Films Cinéma et TV sur notreCinema
6

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
5
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   


buddy icon Amine (Pierre-Michel)

Niveau : CinExpert

Suivi par 134 membres

4 amis683 avis




Mon cinéma Perso & Tops Films vus Séries Quiz Blog Carte  Home cinéma
Vidéothèque Amis Favoris Statistiques  tweet

  
7 amis
lui envoyer un message lui envoyer un message




Filtrer les critiques par note :      Que les news Que les critiques Notes sans avis
18/12/2018 : Avis ajouté -  Lu 11 fois    

Sabotage à Berlin  

Repartir comme en quarante.

Ce film de guerre semble être un pur produit de propagande, (probablement justifié à l’époque). Toutefois Raoul-Walch loupe quelque peu sa cible car, pour une bonne moitié, certaines scènes font penser aux Marx-Brothers, tellement la Wehrmach semble à côté de ses pompes…
Désillusion.

image de Sabotage à Berlin
Vu le 18/12/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


17/12/2018 : Avis ajouté -  Lu 66 fois    

Dans la gueule du loup  

Le loup et le renard.
Ce thriller américain de 1951 est relativement une bonne surprise, de part le début d’un scénario original, mais surtout par la composition de Broderick-Crawford dans un rôle d’un flic débonnaire. Un des premiers rôles pour Charles-Bronson et le deuxième film pour ce metteur en scène avec ce film prometteur.
image de Dans la gueule du loup
Vu le 17/12/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


24/11/2018 : Avis ajouté -  Lu 234 fois    

Les Roseaux sauvages  

Le chêne et le roseau.
Ce très bon film avec pour toile de fond la guerre d’Algérie, dans le sud ouest de la France e 1962, vaut par le regard porté par le metteur en scène sur un ensemble de personnes, secoués et meurtris par le vent de l’histoire, comme notamment cette Madame Alvarez . ..Mais ce que je trouve de plus remarquable, est certainement cette fin sublime, où dans un décor bucolique, l’espoir renait à travers ces trois adolescents, et ou justement la nature, elle aussi offre ce quelle à de plus beau, à travers ces différents plans, qui n’est pas sans me rappeler modestement certains tableaux d’impressionnistes bien connus. Superbe.
image de Les Roseaux sauvages
Vu le 24/11/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


15/11/2018 : Avis ajouté -  Lu 340 fois    

La Tortue rouge  

La tortue rouge, est une heureuse surprise cinématographique, récompensé à juste titre, car cette œuvre, originale, attachante, scintille comme une naine blanche, pleine de fraîcheur et d’innocence.
image de La Tortue rouge
Vu le 15/11/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


22/10/2018 : Avis ajouté -  Lu 914 fois    

L'Affaire des poisons  

Festival du cinéma des Frères lumière.
Même si ce bon film historique, relate d’après le générique une certaine rigueur vis-à-vis de cette affaire des poisons .Si les couleurs sont belles, si l’interprétation est juste, il reste quand même qu’on ressent un certain malaise de claustrophobie, par le manque de scènes extérieures, car ci en effet, les décors en studio, se taillent la part du lion. Alors que les extérieurs sont réduits à une peau de zobi, donnant ainsi l’impression d’être plus au théâtre qu’au cinéma…Quand au scandale soulevé à l’époque du roi soleil, qui disait-on à la fin de sa vie, se confondait au putois, d’autres depuis ont suivis, cocotant tout autant, jusqu’à nos jours, où un se prenant pour Jupiter… rêve, en pensant qu’il a décrocher la lune..



image de L'Affaire des poisons
Vu le 22/10/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


19/10/2018 : Avis ajouté -  Lu 747 fois    

Le Prisonnier de Zenda  

Le passionné de Zenda.

Ce n’est pas la première fois qu’au festival du cinéma Lumière de Lyon, je suis amené à découvrir des perles cinématographiques, ainsi après notamment La table aux crevés, La vérité sur Bébé Donge… , une fois n’est pas coutume j’ai pu voir un chef-d’œuvre américain de 1952 du réalisateur Richard Thorpe qui pour cette deuxième version, fait un véritable carton plein . Ce tarzan prolifique peut s’enorgueillir au moins dans ses 114 films d’avoir au moins réussi à un niveau inégalé Le Prisonnier de Zenda, car jamais je n’ai vu notamment un duel d’épée aussi fantastique que celui opposant Stewart-Granger à James-Mason .Bien sûr le film à d’autres mérites, celui de couleurs chatoyantes, d’une superbe intrigue, d’une mise en scène époustouflante et d’un casting de rêve. Oui ici, j’ose le dire Richard Thorpe égal,(Et peut-être dépasse même ) les Ford, Lang, Walsh, Curtiz et les autres…Chapeau !
image de Le Prisonnier de Zenda
Vu le 19/10/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


19/10/2018 : Avis ajouté -  Lu 726 fois    

Les Camarades  

Ce film italien présenté aussi au festival du cinéma et restauré est criant de vérité sur une époque ou les salariés étaient menés comme du bétail au boulot dans l’Italie à la fin du 18é siècle. Heureusement de ce grand metteur en scène introduit très intelligemment nombres de scènes cocasses pour éviter une réalité très dure à avaler. Une salle comble à répondu présent pour saluer non seulement ce magnifique film mais sûrement aussi peut-être pour souhaiter que très vite le cinéma transalpin redevienne ce qu’il fut…
image de Les Camarades
Vu le 19/10/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


25/09/2018 : Avis ajouté -  Lu 1081 fois    

La Taverne des révoltés  

Randolph change de chemise mais pas de cheval…
Ce western de mon humble avis, ne fait pas parti des meilleurs Randolph-Scott, aussi même si on ne s’embrase pas cette annexion de la Californie, on ne reste pas indifférent au charisme de ce spécialiste du genre né à Beverly Hills.


image de La Taverne des révoltés
Vu le 25/09/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


20/09/2018 : Avis ajouté -  Lu 1196 fois    

Les Amants du Capricorne  

Soixante neuf ans après je découvre ce film d’Hitchcock. Mais qui apparemment fût un échec ? Pourtant en découvrant ce film romanesque, je lui trouve que des qualités. L’intrigue de deux amants poursuivis par la poisse m’est apparue plausible. Une mise en scène somptueuse aux couleurs chatoyantes m’on étonnées. Et enfin une distribution d’acteurs au top. Même si de mon point de vue, Ingrid-Bergman dans son jeu de la scène d’aveu, parait à mon goût un peu trop théâtrale. Par contre Joseph-Cotten de ce rôle difficile d’un homme de basse condition m’est apparu crédible. Alors, j’ai du mal à comprendre le rejet de ce film certes, romanesque…Peut-être alors, trop pour certains ?
A découvrir.

image de Les Amants du Capricorne
Vu le 20/09/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


10/09/2018 : Avis ajouté -  Lu 989 fois    

Rencontre avec Joe Black  

Plus romantique…Tu meurs !

Il parait qu’on sent venir le dernier moment ? D’après bien sûr la rumeur. Et toujours d’après le fameux on-dit, notre endormeur serait le bras droit de dieu, restant bien sûr, toujours un peu gauche !
Donc ici, la mort apparait sous des traits d’un gentil charmeur, qui doit élimer un vieux croûton aux affaires mais qui abrite sous son toit, une fille de rêve, Dès lors, la rencontre avec Joe provoquera des étincelles, même si au lit, Black… apparait quelque peu blanc comme neige.
Un tonnerre de… Brest aux petits oignons.
image de Rencontre avec Joe Black
Vu le 10/09/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


03/09/2018 : Avis ajouté -  Lu 1213 fois    

Le Dahlia bleu  

Un Alan Ladd, plus grand que nature .
Jamais de mémoire de cinéphile, un metteur en scène n’avait osé donner à une structure en bois ou métallique un premier rôle, seul George Marshall, ancien shérif de l’Illinois* à franchit le seuil. Car la seule issue possible pour le meurtrier d’échapper aux policiers, dans ce bon thriller, c’est par la porte ! Voilà le mot est lâché. Car en effet ici, c’est fou le nombre de fois, que s’ouvre et se referme une porte, que même l’ancien coureur cycliste Isaac-Vitré …Qui lui, plus modestement il est vrai, passait par la fenêtre…
Se laisse encore voir aujourd’hui, pour les amoureux d’un cinéma qui n’existe plus.

*Pure invention
image de Le Dahlia bleu
Vu le 03/09/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


28/08/2018 : Avis ajouté -  Lu 1071 fois    

La Vie et rien d'autre  

Un Monsieur.

La vie rien d’autre, de par son sujet traité, ai déjà une prouesse en soi, mais en plus, pour ce passionné de la mise en lumière d’une tranche de vie de l’histoire oubliée, réussit par sa mise en scène, à en faire un chef-d’œuvre. Aussi Monsieur Tavernier fait appelle peut-être à son comédien préféré ? Un ‘monstre’ comme on dit vulgairement pour l’accompagner dans cette recherche ô combien pénible sur l’identification des pauvres soldats tombés aux champs d’horreur, après cette monstrueuse guerre. Bravo !


image de La Vie et rien d'autre
Vu le 28/08/2018   Tous les avis     tweet  
1 vote  Voter
      


06/07/2018 : Avis ajouté -  Lu 1795 fois    

L'Air de Paris  

Je ne peux pas dire que j’ai apprécié ce Rocky à la française des années 50, car d’entrée, la première chose qui m’a déplu c’est le rôle d’André Ménard avec sa gueule d’ange… très peu réaliste avec celle d’un vrai boxeur ! Une mise en scène quelque peu rabougri. Mais surtout ce rôle d’entraineur de boxe beaucoup trop bon enfant pour refléter ce milieu si difficile. Un Marcel mal incarné…
image de L'Air de Paris
Vu le 06/07/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


12/06/2018 : Avis ajouté -  Lu 1744 fois    

Deadpool 2  

Bande originale.

Ces héros sont faits pour marcher, dans les salles de ciné, car c’est pour les ados, que les Marvel sont destinés…

Une nouvelle fois le bien et le mal s’affrontent, avec ici quand même, un héros qui décape par son langage de grue, un courage à tout épreuve, (Jamais notamment, il ne prendra ses petites jambes à son cou) une tendresse aussi subtil qu’un fumet de ragout d’agneau, et un amour incommensurable pour une (Vanessa qui d’entrée est admise au Paradis) dans un fourre-tout d’aventure, qui donne envie de serrer la pogne, a la manière de…au metteur en scène.

image de Deadpool 2
Vu le 12/06/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


08/06/2018 : Avis ajouté -  Lu 2116 fois    

Le Traître du Texas  

Ce western qui narre l’ambtion dévorante d’un homme aigri par la guerre, mais de facture très conventionnel, aujourd’hui ne suprend plus. Reste la composition saississante d’un Robert-Ryan, toujours très éfficace dans ce genre de rôle .
image de Le Traître du Texas
Vu le 08/06/2018   Tous les avis     tweet  
2 votes  Voter
      


07/06/2018 : Avis ajouté -  Lu 1814 fois    

Imitation Game  

Le cerveau.
Incontestablement cette adaptation cinématographique de la biographie Alan Turing est une très garnde réussite, puisqu’elle relate, à travers ce marginal, la guerre, l’espionnage, la société anglaise d’alors, et surtout ce casse tête chinois, posé par les allemands.
Dans la même veine que le « Discours d’un roi » mais avec moins de chance toutefois pour ce « monstre ».


image de Imitation Game
Vu le 07/06/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


07/06/2018 : Avis ajouté -  Lu 1978 fois    

La Clé de verre  

Alan Ladd dans le cirage…
Ce film traitant de la curruption à de mon point de vue mal veillit, déjà la bande est médiocre, mais surtout sa mise en scène, qui passe allégrement du léger au sadisme par l’intermédiaire du rôle d’un William Bendix hors norme m’est apparue un peu gauche . De plus le scénario est quelque peu contestable, puisque le personnage de Beaumont , petit homme de main, qui devient à la fin, comme çà, donneur d’ordre, à la police...Ca passe mal!
Enfin, côté interprétation à part justement Véronica-Lake(Insupportable et Alan Ladd, tous les autres sont parfaits

image de La Clé de verre
Vu le 07/06/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


06/06/2018 : Avis ajouté -  Lu 1929 fois    

Les Forbans  

Les concessions ne rapportent rien…
Cet honorable 17 éme westerns vus en 1955, vaut par une première moitié relativement originale puisque, l’instigateur du complot tombe le masque seulement à la moitié du film. Jeff Chandler par très convaincant du mon point de vue, n’a pas eut l’opportunité dans ce genre de pouvoir rivaliser notamment avec « Les implacables » de la même année. Côté interprétation, Anne Baxter domine, puis Rory CALHOUN tire son épingle du jeu, dans cette curiosité se laissant voir sans rougir .

image de Les Forbans
Vu le 06/06/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


31/05/2018 : Avis ajouté -  Lu 1805 fois    

Man on high heels - Le Flic aux talons hauts  

L’homme à plusieurs facettes…

Une femme qui passe pour un trans, un travelo qui veut absolument devenir une femme, un hétéro fasciné par ce marginal de flic, deux frères ennemi, des armes blanches, rouges de sang, et ce brave, qui veut absolument se faire charcuter, alors que déjà, il s’est fait couper vingt fois. Sans compter, tous ceux qui culbutent avec plaisir …


image de Man on high heels - Le Flic aux talons hauts
Vu le 31/05/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      


23/04/2018 : Avis ajouté -  Lu 2297 fois    

L'Aventurier du Rio Grande  

L'empreinte d'un géant .

Il m’a parut intéressant de revoir ce western, car à sa première vision, trop vert je l’avais trouvé quelque peu vieillot. Aussi à l’inverse hier au soir, muri, j’ai apprécié le contexte de l’histoire ainsi que les vicissitudes du personnage interprété par le grand Bob, peu habitué dans ce genre, à monter autant à cheval, qu’à jouer du revolver comme gringo. Un bon western où les « méchicos » donnent du fil à retordre à notre pistolero toujours aussi flegmatique dans des paysages dénués de barbelés…
image de L'Aventurier du Rio Grande
Vu le 23/04/2018   Tous les avis     tweet  
 Voter
      







Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+

télécharger La Belle et la Bête en streaming
La Belle et la Bête
Pupille
Pupille
Astérix: Le secret de la potion magique Astérix: Le secret de la potion magique
Astérix: Le secret de la potion magique
Solo: A Star Wars Story Solo: A Star Wars Story
Solo: A Star Wars Story
Mission Impossible : Fallout Mission: Impossible – Fallout
Mission Impossible : Fallout
Nicky Larson et le parfum de Cupidon Nicky Larson et le parfum de Cupidon
Nicky Larson et le parfum de Cupidon