Premier de la classe
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

1
Créer mon compte / Me connecter   
search
Premier de la classe

Premier de la classenote

 

Réalisé par
en 2019

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

10/07/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 162 membres
15 amis 2263 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 10/07/2019 Avis : note
C’est le premier long métrage de Stéphane Ben Lahcene en tant que réalisateur, il nous conte l’histoire d’un garçon qui cache à son père ses piètres résultats scolaires.
Nous sommes dans ce qu’on pourrait nommer une banlieue défavorisée, Abou Keita a trois frères que le père essaie d’élever à la spartiate, en effet Konan, le paternel est d’origine malienne, il travaille dans le bâtiment et il aurait souhaité que ses enfants obtiennent des résultats scolaires qui leurs permettraient d’avoir des professions très valorisantes. Abou n’a pas les résultats escomptés et il passe toute son énergie à le cacher, il fait trafiquer ses bulletins scolaires et se débrouille pour être le premier devant la boite aux lettres après le passage du facteur pour substituer les vrais résultats et les remplacer par les faux. Une mauvaise surprise l’attend, son père a eu un accident de travail et va rester en convalescence à la maison et bien entendu il est allé chercher le courrier, il sait qu’il est invité à la réunion parents-professeurs et comme il est convaincu qu’il va entendre du bien de son fils, il ne veut pas louper ça. Pour Abou c’est une catastrophe, il est persuadé d’être arrivé au bout du chemin. Il va alors déborder d’imagination pour aiguiller son paternel vers de faux professeurs judicieusement choisis par lui et il se débrouillera pour fausser compagnie et aller dans la vraie réunion accompagné d’un faux père ...
C’est une comédie délirante où un adolescent de 14 ans magnifie son coté mytho pour cacher à son père ses résultats scolaires catastrophiques, on se demande même comment avec une telle imagination, le gamin ne soit pas capable d’avoir de bonnes notes. Bien sûr le jeune Abou va se trouver dans sa cité des faux professeurs chargé de délivrer des louanges sur son travail exemplaire à son père et d’un autre coté il se trouve un faux père qui est en fait un marabout, pour donner le change aux vrais professeurs et tous ces personnages valent nettement le détour. D’un autre coté on nous montre l’état lamentable d’un collège de banlieue et le réalisateur a tourné dans un vrai collège tel qu’il est et sans chercher à ternir le décor. On montre aussi du doigt l’académie qui veut bien dépenser quelques ordinateurs portables, histoire de cacher la misère alors qu’il y a certainement mieux à faire. Voila de quoi se faire une idée de ce qui se passe souvent à quelque pas de chez nous. Un film au scénario déluré qui est un bon moment de rigolade et de détente.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma