Normandie nue
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinémaAgenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
Normandie nue

Normandie nue

 

Réalisé par
en 2017

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Streaming VOD Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

10/01/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 149 membres
14 amis 2073 avis 



a vu le film au cinéma le 10/01/2018 Avis :

Un film qui touche l’actualité car il nous montre des éleveurs normands en détresse qui travaille 15 heures par jour et qui sont criblés de dettes et un photographe d’art un peu fantaisiste sur les bords mais très célèbre et qui par hasard tombe sur un champs du bocage normand ...
Nous sommes en Normandie dans l’Orne à Mêle sur Sarthe et le film commence sur une note assez humoristique. Le matin on distingue une tente de camping en plein champ, l’occupant vient de se lever et il va un peu plus loin histoire de faire son pissou du réveil et pendant qu’il est en train d’uriner il s’aperçoit ébahi qu’il est entouré de personnes toute nues. C’était un préambule pour nous mettre dans l’ambiance. Les éleveurs de Mêle sur Sarthe sont excédé car le prix de la viande ne cesse de baisser à cause de la concurrence et ils sont fortement endettés, pour montrer leur mécontentement ils ont bloqué la nationale et le mouvement est mené par le maire du village Georges Balbuzard et personne ne peut passer, dans le lot des voitures qui attendent se trouve un photographe américain très célèbre Blake Newman, cet artiste à la particularité de photographier dans des lieux définis des personnes entièrement nues et ces épreuves rencontrent généralement un franc succès, la voiture de l’américain fera demi tour car il doit prendre un avion, mais il finit par se perdre sur les routes communales et demande son chemin à un paysan près d’un champ avec un tilleul prônant en plein milieu, il s’agit du champs Chollet et le photographe américain a une révélation ...
C’est un film avec une histoire qui nous sort de l’ordinaire puisqu’il s’agit de déshabiller un village entier pour une photo en plein champs, le maire y voit un moyen de faire la une des grands journaux, car les actions menés jusqu’à présent dépassent à peine les 3 minutes sur le journal télévisé régional, mais c’est sans compter sur la pudeur légendaire des paysans normands et en plus à cause de cela des tensions interne refont surface. Bien sûr le sujet est un peu puéril sur les bords avec en vrac le parisien établit à la campagne qui devient un gentleman farmer, l’ancienne Miss Calvados qui veut bien participer à l’aventure au grand Dam de son mari très jaloux et l’américain qui insiste pour manger du boudin. Mais ça reste très humoristique et plaisant pour une histoire où l’on reconnait la mauvaise foi légendaire du français moyen. Une bonne brochette d’acteurs bien crédible dans la peau d’éleveurs normands, on c’est laissé dire que lors du tournage François Cluzet très pudique hésitait pour la scène de nu, ce qui est assez paradoxal au vu du rôle qui lui était attribué, fort heureusement il s’est joint à la multitude. C’est à voir et un bon moment de détente.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
19/01/2018      tweet

aj

[Cinéfan]

Suivi par 98 membres
74 avis 



a vu le film au cinéma le 15/01/2018 Avis :

J'ai bien aimé cette façon d'aborder avec humour les graves problèmes de la filière "viande", de l’éleveur au consommateur en passant par la distribution. Le message passe par une galerie de portraits parfois un peu trop chargés et didactiques des habitants d'un petit village normand confrontés à un mode de manifestation choc, promu par son maire, le toujours excellent CLUZET. Poser nu devant les américains est choquant à plusieurs titres. Arrivera-t-il à temps à les convaincre et comment ? C'est justement là que ça pêche au final par un épisode rocambolesque "surréaliste" Le message passera-t-il ?
Sinon tout est plutôt bien campé grâce à de bons interprètes REBBOT, GATEBOIS,JONES jusqu'au photographe prodigue et sa conquérante amie, Valerie ROTH. J'émets des réserves sur DEMAISON assez ridicule et heureusement sauvé par sa fille narratrice de la chronique.
D'aucuns jugeront cette pochade avec quelque raison un peu "ras les pâquerettes" effleurant la question sans l'approfondir, mais les occasions de sourire sont rares alors profitons -en !
 
12/05/2018      tweet
Avis Cinéma
drugspider

[Cinévore]

Suivi par 128 membres
497 avis 

 


a vu en blu-ray le 10/05/2018 Avis :

Sous l'habit cocasse d'une intrigue clochemerlesque (pour village percheron), à la mode du moment (se dévêtir, ou pas, en groupe et dans le pré, pour un photographe américain, fantasque et mondialement connu), Philippe Le Guay aborde ici avec opportunité et réalisme, le mal-être grandissant du monde rural français.

Outre une photo admirable et de superbes décors de la campagne de Normandie, le meilleur atout de son nouvel opus reste l'interprétation. François CLUZET dans le rôle du Maire tient bien sa partie, et certains personnages secondaires sont incarnés par plus remarquables encore, comme Grégory Gadebois (le boucher) en tout premier lieu, tout simplement fabuleux, ou Philippe Rebbot (l'homme qui a perdu son champ...). Et les "anonymes", les Normands du cru, donnent ici une note supplémentaire d'authenticité au propos. Dommage que les "regards extérieurs" comme ceux des Américains (dont le... Britannique Toby Jones), comme ceux des bobos (Demaison et famille) manque souvent, eux, d'à-propos, de liant, de naturel, car l'histoire avec leurs personnages rabaisse quelque peu l'histoire. La fin, cédant à la facilité scénaristique, demeure aussi un second bémol.

Néanmoins, il y a quelque chose de vrai de tendre et de réel dans le portrait de cette France rustique et rustre...qui sonne très bien tant que le trait et certains clichés y sont bien présents . L'idée était saugrenue, toutefois elle reste servie par des vraies tronches d'acteurs et offre quelques moment de légèreté et des scènes plutôt farfelues pour ne pas tomber dans l'ennui ;-)
 
17/06/2018      tweet
Avis Cinéma
bebel007

[Cinévore]

Suivi par 679 membres
4 amis 768 avis 

 


a vu en blu-ray le 17/06/2018 Avis :

Film plaisant mais qui traîne tellement en longueur autour de cette histoire de photo. Les comédiens n’ont pas un jeu très fin et c’est dommage . Les agriculteurs dans L’Amour et dans le Près sont beaucoup plus naturels devant la caméra. Et puis les petites histoires additionnelles (partage des terrains, jalousie, fidélité, rencontre) sont complètements ratées et bâclées.
Heureusement Cluzet est là encore une fois excellent dans ce rôle de maire vraiment foutu , casse par ces citoyens ;
Ce film est pal mal côté réalisation , mais ils ne sont pas casse les noisettes
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+