Le Canardeur
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

1
Créer mon compte / Me connecter   
search
Le Canardeur

Le Canardeurnote

 

Réalisé par
en 1974

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

09/01/2011      partager tweet

Bernardg

Suivi par 8 membres
3 amis 999 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 09/01/2011 Avis : note
Pour son tout premier long métrage, Michael Cimino a signé un road-movie attachant qui allie humour déjanté et nostalgie pour une Amérique en train de disparaître.

D'un côté, un vétéran de la guerre de Corée pas franchement jovial, et de l'autre, un jeune chien fou, tout feu, tout flamme : autant dire que le tandem risque de faire des étincelles ! Jouant avec intelligence sur leurs contrastes, Cimino s'approprie les codes du buddy-movie et du film de casse. Car on éprouve une véritable jubilation à voir les deux personnages entreprendre un "dernier coup" et apprendre à se supporter pour nouer finalement des liens d'amitié. Malicieux, le cinéaste s'est surtout amusé à affubler Eastwood, tout droit sorti de la saga de L'Inspecteur Harry, d'une sorte de baba-cool aux tendances hippie, formidablement servi par Jeff Bridges : la rencontre entre le justicier solitaire, partisan de la méthode forte, et le chantre de la contre-culture est irrésistible ! Mais c'est aussi la preuve que Clint EASTWOOD avait une bonne dose d'autodérision.

Evoquant souvent Easy Rider ou Macadam Cowboy, le film dégage un sentiment de liberté dans sa construction et sa réalisation qu'on voit rarement au cinéma. L'alternance audacieuse entre travellings et plans-séquences et les images somptueuses – mais jamais esthétisantes – des vastes étendues de champs à perte de vue et des sommets montagneux du Montana donnent au film une ampleur romanesque inattendue. Les deux protagonistes changent de voiture quand bon leur semble, draguent quelques filles faciles lorsqu'ils en ont envie et évoquent des coups à venir – en totale liberté. Réfractaires à l'autorité, ils incarnent un anarchisme sympathique, caractéristique des années 70. Pour autant, le constat de Cimino est amer. Car l'Amérique est en train de changer et l'individualisme forcené prend le pas sur la solidarité.

Près de 25 ans plus tard, Jeff Bridges retrouvera, avec The Big Lebowski des frères Coen, un personnage de doux rêveur libertaire, très proche du Lightfoot qu'il interprète ici. Mais en un quart de siècle, l'époque a radi- calement changé .
 
22/03/2014      partager tweet
Avis Cinéma
jamesbond

[Maitre Ciné]

Suivi par 915 membres
24 amis 2821 avis 

blog 


suivre
note a vu à la télé le 22/03/2014 Avis : note
L'enfant prodigue le plus maudit des années 70 ,Michael Cimino réalisa son premier film en 1974: Thunderbolt and Lightfoot(le titre français est d'une stupidité qui n'a aucun rapport avec le film),sont deux voyous qui vont être liés par une amitié solide.

Ce réalisateur talentueux fit ses premiers pas au coté de Clint Eatswood ou il était devenu son scénariste dans "Magnum Force",le meilleur de la saga "Dirty Harry". Eastwood lui confia les règnes d'un nouveau film de gangster avec sa maison de production Malpaso:Thunderbolt(Coup de tonnerre)et lightfoot(Pied Léger)deviendra son premier film avant de réaliser quatre ans son premier chef-d'œuvre,"Deer Hunter".

Michael Cimino réalisa un film de gangster très proche des années 50 dont ses idoles fut Stanley KUBRICK pour "The Killing" et John HUSTON pour "Aphalt Jungle,il utilisa déjà une lumière aseptisée sa méthode qu'il allait utiliser du fruit de son travail quelques années plus tard dans ses autres films.Il est également talentueux dans la mise en scène, ses plans fixes sur une largeur du cinémascope prouve que ce grand cinéaste à déjà du talent,il se sert très peu du travelling,car il veut donner une image de l'Amérique acerbe et réaliste.L'essentiel chez Cimino sont le caractère des personnages qui représentaient l'Amérique après la défaite sur le Viet-Nam où la plupart qui on participé sur le terrain sont devenus des parias,des oubliés de l'Amérique déchue .

les deux acteurs principaux sont Clint Eatswood dans un rôle inhabituel, celui d'un ancien du Viet-Nam devenu un braqueur de banque et un touchant Jeff Bridges qui cacha une homosexualité refoulée est un jeune écervelé.Ses deux personnages sont l'eau et le vin,deux hommes différents,un vètéran(Eastwood)et un jeune loup(Bridges) vont devenir inséparables.

