nous émouvoir, il finit par nous intriguer et on devient même partie prenante dans cette histoire. Bref c’est un récit qui ne nous laisse pas indifférent et les récompenses de Cannes ne sont pas usurpés.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
13/10/2018      tweet

carre 63

[Cinévore]

Suivi par 408 membres
334 avis 

 


a vu le film au cinéma le 13/10/2018 Avis :

Il y a comme cela de temps à autre, un bijou cinématographique qui vient vous cueillir en plein cœur. "Girl" en fait assurément parti.
Par une mise en scène parfaitement maitrisée, Lukas DHONT jeune cinéaste belge nous bouleverse, évitant tout les écueils d'un sujet délicat. Portée par la magistrale interprétation de Victor POLSTER magnifique Lara en quête d'identité, il ne juge pas, la bienveillance et la tolérance sont bien présentes dans la vie de Lara (formidable Arieh WORTHALTER dans le rôle du père). Lara lutte finalement contre son propre corps, la mise à nu n'est jamais vulgaire, elle montre parfaitement la complexité, les interrogations et l'intolérable torture morale que s'inflige Lara.
Le film est reparti de Cannes avec la Caméra d'Or et le Prix d'Interprétation pour Victor POLSTER à Un certain regard. Rarement prix n'aura mérité la moindre réserve.
A voir absolument.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+