La Flèche et le flambeau
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
9

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
2
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
search
La Flèche et le flambeau

La Flèche et le flambeaunote

 

Réalisé par
en 1950

Donnez votre note
Film, images, jaquettes News Avis & critiques Streaming VOD Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

09/03/2006      partager tweet

Amine

[CinExpert]

Suivi par 137 membres
4 amis 697 avis 



suivre
note note a vu le film au cinéma le 09/03/2006 Avis : note
Ils y a bien quelques flêches décochées ça et la là mais qui hélas n'atteingnent jamais mon coeur d'enfant et ce film d'operette est bien loin d'égaler Le Robin des bois avec Errol FLYNN.
 
14/07/2014      partager tweet
Avis Cinéma
vanohe

[Cinévore]

Suivi par 137 membres
1 amis 736 avis 



suivre
note a vu le DVD le 14/07/2014 Avis : note
Je ne vais pas être très honnête dans cette critique, car ce film a bercer mon enfance, et je le vois toujours avec des yeux d'enfants, néanmoins, même s'il est un tantinet out date - mais ne gâchons pas notre plaisir, au fil des années ce film est devenu culte, les acrobaties de Lancaster et de son complice, les scènes de bravoure, les bons contre les méchants, loin d'imaginer que Jacques Tourneur, soit aux commandes de ce film de pur aventure, distrayant de bout en bout, on peut le comparer au robin des bois de Curtiz, c'est peu dire...
 
17/08/2015      partager tweet
Avis Cinéma
michel03

[GuruCiné]

Suivi par 159 membres
17 amis 917 avis 



suivre
note a vu à la télé le 00/08/2014 Avis : note
La flèche et le flambeau est un film d'aventure splendide qui est très représentatif dans la grande génération Technicolor. Datant de 1950, il met en scène Burt LANCASTER, notons qu'à cette époque l'acteur s'illustrait beaucoup dans ce genre de film, puisqu'on le reverra notamment dans Le corsaire rouge, ilm tout a fait exceptionnel... Bien sur le film ne vaut peut être pas Les aventures de Robin des bois, À l'abordage ou L'aigle des mers mais notons tout de même un excellent travail sur la mise en scène. Les duels se transforment souvent en acrobatie qui font tourner la tête et les longues séquences peuplées de figurants et réalisées dans de sublime décors nous entraine au coeur de l'action. Souvenons nous de la cavalcade effrénée sur les toits de la ville ou encore de l'intrusion dans le château de Lancaster et son complice, déguisés en clown. Effectivement le sourire, la fougue et la décontraction naturelle de Burt LANCASTER alors bien jeune sont pour beaucoup dans la réussite du film. La divine Virginia MAYO est véritablement formidable une fois de plus. Cette fille du désert avait plus d'un tour d'un tour dans son sac. De même pour Robert DOUGLAS et d'autres seconds rôles qui tiennent aussi bien la route. Le seul vrai point noir de ce film d'aventure est son scénario. L'histoire très manichéenne n'est malgré tout pas dénuée de tendresse dans la relation entre le père et le fils... En conclusion La flèche et le flambeau est un bien beau divertissement que l'on regarde encore aujourd'hui avec un grand plaisir, tout à fait ennivrant... À voir pour le plaisir!
 
11/03/2019      partager tweet

Roegiest

[Cinéfan]

Suivi par 41 membres
157 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 00/00/1951 Avis : note
Jacques tourneur s’est payé une récréation avec ce film d’aventures très éloigné des films noirs et des films fantastiques qui constituent l’essentiel de son œuvre.

Au XIIe siècle, dans un petit village des montagnes de Lombardie, la population vit sous la terreur d’un seigneur allemand tyrannique et cruel. Lorsqu’il enlève le jeune fils d’un homme des forêts, il va se trouver en face d’un archer d’une grande adresse qui va lui mener la vie dure pour récupérer son gamin...

Par son entrain et sa palette de couleurs, « The Flame and the Arrow » est un joyeux divertissement qui met en valeur les qualités physiques de Burt LANCASTER et son ancien partenaire de cirque, Nick Cravat. Les acrobaties qu’ils accomplissent prennent une bonne partie de l’histoire qui est un spectacle permanent.

A leurs côtés, Virginia Mayo apporte beaucoup de charme dans ce film essentiellement masculin. Le traître de l’histoire est campé par Robert Douglas, un acteur qui semblait voué à interpréter ce genre d’individus et qu’il a joué dans une douzaine de films !

Voilà donc un film très gai et vivant où l’on ne s’ennuie guère, une vraie BD !...

-------------------

Nick Cravat interprète un muet, ce qu’il n’était pas. En réalité, il parlait avec un accent de Brooklyn très marqué qui aurait paru plutôt déplacé dans la Lombardie du XIIe siècle ! On aurait pu le doubler mais son personnage y aurait perdu son pittoresque...

Les deux acteurs étaient des amis d’enfance et avaient mis au point au début des années 1930 un duo acrobatique – Lang and Cravat – qui s’est produit dans plusieurs cirques et des music halls.

En 1939, Lancaster s’est gravement blessé à la main et a risqué l’amputation d’un doigt, ce qui a mis fin au duo... Devenu vedette de cinéma, Burt LANCASTER a imposé son ami à ses côtés dans neuf films. Les deux compères sont morts la même année, en 1994.

 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma