La Mule
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
2

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
10
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
2
Créer mon compte / Me connecter   EN 
search
La Mule

La Mulenote

 

Réalisé par ,
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter EN  tweet

  • <<
  • 1
  • >>

23/01/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 154 membres
14 amis 2176 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 23/01/2019 Avis : note
C’est inspiré d’une histoire vraie, celle de Léo Sharp, vétéran de la seconde guerre mondiale et le « transporteur » le plus âgé d’un cartel mexicain. C’est le dernier film réalisé par Clint Eastwwod qui est aussi devant la caméra.
Earl Stone est horticulteur et son métier lui prend tellement de temps qu’il en délaisse sa famille et il participe à des meetings où généralement on le récompense pour ses créations florales. D’un autre coté sa fille Iris en veut beaucoup à son père de ne pas avoir été présent à toutes les étapes importantes de sa vie. Malheureusement Earl est maintenant très âgé et il n’est plus en phase avec les dernières technologies et l’entreprise qu’il dirige est aux abois faute d’avoie délaissé la bulle internet. Une fois la clef de son entreprise sous le paillasson, il s’en va avec son vieux pick-up chez sa petite fille, cette dernière justement se fiance et elle est ravie de voir son grand-père, mais quand arrive sa fille et son ex-femme, il se fait durement rabrouer. Comme son pick-up est plein, on suppose même que son retour est dû au fait qu’il recherche un toit. Alors Earl ne peut supporter toutes ces diatribes et s’en va. Un des jeunes invités des fiançailles comprend qu’il est dans la mouise et lui donne une carte de visite où on recherche des chauffeurs pour convoyer de la « marchandise » vers l’Illinois. Il faut dire que le grand père de 90 ans avec sa vieille camionnette et sa conduite prudente n’est pas très suspectable. Earl finit par se rendre à l’adresse indiquée en se disant une fois n’est pas coutume ...
Il faut dire que le personnage joué par Clint EASTWOOD est vraiment le vieux de la vieille, vétéran de la guerre de Corée et il est difficilement impressionnable. Ce qui est moins crédible est que le métier d’horticulteur soit tellement prenant qu’il puisse empêcher d’assister à la communion ou au remises de diplômes de sa fille. Le fait d’utiliser un vieux croulant ou un candide comme « mule » est une bonne idée comme dans le film « Le Corniaud » même si dans le film cité tout le plan vire en sucette. La preuve est que Earl fait plusieurs livraisons sans problème et le chef du cartel a bien raison de faire perdurer cette collaboration et c’est même étonnant que ses collaborateurs insistent pour casser cette affaire qui fonctionne très bien. Une bonne distribution pour toutefois un scénario un peu faiblard et on doit avouer que l’on s’ennuie beaucoup de ces trajets incessants. On met bien sûr l’accent sur cet homme qui à l’hiver de sa vie voudrait donner un coup d’éponge pour effacer la vie familiale merdique qu’il a eu et fait subir à ses proches et il compte sur l’argent que lui rapporte les voyages pour se racheter en sachant pertinemment qu’il ne transporte pas des oignons ou des téléphones portables. On est tout de même loin de « Million dollar baby » et « Mystic river ».

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
29/01/2019      partager tweet
Avis Cinéma
deanloomis

[Cinéfan]

Suivi par 74 membres
1 amis 56 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 28/01/2019 Avis : note
Après une longue période de disette cinématographique due à une pénurie de films intéressants quelle plaisir de retrouver un Clint EASTWOOD au meilleur de sa forme.
Il faut dire qu'avec un film sur deux d'Eastwood on entend dire "c'est son meilleur film".
Avec "La Mule" le débat est ouvert, ce n'est peut-être pas vraiment son meilleur film, il a quand même signé quelques chef-d'œuvres, mais c'est peut être son plus personnel si on veut bien lire entre les lignes.
Il y a déjà une écriture cinématographique époustouflante, sans l'ombre d'un effet gratuit, sans tentative d'épater le spectateur, tout est simple fluide, coulant de source. On est très loin de ces films où le metteur en scène a l'air de vouloir montrer à tout le monde qu'il est un génie de l'image.
A près de 90 ans Eastwood prend son temps pour développer son histoire et camper ses personnages. Il n'a plus rien à prouver et pour ce qui est probablement son dernier film en tant qu'acteur il jette un regard assez terrible sur son passé à travers l'histoire de ce vieil homme devenu passeur de drogue pour survivre et peut-être se rapprocher de sa famille qu'il a négligée.
Quand on connaît un peu la vie de Clint EASTWOOD, de ses nombreuses femmes et progénitures on ne peut s'empêcher de penser que dans le portrait de cet homme qui a raté sa vie de famille il y a beaucoup de lui-même jusqu'au point où pour la première de ce film dans lequel il montre la réconciliation du personnage avec sa fille, il est apparut pour la première fois en public avec une de ses filles qu'il n'avait jamais reconnue. Comme un écho de la fiction dans sa réalité.
Et il raconte tout cela avec une évidence, une force, un talent qui impressionne, sans dévier de sa trajectoire avec un humour parfois sidérant (le dépannage sur l'autoroute ou la rencontre avec les motardes (sic)).
Cette histoire vraie est une parfaite manière de se retourner sur son passé et de l'accepter (c'est le sens de la fin du film) avec dignité.
Une leçon de vie en même temps qu'une leçon de cinéma.
P.S. Pour ceux qui voudraient comprendre ce qu'est le talent d'un vrai metteur en scène, il suffit de regarder la manière dont il filme la mort du chef du cartel. Simple, surprenant et efficace avec un minimum de mouvement. On est loin des agités de la caméra qui nous auraient découpé cette séquence en une multitude de plans de 5 secondes dans tous les sens pour créer un choc.
 
29/01/2019      partager tweet
 
carre 63

[Cinévore]

Suivi par 441 membres
366 avis 

blog 


suivre
note a réagi le 29/01/2019
C'est vrai que je me suis souvent posé la question de savoir si cela n'était pas une manière de demander une forme de pardon pour les blessures qu'il a pu provoqué en privilégiant une formidable carrière. D'ailleurs, il plaide lui-même coupable.
  
30/01/2019      partager tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 83 membres
202 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 23/01/2019 Avis : note
Alors qu’on n'avait plus vue Clint EASTWOOD devant la caméra depuis 2012, il revient plus en forme que jamais et fait de son dernier film, un faux thriller tendu mais un vrai mélodrame poignant, captivant mais aussi drôle.
ll détourne tout les clichés qui le suivent depuis toujours, ca change et ca fait du bien.
Coté casting, que du lourd à ses cotés : Bradley COOPER, Laurence FISHBURNE, Michael Pena,...
J'y suis allée sans grande conviction, mais j'ai vraiment passé un bon moment devant ce très très beau film.
 
01/02/2019      partager tweet
Avis Cinéma
vanohe

[Cinévore]

Suivi par 136 membres
1 amis 720 avis 



suivre
note note a vu le film au cinéma le 01/02/2019 Avis : note
J'annonce la couleur, pour une fois, je ne vais pas être très honnête concernant ce point de vue. Effectivement, Clint EASTWOOD est le dernier des géants, il nous a habitué à des chefs d'œuvres et, une fois encore, quel plaisir de le retrouver face caméra. Il est cultissime!
Alors certes, le poids des années est là, mais il reste toujours charismatique et son cinéma est toujours aussi fluide.
Il nous offre un film testament, même si ce n'était pas son but, comme toujours, l'histoire et les personnages priment, pas d'effets d'esbrouffes, on suit un personnage et on s'y attache mais rien n'est fait pour nous le montrer sur ces meilleurs jours. Il a ses faiblesses, ses réactions et ses répliques du passé, les clins d'œil au Bikeuses lesbiennes, aux insultes pour les mexicains, son rejet du téléphone portable, bref, c'est un homme d'un autre temps, qui essaie de s'en sortir dans une nouvelle époque.
Sans vouloir nous en mettre plein les yeux Clint fait du Eastwood et c'est suffisant pour nous ravir.
 
06/02/2019      partager tweet
Avis Cinéma
centuryfox

[Cinéfan]

Suivi par 108 membres
3 amis 96 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 06/02/2019 Avis : note
Merci Môssieur Eastwood !

Et Hop un Cultissime de plus !! Faut dire qu' avec Mister Clint rien de très étonnant !
Détonnant oui : Bon scénar, très bons acteurs (jamais aussi bien servi que par soi même), bien filmé ...

Pourvu que ce Vieux Clint (ben oui depuis le temps, il ne m en voudra pas de cette excès de familiarité ... ), puisse nous "régaler" encore longtemps de ses pépites !

On peut dire Superbe, Excellent, Génial .... etc

A voir bien sur !smiley
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma