Ma Fille
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
4

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
3
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
Ma Fille

Ma Fille

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

12/09/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 150 membres
14 amis 2111 avis 



a vu le film au cinéma le 12/09/2018 Avis :

Le film est librement adapté du roman de Bernard Clavel, « Le voyage du père » déjà transposé au cinéma en 1966 par Denys de la Patellière avec FERNANDEL et Laurent Terzieff.
Nous sommes dans le Jura et Hakim travaille dans une scierie, c’est bientôt Noël et le moment de se retrouver en famille. Hakim est marié avec Latifa, ils ont fui la guerre civile algérienne au début des années 90 avec l’aînée des deux filles Leïla qui était alors un bébé, la cadette, Nedjma n’a que 14 ans et elle vient de recevoir un SMS succinct de sa sœur, cette dernière ne pourra pas rejoindre la famille pour les fêtes prétextant un surcroit de travail. Il faut savoir que l’aînée est partie à Paris pour poursuivre des études de coiffure. A la maison, c’est la consternation, surtout que Leïla ne répond pas au téléphone et les fêtes de fin d’année sont la seule occasion de rassembler toute la famille. Hakim décide alors d’aller la chercher à Paris, il s’arrange coté boulot et il propose même à sa cadette de l’accompagner dans la capitale, cette dernière est aux anges, c’est l’occasion ou jamais de visiter la ville lumière, c’est un évènement quand on habite au fin-fond du Jura. Pas moyen de trouver une place dans un train car on est en période de fin d’année mais Nedjma qui est de la génération internet va tout de suite trouver un covoiturage pour le lendemain et les voila parti pour la capitale, sur place, laissé par la voiture à la porte Maillot, Nedjma qui a bien fait de venir, va vite trouver son chemin grâce à une option GPS sur son smartphone, sauf qu’arrivé au salon de coiffure de luxe, on leur signale que Leïla ne travaille plus ici une jeune stagiaire qui l’a connu les envoie dans un bar où Leïla a travaillé quand elle a déserté le salon de coiffure ...
C’est une très longue journée pour le père et sa fille et si Hakim laisse la cadette dans une chambre d’hôtel, il va poursuivre sa quête toute la nuit durant, une enquête qui va être très angoissante car au fil de ses visites d’un lieu à l’autre la vérité commence à poindre. Cette nouvelle version du roman de Clavel est nettement plus libre que celle de 1966, d’une part elle a été transposée à notre époque et d’autre part le père campé par Roschdy Zem est plus réactif que ne le fût FERNANDEL dans la version de 66, en plus dans le film de Denys de la Patellière comme dans le roman le voyage se fait d’une part à Lyon et avec le fiancé. De nos jours cela aurait fait un peu désuet et Naidra Ayadi a bien fait de le remplacer par la sœur cadette, ceci pour dire que ce remake ou nouvelle adaptation apporte quelque chose de nouveau. Il y a dans le monde de la nuit à Paris cette atmosphère assez spéciale qui fait qu’il vaut mieux ne pas s’aventurer dans ces lieux de perdition surtout si on ne connait pas les règles, cela fait dire à un chauffeur de taxi qui conduit Hakim que le tout puissant voit tout et ce dernier répond à son interlocuteur que c’est exact y compris ceux qui parle en son nom. Une petite remarque qu’il fallait souligner. Une adaptation réussie, il ne faut pas passer à coté.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
19/09/2018      tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 80 membres
186 avis 



a vu le film au cinéma le 15/09/2018 Avis :

Librement inspiré du roman “Le Voyage du Père” de Bernard Clavel, Naidra Ayadi nous livre son premier film.
Je l'aime bien en tant qu'actrice et je voulais la découvrir en tant que réalisatrice. Et son travail est plutôt réussi.
Pudique, touchant et émouvant, c'est un véritable choc entre 2 mondes (la province et la nuit parisienne) et 2 générations.
La tension monte au fur et à mesure du voyage pour libérer la pression dans un final bouleversant...
Le duo Roschdy Zem et Natacha Krief fonctionne à merveille, lui tout en sobriété et elle pleine de fraîcheur.
J'y suis allée sans grande conviction et j'en suis sortie chamboulée...Car finalement connait on toujours bien nos enfants ? :O
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+