Manou à l'école des goélands
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

1
Créer mon compte / Me connecter   
search
Manou à l'école des goélands

Manou à l'école des goélandsnote

 

Réalisé par Christian Haas, Andrea Block
en 2016

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

04/07/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 162 membres
15 amis 2263 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 04/07/2019 Avis : note
C’est un film d’animation où pendant l’été des oiseaux migrateurs goélands d’un coté et martinets de l’autre squatte la même colline sans se fréquenter vraiment.
La colline est un lieu de villégiature pour oiseaux migrateurs qui y viennent pour passer l’été et nidifier, face à la mer on va trouver les goélands et pas très loin les martinets. Or il se trouve que des rats ont attaqué des martinets et laissé bien malgré eux un orphelin qui va chercher ses parents et il va rencontrer un couple de goélands en mal d’enfant qui décide de l’adopter et de lui donner le nom de Manou. Bien sûr ce n’est pas simple quand on est goéland d’élever un petit martinet, surtout question nourriture. Le couple de goélands va être doublement heureux car un œuf vient d’éclore et le frère de Manou, qui se nomme Luc va tout de suite être complice de son frangin martinet et tout d’eux vont suivre l’enseignement de leur père qui va consister à apprendre à voler puis à nager et enfin chercher la nourriture dans la mer, mais Manou ne sait pas planer comme le font les goélands, il n’a pas les pattes palmées pour pouvoir nager et le poisson n’est pas son plat favori. En plus le martinet auprès d’une multitude de goélands fait pâle figure et ces derniers ne vont pas jacasser bien sûr mais ils vont railler bien volontiers ...
Bien sûr, si il y a une morale la dedans, c’est bien celle du vivre ensemble et de s’accepter malgré nos différences et comme ce film d’animation s’adresse aux plus jeunes, on va dire que c’est déjà ça de gagné que d’inculquer ce comportement dès le plus jeune âge. Les dialogues sont un peu patauds et juvéniles, mais le scénario est bien coordonné car il nous décrit bien la situation de deux colonies que tout oppose et qui vivent sans trop vouloir se fréquenter, d’ailleurs le petit martinet accepté au début va très vite sentir les prémices de la non-acceptation par les autres. Mais des évènements, que l’on ne va pas développer bien entendu, vont faire en sorte que chacun va finir par accepter l’autre au nom d’une seule et même famille : les oiseaux. Un petit coté gnangnan car il s’adresse à un public plutôt jeune, une voxographie avec quelques vedettes comme Camélia Jordana en VF et Willem DAFOE et Kate Winslet en VO. Dans l’ensemble le film reste techniquement réussi.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma