L'Amour est une fête
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
8

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
6
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
L'Amour est une fête

L'Amour est une fête

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

20/09/2018      tweet

carre 63

[Cinévore]

Suivi par 381 membres
311 avis 

 


a vu le film au cinéma le 20/09/2018 Avis :

Après le remarquable "La prochaine fois je viserai le cœur", Cédric ANGER retrouve Guillaume CANET. Et si l'envie de les revoir travailler ensemble était réjouissant, autant la déception est de mise après la projection de "L'amour est une fête" ou rien ne fonctionne. Le duo CANET, LELLOUCHE semble comme le spectateur perdu dans ce film qui hésite constamment entre polar, comédie grinçante et hommage (?) d'une époque. On se fout royalement des personnages, qui n'arrivent jamais à susciter l'émotion, seul Michel FAU et Xavier BEAUVOIS donnent épaisseur à leur rôle et s'en tirent avec honneur. Quel film à voulu faire ANGER ? complaisant à dévoiler de jeunes femmes fort jolies, son choix agace plus qu'il ne convainc et l'on a beau tenter de s'y intéresser, tout cela est bien poussif. Petite consolation, la bande musicale vaut le coup. Frustrant !
 
21/09/2018      tweet
Avis Cinéma
al1buire

[Cinévore]

Suivi par 718 membres
58 avis 



a vu le film au cinéma le 20/09/2018 Avis :

"L'amour est une fête" est une comédie policière à l'ancienne jouissive. En effet le réalisateur offre au spectateur une incursion
dans le milieu porno des années 80 et dans un récit pop, trash et drôle.Il n'y a rien de particulièrement brillant dans ce long-métrage
mais force de constater que ce dernier fonctionne bien et se révèle même intéressant. Le scénario propose une histoire assez prenante avec des personnages plutôt attachants. Le rire est souvent bien amené et certaines scènes comiques sont vraiment bien écrites. La prestation de Guillaume CANET et Gilles LELLOUCHE ne surprend pas (égale à eux-mêmes) ; ils sont finalement presque éclipsés par Michel
Fau et Xavier Beauvois, tous deux hilarants, dans leur second rôle respectif. Cédric Anger a choisi un sujet inhabituel qui se prête bien à la comédie et pour passer un bon moment de cinéma...
 
23/09/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 150 membres
14 amis 2096 avis 



a vu le film au cinéma le 23/09/2018 Avis :

Une action autour de la pornographie qui se déroule au début des années 80, c’était le royaume du peep-show et du club de striptease et la mondaine décide de s’attaquer au porno, pourtant c’est en passe de se calmer car le SIDA commence à faire les gros titres en 1983.
On va même avoir droit à une interview de Jack Lang au sujet des films pornographiques pendant cette époque. Franck et Serge sont patrons d’un peep-show, le Mirodrome et celui ci est criblé de dettes, les deux compères veulent produire des petits films pornographiques avec leurs danseuses pour relancer l’affaire, d’ailleurs ils viennent d’embaucher une jolie jeune fille, Virginie qui vient poser sa candidature et qui selon l’usage doit montrer la marchandise, rien à dire de ce coté, l’affaire est conclue. Virginie va prendre le nom de Caprice, son objectif est de gagner assez de sous pour pouvoir prendre des leçons de comédie. Le succès est au rendez-vous, mais dans ce milieu il vaut mieux ne pas attirer l’attention car des hommes cagoulés sont venu détruire le Mirodrome et Franck et Serge ruinés sont obligé de s’adresser à leurs rivaux et c’est justement ce que voulait ces derniers. Par contre c’est malgré tout une affaire qui marche pour les deux compères qui sont en fait des agents enquêteurs en immersion chargés de piéger le business du « X » et le blanchiment de l’argent que ce commerce entraine ...
Les personnages qui sont en fait des agents de la mondaine et dans le rôle est tenu par Guillaume CANET et Gilles Lellouche qui sont en fait des bras cassés qui perdent facilement leur calme pour un oui ou un non et ils sont à cent lieues de Starsky et Hutch pour l’action et à une année lumière d’un Columbo pour l’analyse et l’intelligence. Par contre on se pose la question de savoir comment va aboutir leur enquête car c’est vraiment un peu flou et même légèrement ennuyeux. On n’est pas vraiment passionné par le scénario et même si les tenants ne sont pas vraiment clairs, les aboutissants sont vague et douteux, le seul point positif est cette image des années 70- début 1980 où le porno avait l’air de tout supplanter et où il n’était pas simple de trouver une salle de cinéma normale. Le seul avantage de ce film est que l’on peut éventuellement se rincer l’œil et la marchandise est de qualité. Un petit peu d’humour second degrés, mais le reste est franchement à oublier et je crois qu’il vaut mieux passer son chemin.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+