Normandie nue
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
3

Donnez votre TOP 2017

Mon cinéma
10
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
9
Vod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
Normandie nue

Normandie nue

 

Réalisé par
en 2017

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques tweet

  • <<
  • 1
  • >>

10/01/2018      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 144 membres
15 amis 1891 avis 



a vu le film au cinéma le 10/01/2018 Avis :

Un film qui touche l’actualité car il nous montre des éleveurs normands en détresse qui travaille 15 heures par jour et qui sont criblés de dettes et un photographe d’art un peu fantaisiste sur les bords mais très célèbre et qui par hasard tombe sur un champs du bocage normand ...
Nous sommes en Normandie dans l’Orne à Mêle sur Sarthe et le film commence sur une note assez humoristique. Le matin on distingue une tente de camping en plein champ, l’occupant vient de se lever et il va un peu plus loin histoire de faire son pissou du réveil et pendant qu’il est en train d’uriner il s’aperçoit ébahi qu’il est entouré de personnes toute nues. C’était un préambule pour nous mettre dans l’ambiance. Les éleveurs de Mêle sur Sarthe sont excédé car le prix de la viande ne cesse de baisser à cause de la concurrence et ils sont fortement endettés, pour montrer leur mécontentement ils ont bloqué la nationale et le mouvement est mené par le maire du village Georges Balbuzard et personne ne peut passer, dans le lot des voitures qui attendent se trouve un photographe américain très célèbre Blake Newman, cet artiste à la particularité de photographier dans des lieux définis des personnes entièrement nues et ces épreuves rencontrent généralement un franc succès, la voiture de l’américain fera demi tour car il doit prendre un avion, mais il finit par se perdre sur les routes communales et demande son chemin à un paysan près d’un champ avec un tilleul prônant en plein milieu, il s’agit du champs Chollet et le photographe américain a une révélation ...
C’est un film avec une histoire qui nous sort de l’ordinaire puisqu’il s’agit de déshabiller un village entier pour une photo en plein champs, le maire y voit un moyen de faire la une des grands journaux, car les actions menés jusqu’à présent dépassent à peine les 3 minutes sur le journal télévisé régional, mais c’est sans compter sur la pudeur légendaire des paysans normands et en plus à cause de cela des tensions interne refont surface. Bien sûr le sujet est un peu puéril sur les bords avec en vrac le parisien établit à la campagne qui devient un gentleman farmer, l’ancienne Miss Calvados qui veut bien participer à l’aventure au grand Dam de son mari très jaloux et l’américain qui insiste pour manger du boudin. Mais ça reste très humoristique et plaisant pour une histoire où l’on reconnait la mauvaise foi légendaire du français moyen. Une bonne brochette d’acteurs bien crédible dans la peau d’éleveurs normands, on c’est laissé dire que lors du tournage François Cluzet très pudique hésitait pour la scène de nu, ce qui est assez paradoxal au vu du rôle qui lui était attribué, fort heureusement il s’est joint à la multitude. C’est à voir et un bon moment de détente.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+