Le Vent de la liberté
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
3
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
search
Le Vent de la liberté

Le Vent de la liberténote

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

14/04/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 157 membres
14 amis 2216 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 14/04/2019 Avis : note
Le film a obtenu le Prix du public au Festival international du Film d’Histoire à Pessac 2018. C’est l’histoire vraie des familles Strelzyk et Wetzel qui s’enfuient de l’Allemagne de l’Est en septembre 1979 à bord d’une montgolfière artisanale.
La famille Strelzyk est composée du couple Peter et son épouse Doris et de deux enfants, l’aîné Franck et le jeune Andreas, ils sont présentement au collège ou Franck reçoit sa « confirmation », après avoir passé le brevet, les adolescents sont considérés comme des adultes et une cérémonie leur est alors consacrée. Après cette petite fête la famille entre à la maison, ils ont accompagné le voisin qui travaille à la Stasi et dont la fille, Emily était aussi de la cérémonie, il semblerait même que Frank en pince pour elle. Alors qu’il est devant le perron de sa maison Peter voit des ballons gonflées à l’hélium qui se sont détachés et qui sont entrainés par le vent vers l’ouest. Il va se précipiter chez ses amis, la famille Wetzel et on comprend que avec les connaissances de l’un et les compétences en couture de l’autre, ils ont réussi à construire une montgolfière et que c’est le moment ou jamais de l’utiliser avec ce vent qui souffle dans la bonne direction. Mais Günter Wetzel affirme que la montgolfière sera incapable de transporter 8 personnes et il ne veut donc pas par conséquent fuir vers l’ouest, alors Peter se dit qu’elle pourrait le transporter lui et sa famille, soit 4 personnes et il est prêt à tenter l’aventure ...
C’est d’autant plus prenant que la première tentative échoue lamentablement très près de la frontière et la famille n’a d’autre ressource que de retourner d’où elle vient, par contre ils ont laissé beaucoup d’indices et la Stasi n’aura de cesse que de les retrouver. Alors une deuxième tentative se prépare alors, mais il faut faire vite car les agents de la police secrète se rapproche dangereusement. Alors inutile de dire que le suspense est à son comble au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. On a bien représenté le climat de l’époque où chacun a l’ait d’espionner son voisin immédiat et ses scènes soit dans la rue, soit dans un hall d’hôtel où on a la nette impression que nos héros sont observés en permanence. Pour compliquer l’histoire il y a les plus jeunes qui n’ont pas vraiment l’art et la manière de garder un secret et l’adolescent qui lui par contre est partie prenante et participe activement à l’aventure, mais qui connait sa première histoire d’amour ce qui pour lui est un déchirement. Quand on y pense, quelle période et on se dit que ses leçons d’histoire devraient nous rendre plus serein et confiant pour bâter un meilleur avenir et on se rend compte qu’il en est rien et que ça continue dans d’autres pays comme si on avait la mémoire courte. Bref l’espoir fait vivre et quelques piqûres de rappel ne seront pas de trop.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma