L'heure de la sortie
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
11
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
10
Vod et streamingConcours et jeux
2
Créer mon compte / Me connecter   
search
L'heure de la sortie

L'heure de la sortienote

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

post10/01/2019      partager tweet

carre 63

[Cinévore]

Suivi par 432 membres
354 avis 

blog 


suivre
note a vu le film au cinéma le 10/01/2019 Avis : note

Décidément Sébastien MARNIER sait installer des ambiances anxiogènes avec un talent certain. Après le très bon "Irréprochable", "L'heure de la Sortie" mélange avec subtilité angoisse et thriller qui s'appuie sur des thèmes très actuels et sur l'avenir incertain. Laurent LAFITTE en prof intrigué et harcelé est comme d'habitude excellent et les six jeunes comédiens aussi flippant que convaincant. "L'Heure de la Sortie" confirme qu'en France on peut faire du cinéma de genre de belle qualité. A voir !
 
post13/01/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 153 membres
14 amis 2156 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 12/01/2019 Avis : note

C’est l’adaptation du roman éponyme de Christophe Duffossé sorti en 2002. L’histoire est basée sur un enseignant en français remplaçant dans une école où des adolescents surdoués sont regroupés dans la même classe.
Dans la classe de 3ème 1 du collège prestigieux de Saint Joseph, les élèves sont en train de travailler sur le devoir donné par leur professeur, pas un bruit et chacun a l’air de travailler consciencieusement. Au fond de la classe le professeur est devant une fenêtre car il fait très chaud et il ne peut être vu des élèves qui sont concentrés sur leur devoir, il va avancer une chaise et monter pour enfin se jeter sans un cri par la fenêtre qui se trouve au deuxième étage, dès que le corps s’écrase dans la cour on entend le bruit et cela alerte les élèves qui terrifiés aperçoivent leur professeur gisant inanimé sur le sol. Pierre est professeur de français suppléant et il est donc en mission dans ce collège en remplacement de celui qui vient de se défenestrer et qui se trouve actuellement dans un coma profond. Le proviseur le reçoit et le présente à l’équipe pédagogique et le prévient au sujet de la classe de 3ème 1 dont il sera le professeur principal, c’est là que sont regroupés les élèves surdoués qui vont encore une fois augmenter le prestige du collège Saint Joseph en obtenant les meilleurs notes au Brevet des collèges. Le premier contact se passe très bien sinon que les adolescents s’expriment comme des adultes responsables et sont d’une franchise désarmante, Pierre leur fait remplir une fiche de renseignement pour mieux les connaître, quand il va lire ces fiche le soir chez lui, il est très surpris car il pose la question de savoir qu’elle pourrait être pour l’avenir leur souhait professionnel et obtient des réponses assez surprenantes comme manutentionnaire ou hôtesse de caisse dans un supermarché ...
C’est le deuxième film du réalisateur Sébastien Marnier après « Irréprochable », c’est toujours riche en suspense et surtout intriguant. Que dire de ses adolescents qui réagissent comme des adultes dans des corps d’enfants qui privilégient le rationnel et sont d’une très grande logique, ils sont même la proie des autres élèves et parmi eux les plus violents, ceux qui ne supportent pas la différence et justement c’est ce qui va intriguer le professeur suppléant qui ne comprend pas pourquoi il ne porte jamais plainte devant le proviseur, alors que ces derniers sont persuadés que cela sera un coup d’épée dans l’eau et que même une plainte va mettre de l’huile sur le feu. Certes on peut s’interroger sur l’opportunité de regrouper dans une même classe tout les surdoués, surtout que ceux ci sont devenu des espèces d’écolos intégristes au point de conserver dans un coffre toute la misère du monde et on leur donne ainsi la possibilité de se mettre en marge de la société et rester dans un cocon. Un petit conte écologique avec un Laurent Lafitte qui prend le rôle du professeur suppléant qui finit par être rongé par la paranoïa. Certes c’est intrigant et même on peut imaginer une autre fin que celle qui nous est proposé doc on peut dire que c’est assez bluffant. C’est le genre de film qui se laisse voir.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma