Si Versailles m'était conté
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
2
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   
search
Si Versailles m'était conté

Si Versailles m'était conténote

 

Réalisé par ,
en 1953

Donnez votre note
Film, images, jaquettes News Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

18/04/2009      partager tweet
Avis Cinéma
nikitazix

[GuruCiné]

Suivi par 134 membres
24 amis 28 avis 



suivre
note note a vu le film au cinéma le 26/09/1985 Avis : note
Voir mon avis sur "Napoléon" et sur "Si Paris nous était conté". Le triptyque des CHEFS D'OEUVRE INTEMPORELS !!!
 
30/11/2015      partager tweet

bermich

[Spectateur]

Suivi par 68 membres
1 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 20/12/1955 Avis : note
 
11/03/2019      partager tweet

Roegiest

[Cinéfan]

Suivi par 41 membres
154 avis 



suivre
note note a vu le film au cinéma le 00/00/1954 Avis : note
Ce film de près de trois heures relate l’histoire du Château de Versailles depuis sa construction sous Louis XIII jusqu’à la Révolution française.

Il faut se rappeler que « Si Versailles m’était conté » est une fresque historique, elle est davantage un divertissement. Sacha Guitry s’intéressait plutôt aux petites histoires et aux secrets d’alcôve qu’à la grande Histoire. On peut donc reprocher au film de ne pas être parfaitement exact historiquement mais il n’est pas non plus totalement faux… Disons que Sacha Guitry n’a pas hésité à arranger les choses pour placer dans la bouche de ses personnages des mots d’esprit ou des répliques dont il avait le secret. Le ton général du film est badin mais Guitry ne va jamais trop loin et sait rester dans le bon goût. Il a en tout cas la faculté de ne jamais être ennuyeux.

Tourné en Eastmancolor, le film est fastueux par ses décors, ses costumes et sa distribution où l’on retrouve une bonne partie des acteurs majeurs français de l’époque et même deux acteurs américains de premier plan, Claudette Colbert et Orson Welles.

Le film a été tourné dans le Château de Versailles lui-même entre 17 heures et 5 heures du matin. L’équipe suivait de près les derniers visiteurs et se mettait en place dès la fermeture d’une salle. De nombreuses scènes ont été tournées la nuit ce qui a permis à certains acteurs qui se produisaient sur scène ou qui tournaient dans un autre film le jour, de figurer au générique.

Quelques historiens ont dénoncé dans la presse et à la radio les imprécisions et les erreurs dont le film est émaillé. Il y en a évidemment mais elles sont là pour permettre à l’auteur de signer un film très personnel où sa patte est présente dans chaque image, dans chaque réplique !

Une seule incongruité pourrait être signalée : du début à la fin du film, le château est dans son jus de 1953, avec des murs sales et verdis de mousse, alors qu’il aurait dû paraître propre à travers les époques où est sensé se passer le film...

Sacha Guitry a signé là un grand film avec le morceau d’anthologie qu’est la toute dernière scène où tous les personnages ayant hanté Versailles, descendent le grand escalier d’honneur du château. Une merveille !



 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma