Films Cinéma et TV sur notreCinema
1

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
3
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
followinsta

Ajouter une news


Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir chaque semaine les dernières infos et la liste des sorties !
Discutez de ces news dans les forums







Rechercher un festival : Tous les festivals
CPHDOX Festival FESPACO, Festival panafricain du cinéma et de la télévision
Academy Awards (Oscars) RSS

 Cannes 2013 : mais quand sortent les films ?
Voici la liste des films présentés à Cannes avec dates de sorties, par ordre d'apparition sur les écrans et par sélections, sous réserves de modifications, évidemment...

Compétition :
- Le Passé (2012) d’Asghar Farhadi : 17 mai 2013
- Only God Forgives (2012) de Nicolas Winding Refn : 22 mai 2013
- La Grande Bellezza (2013) de Paolo Sorrentino : 22 mai 2013
- Michael Kohlhaas (2013) d’Arnaud Des Pallières : 3 juillet 2013
- Jeune & Jolie de François Ozon : 21 août 2013
- Grigris de Mahamat Saleh Haroun : 28 août 2013
- Jimmy P. (Psychothérapie d un Indien des Plaines) (2013) d’Arnaud Desplechin : 11 septembre 2013
- Ma vie avec Liberace (2013) de Steven Soderbergh : 18 septembre 2013
- Un château en Italie de Valéria Bruni-Tedeschi : 2 octobre 2013
- La Vie d Adèle - chapitre 1 et 2 - (2013) d’Abdellatif Kechiche : 9 octobre 2013
- Inside Llewyn Davis (2012) de Ethan et Joel Coen : 6 novembre 2013
- Borgman d’Alex Van Warmerdam : 20 novembre 2013
- The Immigrant de James Gray : 27 novembre 2013
- A Touch of sin (2013) de Jia Zhang Kesans : 1er janvier 2014
sans date précise pour le moment : Nebraska (2013) d'Alexander Payne en janvier 2014

Hors-compétition
- Gatsby le magnifique (2013) de Baz Luhrmann : 15 mai 2013
- Blood Ties (2013) de Guillaume Canet : 30 octobre 2013
- Zulu de Jerôme Salle : 6 novembre 2013
- All Is Lost de J. C. Chandor : 11 décembre 2013


Un Certain Regard
- The Bling Ring de Sofia Coppola : 12 juin 2013
- L Inconnu du lac (2012) d’Alain Guiraudie : 12 juin 2013
- Grand Central de Rebecca Zlotowski : 26 juin 2013
- Les Salauds de Claire Denis : 7 août 2013
- My Sweet Pepperland de Hiner Saleem : 25 septembre 2013
- Miele de Valeria Golina : 25 septembre. 2013 OMAR ? SARAH PREFERE LA COURSE ?
- Omar d'Hany Abu-Assad : 9 octobre 2013


La Quinzaine des Réalisateurs
- La Fille du 14 juillet d’Antonin Peretjatko : 5 juin 2013
- Le Congrès d’Ari Folman : 3 juillet 2013
- La Danse de la réalité d’Alejandro Jodorowsky : 10 juillet 2013
- Les Apaches de Thierry de Peretti : 14 août 2013
- Tip Top de Serge Bozon : 28 août 2013
- Le Congrès (2013) et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne : 20 novembre 2013
- Henri de Yolande Moreau : 4 décembre 2013

L'ACID :
- La Bataille de Solférino (2013) de Justine Triet : 18 septembre 2013
- 2 automnes 3 hivers de Sébastien Betbeder : 30 octobre 2013


- Date 28/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet


 Cannes 2013: impressions
Globalement l’édition 2013 aura été supérieure à celle de 2012. Cela commençait très bien avec enfin un film d’ouverture en parfaite adéquation avec le Festival de Cannes, ses strass, ses paillettes, sa fête et ses histoires filmées. Et il y en a eu de ses histoires bien filmées d’ailleurs. La plus belle des ses histoires a eu la plus belle récompense, on ne peut que s’en réjouir. Bien sûr certains films absents du palmarès auraient mérité d’y figurer, mais c’est mieux de ne pas y être finalement que de créer un prix spécial ou le pire l’ex-aequo qui déstabilise complètement un palmarès. Steven Spielberg et son jury ont parfaitement compris le sens d'un palmarès, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. Souhaitons maintenant que tous ces films sortent tels qu’ils ont été présentés ici à Cannes, le plus tôt possible, et sans modification comme c’est souvent le cas. Le public est grand maintenant et doit voir les mêmes films que les festivaliers !

- Lien Cannes 2013: impressions
- Date 28/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 LA VIE D'ADELE reçoit la Palme d'Or
Le jury présidé par Steven Spielberg a donc choisi le film d'Abdellatif Kechiche, le premier français à recevoir ce prix depuis Entre les murs (2008) de Laurent Cantet, les comédiennes Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos ont été associées à ce prix. Les frères Coen reçoivent le Grand Prix

- Lien LA VIE D'ADELE reçoit la Palme d'Or
- Date 26/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet


 Cannes 2013 : la Palme d'or est attribuée à... LA VIE D'ADELE
PALME D'OR : La Vie d Adèle - chapitre 1 et 2 - (2013) d'Abdellatif Kechiche, le président du jury précisant que le prix revient autant au réalisateur qu'à ses comédiennes Léa ( Seydoux ) et Adèle ( Exarchopoulos ) comme Steven Spielberg les a sobrement nommées ( FRANCE )

- Grand Prix du Jury, remis par Kim Novak ( la meilleure amie de Michel Hazanavicius, mari de Bérénice Béjo ) : Inside Llewyn Davis (2012) de Joel et Ethan Coen, un trophée récupéré par Oscar Isaac et le producteur de Studio Canal qui rassure tout le monde : " le chat va bien "

- Prix de la mise en scène : Amat Escalante pour Heli ( Mexique )

- Prix du jury : Tel père, tel fils de Kore-eda Hirokazu ( Japon )

- Prix du scénario : Jia Zhang-ke pour A Touch of Sin ( Taïwan )

- Prix d'interprétation féminine : Bérénice Béjo pour Le Passé (2012) d'Asghar Farhadi ( France - Iran )

- Prix d'interprétation masculine : Bruce Dern pour Nebraska (2013) d'Alexander Payne ( Etats-Unis )

- Caméra d'or : Ilo ilo d'Anthony Chen ( Singapour )

- Palme d'or du court-métrage : Safe de Moon Byoung-gon ( Corée ) remis par la présidente du jury Jane Campion et par l'acteur danois Mads Mikkelsen, le rôle-titre de Michael Kohlhaas (2013) avec deux mentions spéciales à Hvalfjordur ( Le Fjord des Baleines ) de Gudmundur Arnar Gumunsson ( Islande ) et à 37°4 S d'Adriano Valerio ( Italie )


- Lien Cannes 2013 : la Palme d'or est attribuée à... LA VIE D'ADELE
- Date 26/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet


 MICHAEL KOHLHAAS
Quelques années en arrière MICHAEL KOHLHAAS aurait obtenu la Palme d’or à l’unanimité du jury. Mais aujourd’hui le film historique n’est plus très dans l’air du temps. Et pourtant le film d’Arnaud des Pallières est magnifique. D’une mise en scène austère et aride le cinéaste signe un grand film lumineux avec une atmosphère étrange et envoutante. Un membre du jury osera-t-il lever le doigt pour défendre une œuvre aussi belle ?

- Lien MICHAEL KOHLHAAS
- Date 26/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 LA VIE D’ADÈLE pour la Palme ?...
Oui assurément LA VIE D’ADÈLE est le plus beau film que nous ayons vu à Cannes. Un grand film d'amour où l’émotion atteint son paroxysme grâce à la qualité de la mise en scène, de l’écriture et surtout de l’interprétation de ses deux interprètes. Un vrai film de notre époque. Cela suffira-t-il au jury de Steven Spielberg de lui donner la Palme. Peut-être pas LA GRANDE BELLEZZA talonne et le japonais TEL PÈRE, TEL FILS également bien placé.

- Lien LA VIE D’ADÈLE pour la Palme ?...
- Date 25/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 Cannes 2013 : la Palme dog est attribuée à...
… Baby Boy, le caniche blanc quasiment aveugle vu dans Ma vie avec Liberace (2013) de Steven Soderbergh et qui permet la rencontre entre le chanteur glam ( Michael Douglas ) et son jeune amant ( Matt Damon ) ! Le rôle est interprété par Vincent, qui est venu chercher son prix, directement de Hollywood.

Les deux acteurs humains sont également bien partis pour recevoir un double prix d'interprétation dans la sélection officielle, ce qui serait un écho d'un même doublé pour The Artist (2011) avec Uggy et Jean Dujardin en 2011. Mention spéciale remise aux chiens fashion victimes de The Bling Ring de Sofia Coppola ( Un Certain Regard ).

Le prix est attribué par des journalistes anglais. Baby Boy succède au duo de chien de Touristes (2012) de Ben Wheatley, lauréay 2012, une comédie anglaise de Ben Wheatley récemment sortie en DVD et BLURAY et à Albert qui jouait Boss dans Tamara Drewe (2009) de Stephen Frears en 2010.

Le(s) chat(s) superbement expressifs de Inside Llewyn Davis (2012) des frères Coen demande(nt) un nouveau décompte des voix.

Miaow !

PHOTOS : Vincent dans " Ma vie avec Liberace " et Oscar Isaac et ... ? ( chut ... ) dans " Inside Llewyn Davis "


- Date 25/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet


 Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage dans l'âme de Llewyn Davis
Le nouveau long-métrage des frères Coen est un joyau, un petit bonheur, une comédie en musique, un récit mélancolique, un road-movie passionnant que l'on passe en compagnie d'Oscar Isaac dans le rôle d'un chanteur de folk en galère entre Greenwich Village et Chicago. Un exemple de mise en scène riche en symboles et qui passe par un rare sens de la captation des regards. L'écriture est subtile et d'une intelligence profonde. La lumière brumeuse de Bruno Delbonnel est d'une beauté éblouissante. Une plongée INSIDE LLEWYN DEWIS et dans le coeur d'un homme et d'une époque. Ce sont les années 60 mais le récit construit comme une boucle est intemporel. Un très grand film avec un sérieux candidat à la Palme Dog, ce chat qui s'appelle... comment déjà ?

- Lien Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage dans l'âme de Llewyn Davis
- Date 24/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet


 Cannes à Paris du vendredi 24 au dimanche 26 mai
Le Festival de Cannes s'achève ce dimanche 26 mai. La semaine prochaine, trois sélections seront reprises dans leur intégralité à Paris : Un Certain Regard au Reflet Medicis ( 3-7 Rue Champollion, métros Cluny-la Sorbonne ou St Michel ou RER Luxembourg ) du mercredi 29 mai au mardi 4 juin ; la Quinzaine des Réalisateurs du jeudi 30 mai au dimanche 9 juin au Forum des Images ( métro et RER Chatelet ) et la Semaine de la Critique à la Cinémathèque Française du jeudi 6 au lundi 10 juin ( à Bercy ). Pour les films présentés à l'ACID, il faudra attendre le mois de septembre au Nouveau Latina.

Mais avant ce copieux programme ( près de soixante films répartis sur deux semaines ), un premier avant-goût de la sélection officielle cannoise s'invite à Paris au Gaumont Opéra ( 2 boulevard des Capucines, métro Opéra ) du vendredi 24 mai au soir jusqu'au dimanche 26 mai, PENDANT les derniers jours du Festival de Cannes, quasiment en direct donc. Cette initiative du journal Le Monde a reçu l'approbation indispensable du duo à la tête du du Festival, Gilles Jacob, son président et Thierry Frémaux, son délégué général. Avec le soutien de Canal + et du réseau de salles Gaumont-Pathé.

Les premières séances démarrent à 9h samedi et dimanche, et les dernières à partir de 23h30. On appelle ça un marathon de longue haleine mais cela en vaudra certainement la peine, l'édition 2013 s'annonçant, d'après les premiers retours, comme un cru d'exception, digne des meilleures années du Festival, à l'image de l'année 2011 qui fut riche en chefs d'oeuvre autant en compétition ( The Artist (2011) de Michel Hazanavicius ; Drive (2011) de Nicolas Winding Refn ;
Habemus Papam (2011) de Nanni Moretti ; Le Havre (2009) d'Aki Kaurismäki ; Il était une fois en Anatolie (2011) de Nuri Bilge Ceylan ; Melancholia (2011) de Lars von Trier ; Pater d'Alain Cavalier ; La Piel que habito (2011) de Pedro Almodovar ; The Tree of Life (2010) de Terrence Malick et bien d'autres encore ) qu'à Un Certain Regard ( L Exercice de l État (2010) de Pierre Schoeller ; Martha Marcy May Marlene (2010) de Sean Durkin ; Matins calmes à Séoul (2011) de Hong Sang-soo ; Oslo, 31 Août (2011) de Joachim Trier ou Tatsumi (2011) d'Eric Khoo ) ou à la Semaine de la Critique ( La Guerre est déclarée (2010) de Valérie Donzelli ; Take Shelter (2011) de Jeff Nichols... ).

Créée l'an dernier, cette manifestation exceptionnelle est reconduite pour la deuxième année consécutive avec seize films dont huit sont issus de la compétition, à commencer par le très attendu film musical des frères Coen sur la scène folk des années 60 ( Inside Llewyn Davis (2012) ) avec des chansons inédites de Justin Timberlake ou Nebraska (2013) d'Alexander Payne, road-movie en noir et blanc avec Bruce Dern, acteur mythique trop rarement en tête d'affiche. " La Vie d'Adèle ", le nouveau film d'Abdellatif Kechiche ( L Esquive (2003) et La Graine et le mulet (2007) qui révélèrent Sara Forestier puis Hafsia Herzi ) avec son héroïne adolescente qui tombe amoureuse d'une jeune femme aux cheveux bleus interprétée par Léa Seydoux est l'un des candidats les plus sérieux au trophée suprême.

Les autres films de la compétition ne sont pas moins prometteurs, avec " Borgman " du revenant hollandais Alex van Warmerdam et son étrange personnage qui s'invite chez un couple bourgeois pour les tourmenter ; " Grigris " du tchadien Mahamat-Saleh Haroun ( Un homme qui crie, prix du jury en 2011 ) et son héros qui rêve de devenir danseur malgré sa jambe paralysée, alors qu'il se retrouve contraint de travailler pour des trafiquants d'essence ; " Heli " du mexicain Amat Escalante, histoire d'une famille prise dans un engrenage de violence lorsque Estela, âgée de 12 ans, tombe amoureuse d’un jeune policier impliqué dans un détournement de drogue ; " Jeune et jolie " de François Ozon, portrait d'une adolescente de 17 ans qui se lance dans la prostitution par défi et Michael Koolhas d'Arnaud des Pallières, western dans les Cévennes du XVIe siècle avec Madds Mikkelsen, prix d'interprétation masculine pour La Chasse de Thomas Vinterberg l'an dernier.

Cinq autres films sont issus d'Un Certain Regard dont " The Bling Ring ", le film événement de Sofia Coppola avec Emma Watson alias Hermione Granger de la série des Harry Potter ; " Grand Central " de Rebecca Zlotowski qui dirige à nouveau, après Belle épine (2010), la très présente Léa Seydoux ; L Inconnu du lac (2012) d'Alain Guiraudie et ses amours masculines ; " Les Salauds " de Claire Denis qui filme un sinistre trio ( Vincent Lindon – Chiara Mastroianni – Michel Subor ) dans une sombre histoire de vengeance et " Wakolda " de l'argentine Lucia Puenzo ( XXY (2007) ) avec la rencontre d'une famille sans reproches qui se rapproche sans s'en rendre compte de l'un des plus grands criminels du Xxème siècle, Joseph Mengele.

Avec encore un film de Cannes Classics ( La Reine Margot (1994) de Patrice Chéreau, dans un montage inédit et une version restaurée en numérique ), une séance spéciale hors-compétition ( le documentaire " Week-end of a Champion " qui réunit le pilote automobile Jackie Stewart et le réalisateur Roman Polanski qui s'étaient rencontrés au début des années 70 et se sont retrouvés récemment pour compléter les images tournées à l'époque ) et le film de clôture, " Zulu " de Jérôme Salle, film policier avec Forest Whitaker et Orlando Bloom situé en Afrique du Sud et qui sera précédé de la retransmission de la cérémonie de remise de prix du Festival, animée par Audrey Tautou, à partir de 19 heures.

Avec les sorties conjointes en salles du nouveau Asghar Farhadi ( Le Passé (2012) ), de La Grande Bellezza (2013) de Paolo Sorrentino ( l'un des films préférés des spectateurs cannois ) et d'Only God Forgives (2012) de Nicolas Winding Refn – tous trois également programmés au Gaumont Opéra – le public parisien peut ainsi espérer découvrir la future Palme d'or AVANT la remise du trophée le plus prestigieux du monde du cinéma avec onze des vingt films de la compétition ainsi accessibles. Pour rappel, le film d'ouverture, Gatsby le magnifique (2013) de Baz Luhrmann ( en 3D ) avec Leonardo di Caprio est déjà sorti.

Évidemment, un grand merci au cinéma Gaumont Opéra, au journal Le Monde et à tous ceux qui soutiennent et encouragent cette initiative qui permet à tous ceux qui ne sont pas à Cannes de découvrir un peu du meilleur du cinéma annuel en avant-première. En espérant que cette manifestation soit reconduite d'année en année, développée en province et peut-être allongée dans sa durée pour accueillir plus de séances de Cannes Classics ou surtout les séances spéciales de la sélection officielle, souvent des films qui ne sortent pas en salles, au mieux en DVD et encore pas tous.


a programmation complète :

Vendredi 24 mai :
- 19h00 : compétition : Inside Llewyn Davis (2012) de Joel et Ethan Coen ( 1h45 )
- 21h30 : Un certain regard – ouverture : The Bling Ring de Sofia Coppola ( 1h30 )
- 23h30 : Un certain regard : L Inconnu du lac (2012) d'Alain Guiraudie ( 1h50 )

Samedi 25 mai :
- 9h00 : séance spéciale : Week-end of a Champion de Franck Simon ( 1h33 )
- 11h00 : compétition : Grigris de Mahamat Saleh Haroun ( 1h41 )
- 13h00 : compétition : Heli d'Amat Escalante ( 1h45 )
- 15h00 : Un certain regard : Grand Central de Rebecca Zlotowski ( 1h34 )
- 17h00 : compétition : Michael Koolhas d'Arnaud des Pallières ( 2h01 )
- 19h30 : compétition : La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche ( 2h59 )
23h00 : Un certain regard : Les Salauds de Claire Denis ( 1h40 )

Dimanche 26 mai
- 9h00 : Cannes Classics : La Reine Margot (1994) de Patrice Chéreau ( 2h39 )
- 10h00 : Un certain regard : Wakolda de Lucia Puenzo ( 1h33 )
- 12h00 : compétition : Borgman d'Alex van Warmerdam ( 1h53 )
- 14h30 : compétition : Nebraska (2013) d'Alexander Payne ( 1h50 )
- 17h00 : compétition : Jeune et jolie de François Ozon ( 1h35 )
- 19h00 : retransmission en direct de la cérémonie de clôture
- 20h00 : hors compétition ( film de clôture ) : Zulu de Jérôme Salle ( 1h50 )

TARIFS :
places à l'unité à 10 euros
forfaits de 5 places à 39,50 euros et de 15 places à 90 euros, utilisables pour une ou plusieurs personnes pendant la durée de l'événement
ATTENTION : pour les abonnés Le Pass, le tarif est de 5 euros la séance

Il est possible de prendre ses places à l'avance mais attention : certaines séances seront certainement très disputées

PHOTOS ET AFFICHES :
" Inside Llewellyn Davis " ;
" La Vie d'Adèle " ;
" Michael Kohlaas " ;
" Grigris " ;
" Borgman " ;
" Heli "


- Lien Cannes à Paris du vendredi 24 au dimanche 26 mai
- Date 24/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : leduffpascal@CP      tweet


 NEBRASKA
"Nebraska", c'est l'Amérique profonde, la route infinie, la station essence posée nulle part, des petits bourgs tous pareils, quasi déserts, presque fantômes depuis que la crise est passée. « "Nebraska", c'est un peu l'Amérique profonde et rurale tel que l’a décrite Tennessee Williams avec un scope noir et blanc à couper le souffle
Oui ce film-là mérite d’être récompensé, et il le sera assurément


- Lien NEBRASKA
- Date 24/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 LA GRANDE BELLEZZA enchante le Festival
Mélancolie, amertume, dans une mise en scène baroque, Sorrentino signe un film époustouflant que certains vont comparer à LA DOLCE VITA de Fellini tant cette œuvre complexe et riche prouve s’il en était que Paolo Sorrentino s’affirme de film en film comme un très grand maître du cinéma italien. Son acteur fétiche fait ici une remarquable prestation qui pourrait être récompensée par le jury

- Lien LA GRANDE BELLEZZA enchante le Festival
- Date 22/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 Soderbergh se lâche
En filmant le biopic du célèbre showman Liberace ( souvenez-vous du célèbre The Liberace Show à la télévision américaine dans les années 50) et de ses amours masculines tulmuteuses, Soderbergh filme des personnages pathétiques où le ridicule finit d’ailleurs par tuer, nous sommes dans les années 80 et les premiers morts du sida apparaissent, mais entre temps nous avons droit à un numéro d’acteurs employés à contre-emploi complètement hilarant ou émouvant avec peut être un prix d’interprétation pour Michael Douglas ou Matt Damon ou peut être les deux, qui sait ?

- Lien Soderbergh se lâche
- Date 22/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 INSIDE LLEWYN DAVIS
Ballade folk dans le Greenwich Village des années 60 INSIDE LLEWYN DAVIS où le retour des Frères Cohen fait mouche sur la Croisette. Le film chaleureusement accueilli rend hommage avec humour et nostalgie à un genre musical qui fit les beaux jours d’une époque dans un New York glacial et chaleureux.

- Lien INSIDE LLEWYN DAVIS
- Date 20/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 Tel père, tel fils
Avec TEL PÈRE, TEL FILS le grand cinéaste japonais Kore-Eda HIROKAZU signe un drame intimiste sur la cellule familiale japonaise, d'une pudeur exemplaire et d'une violence feutrée. Assurément son plus beau film et devient ainsi le premier candidat du palmarès 2013.

- Lien Tel père, tel fils
- Date 20/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet


 LE DERNIER EMPEREUR 3D
Grandiose projection à Cannes du chef-d'oeuvre de Bertolucci LE DERNIER EMPEREUR dans une magnifique version restaurée en 4K et projeté en 3D. Le cinéaste, qui avait vu cette version à Londres, était présent dans la salle ainsi que le célèbre producteur Jeremy Thomas et ont été ovationnés par le public. Un de ces grands moments du Festival de Cannes qui fait que l'on ne regrette jamais d'être là.

- Lien LE DERNIER EMPEREUR 3D
- Date 19/05/2013
- Plus d'info sur le festival
News de : Bernardg      tweet



Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma

Solo: A Star Wars Story Solo: A Star Wars Story
Solo: A Star Wars Story
Mission Impossible : Fallout Mission: Impossible – Fallout
Mission Impossible : Fallout
Nicky Larson et le parfum de Cupidon Nicky Larson et le parfum de Cupidon
Nicky Larson et le parfum de Cupidon