Ont retrouve également un très bon George KENNEDY,une racaille sans coeur et un habitué cher à Eastwood,Geofrey Lewis.

Cimino ne réalisa peut être pas un chef-d'œuvre,mais il posa déjà les jalons de sa façon de faire du cinéma.

Un cinéaste maudit dont plusieurs studios trop propre préférant le ciné- commercial sans lui accorder aucunes chances pour la promotion de ses film lui coupa les ailes budgétaire de ses œuvre a venir en lui donnant la moitié.Trois de ses films aujourd'hui sont devenus des œuvres d'arts.

L Ultime razzia (1956)

Quand la ville dort (1950)

Voyage au bout de l Enfer (1978)
 
25/11/2014      partager tweet
Avis Cinéma
vanohe

[Cinévore]

Suivi par 138 membres
1 amis 768 avis 



suivre
note a vu le DVD le 25/11/2014 Avis : note
Un road movie qui entraîne une bande de pieds nickelés vers un casse audacieux. Une bande de gentil fou, presque naïfs, que l'on découvre tour à tour dans des scènes de comédie pure puis dans des situations dramatique. On y croise avec plaisir des personnages insolites, des situations et des répliques qui font mouches. Même si le film est bien encré dans son époque, on retient le rôle et la présence de Jeff Bridge, jeune premier qui crève l'écran au côté de Clint EASTWOOD, qui joue son rôle comme à son habitude. Le rôle caricatural de la brute de service est magistralement tenu par George KENNEDY. Un film a découvrir pour son ensemble, les débuts d'un jeune réalisateur, qui nous offrira des perles cinématographiques dans le futur, retenons pour ma part: L'année du Dragon; pour un jeune premier qui choisira une carrière éclectique et tout simplement pour passer un bon moment.
 
19/06/2019      partager tweet
Avis Cinéma
mazou31

[AmateurDeCiné]

Suivi par 24 membres
196 avis 



suivre
note a vu le film en VOD le 18/06/2019 Avis : note
Très chouette balade de deux potes dans l’Amérique des westerns reportée dans les années 70. On y trouve déjà les qualités des futurs films de Miachael Cimino : profondeur, humanité, humour, mise en scène nerveuse. Histoire déjantée mais captivante de quatre Pieds nickelés, deux gentils foutraques paumés et deux crétins amusants bien que brutaux. C’est aussi une belle histoire d’amitié, de ces amitiés instinctives mais indéfectibles. C’est drôle mais aussi très touchant et très « tendre dans un monde de brutes ». Les acteurs s’en donnent à cœur joie : Clint EASTWOOD est encore jeune macho et Jegg Bridges crève l’écran, autant en jeune allumé qu’en blonde platinée. Un film méconnu et oublié qui mérite très largement qu’on y revienne.
 
10/07/2019      partager tweet
Avis Cinéma
Texas Bronco

[Maitre Ciné]

Suivi par 856 membres
9 amis 2009 avis 



suivre
note a vu le DVD le 10/07/2019 Avis : note
La traduction du titre n'est pas tout à fait adéquate faisant penser à un gunfight alors qu'il s'agit plutôt d'un excellent road movie doubler d'un film de casse assez musclé et doté d'une équipe attachante. Clint Eastwood assez souriant et un étonnant Jeff Bridges secondé par un George Kennedy ronchon à souhait et un Geoffrey Lewis que l'on retrouvera quelques fois aux côtés de Clint. Un divertissement haut de gamme.
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma