Films Cinéma et TV sur notreCinema
5

L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
10
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteurs
2
Vidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
2
Créer mon compte / Me connecter   
followinstasearch

News Fil twitter Hommages Festivals

avt premiere mazarin de aix comme si de rien n etait le 21/02/19


Eva Trobisch est venue présenter le film comme si de rien n'était (Alles Ist Gust) pour un premier film c'est un coup de maitre,elle a raflée tous les prix (meilleur premier film,festival de Locarno,meilleure actrice pour Annika blendl,festival de Marrakech,prix de la critique et meilleure actrice,festival de Munich,grand prix et meilleure actrice,festival d'Angers). Le film est bien réalisé,c'est son premier film,comme on voit sur europa source,le scénario et la mise en scène sont tout en retenue.Un film plus puissant qu'il n'y parait.Pour le synopsis voir la fiche de notre cinéma.A voir le 3/04/19


 Lu 337 fois - Date 23/02/2019  - Plus d'info sur le film Alles ist gust
News de costa
suivre
     share tweet  


Jacques becker... hommage


Jacques BECKER
Autour de ce grand réalisateur, une ronde de noms célèbres s'effectue.. Cézanne, Renoir, Prévert, Wiener, et également Henri-Georges Clouzot qu'il défendra devant une "commission d'épuration" !
Son regard sur la Société devrait être montré en exemple aujourd'hui, la paysannerie ... entre un "Goupil mes sous" et un "Goupil Mains rouges"... et bien d'autres "Goupil"..
Un couturier et ses "Falbalas" .. Les "priorités" d'un couple "Antoine et Antoinette"..l'Amour ou le pognon gagné à la loterie... ""Touchez pas au grisbi" !! la suite de la phrase est plus célèbre, car prononcée par des "Tontons" !! et cette ""pute""" pardonnez l'expression, Simone, notre Simone..
Casque d or (1952)
Mon hommage Jacques



Jacques becker... hommage
 Lu 994 fois - Date 21/02/2019 
News de geka
suivre
     share tweet  


décés de Serge Merlin le 16/02/19


Serge Merlin était connu au theatre,mais il faisait du cinéma depuis 1961 Premier film Sanson d'Andrzej Wadja avec lequel il tournera deux autres films (un amour en Allemagne et danton),en 1968,La louve solitaire,puis sous la direction de Marc Caro et Jean Pierre Jeunet la cité des enfants perdus°,il sera connu du grand public en 2001 grace à Jean Pierre Jeunet pour le destin fabuleux d'amèlie poulain,le dernier film de Serge Merlin remonte à 2018 (Un peuple et son roi).Il vient de tirer sa révérence le 16 fevrier 2019 à l'age de 86 ans.
Je l'avais rencontré au tnt de Toulouse fin des années 96/00°.Il m'avait dédicacé l'affiche du film la cité des enfants perdus.Au revoir l'artiste


 Lu 2379 fois - Date 18/02/2019 
News de costa
suivre
     share tweet  


avt premiére au cézanne de aix le 15/02/19/ mon bébé


Sandrine Kiberlain qui a obtenu le prix d'interprétation féminine au festival de l'alpe d'huez et le grand prix,avec la réalisatrice Lisa Azuelos sont venus a aix qui est la première ville de France ou l'on pouvait voir le film.
C'est une réussite,aucun temps mort,de bonnes séquences,a noter Victor Belmondo dont son grand père est Jean Paul Belmondo.Il joue très bien ainsi que Thais la fille de Lisa Azuelos
le film sort le 13 mars à voir


 Lu 3356 fois - Date 16/02/2019  - Plus d'info sur le film Mon Bébé
News de costa
suivre
     share tweet  


décés de Bruno Ganz à zurich le 16 Février 2019


le grand acteur Bruno Ganz vient de tirer sa révèrence le samedi 16 fevrier 2019 (1941/2019)
j'avais eu l'occasion de le rencontrer à cannes pendant le festival.Il était sympathique,un grand acteur qui a été fais chevalier de la légion d'honneur. 3 films avec Wim Wenders (si loin si proche,les ailes du désir,l'ami américain) le premier film de jeanne moreau(lumiére) et la chute,la marquise d o de rohmer.Salut l'artiste


 Lu 3354 fois - Date 16/02/2019  - Plus d'info sur le film Si loin, si proche!
News de costa
suivre
     share tweet  


Hommage à Bruno Ganz: La lettre de Laetitia Masson (2016)


"J'ai mis du temps à comprendre ce que représentait pour moi Bruno Ganz. Je le voyais flou. Un soir je rentrais dans la nuit après un rendez-vous avec Marina Hands qui a été sa partenaire dans un film de Patricia Masuy ["Sport de filles"]. Elle non plus n'arrivait pas vraiment à parler de lui. Il était resté une sorte de mystère. La veille, j'avais vu André Wilms qu'il a eu souvent comme partenaire au théâtre. Il était en train de mettre en scène une pièce de Fassbinder. Il n'avait pas du tout à tête à me faire le portrait de Bruno Ganz. Je rentrais donc dans la nuit, prise d'un accès de mélancolie. J'avais d'abord eu envie d'écouter Jean-Louis Murat, comme toujours.
"Ami, Amour, Amant".
Parce que c'était ça pour moi en premier mon idée de Bruno Ganz. Ce qui m'avais toujours frappé chez lui, c'était la douceur de son visage. Un visage comme une page blanche. L'ami idéal. Mais avec le sourire de quelqu'un qui sait. Il sait que tout peut arriver, que tout peut mal tourner et qu'on peut espérer, qu'on peut relativiser et même qu'on peut aimer. Donc Bruno Ganz n'était pas loin non plus d'être l'amour idéal. On le regarde faire l'ange et on voudrait l'avoir sur notre épaule. On le regarde caresser un pied et on pense aussi à lui comme amant.
"L'Ennemi"
Sauf que Bruno Ganz, ce n'était pas que ça. Finie la douceur, finie la page blanche, tout vire au noir. Une simple moustache et on comprend que Bruno Ganz est un acteur multiple. On voit les nuances de l'ombre qu'il est capable de donner, on voit la palette du monstre qu'il convoque en lui.
"L'Agent double"
C'est ça pour moi Bruno Ganz et c'est ça qu'il a joué. Les types qui convoquent les vampires, les types qui hésitent entre le bien et le mal, les types sympas qui deviennent des meurtriers. Il aurait été parfait dans les histoires de John Le Carré, il aurait pu jouer tous ses espions, incarner George Smiley, le gardien de la nuit et d'autres, tous ces types insondables, invisibles, insaisissables comme semble l'être l'acteur lui-même. Mais moi, je voulais le saisir, je continue à rouler. De plus en plus mélancolique, prête maintenant pour David Bowie. La musique a commencé et j'ai repensé à tous ces films singuliers que Bruno Ganz a traversé, et en particulier à celui contemplatif, méditatif, libre, moderne d'Alain Tanner. Et c'est là, grâce à David Bowie donc, que j'ai compris.
"Black Star"
Pour moi, Bruno Ganz est une étoile noire, un type qui ne brille pas, un type des profondeurs, l'homme idéal pour jouer l'homme ordinaire, un homme de l'intérieur, grave sans gravité, avec ou sans qualités, un homme pour tous les espaces et pour tous les temps. Un homme dont mon père m'a fait remarquer l'autre soir qu'il n'était pas sans ressembler à Jacques Rivette, sur certaines images du cinéaste à qui appartenait une belle partie de Paris. Alors, cher Bruno Ganz, vous reliez pour moi les points d'une voûte céleste musicale et cinématographique éternelle et inspirante et je vous remercie."
Laetitia Masson, Blow Up, Arte


 Lu 3307 fois - Date 16/02/2019 
News de rosalie210
suivre
     share tweet  


Pallieter s'en est allé.




L'acteur flamand Eddie BRUGMAN est décédé à l'âge de 75 ans. Il a joué le rôle principal dans le film flamand Pallieter (1975). On a aussi pu le voir dans Keetje Tippel (1975) de Paul VERHOEVEN. Il a également été vu dans des dizaines de séries télévisées tant en Flandre qu'au Pays-Bas.

Brugman est décédé dans sa ville natale de Nieuwkoop, dans la province néerlandaise de Zuid-Holland.


Pallieter s'en est allé.
 Lu 4555 fois - Date 12/02/2019 
News de Texas Bronco
suivre
     share tweet  


Elle est partie rejoindre la Créature du lac


Elle avait 92 ans, Julie Adams est une des dernières actrices de série B hollywoodienne qui à connu l’apogée du Golden Old Hollywood. Si ce nom ne parle pas à quelques-uns du groupe notre cinéma, en revanche, parlera aux cinéphiles qui adorent la période des années cinquante. Julie Adams est la célèbre héroïne qui fut enlevée par une créature des mers dans La Créature du Lac Noir, souvenez-vous d’elle avec son joli bikini blanc, l’Étrange créature tombe amoureuse de la jolie Julie. Elle fut également, la partenaire de James Stewart et Rock Hudson dans le célèbre western d’Anthony Man : Les Affameurs.

Née en 1926 dans l’Iowa, Julie Adams de son vrai nom Betty May Adams fit ses débuts comme jeune comédienne à l’école primaire de sa ville, ensuite tente sa chance en 1948 à Hollywood, mais comme elle n’était pas prête à travailler à temps complet pour l’usine à rêve, elle décide de travailler à mi-temps comme secrétaire, puis avec ses économies prend des cours du soir pour travailler sa diction et devenir une star. Elle signe son contrat avec Universal qui lui donne directement comme partenaire des pointures comme James Stewart, Charlton Heston, Rock Hudson, Tony Curtis, mais aussi un certain Elvis Presley. Julie Adams est arrivée ver la fin du vieil Hollywood.

Elle nous a quittés le trois février 2019 : elle est partie rejoindre le Royaume des mers et de sa divine créature du Lac Noir.



Elle est partie rejoindre la Créature du lac
 Lu 4853 fois - Date 05/02/2019 
News de jamesbond
suivre
     share tweet  


Avant première Grace à dieu de François Ozon


François OZON et François Devaux de l'association la parole libérée est venu animé le débat sur le film grace à Dieu,ce film est en compétition à Berlin le 69 ième festival.Le film est une réussite,bien ficelé,qui nous tient en haleine jusqu'à la fin avec les faits qui se sont déroulés Trente ans en arrière à lyon par les 3 principaux personnages Trois artistes de talents.François Devaux étaient au coté de François Ozon et un des Trois était dans la salle.Dans le Film Denis Menochet incarne François Devaux.Melvil poupaud est le personnage principal celui qui découvre par hasard que le pretre qui a abusé de lui vit à Lyon aux scouts officie toujours auprès d'enfants il se lance alors dans un combat très vite rejoint par François et Emmanuel.


 Lu 4815 fois - Date 01/02/2019  - Plus d'info sur le film Grâce à Dieu
News de costa
suivre
     share tweet  


Décès d'Anne Marev ce 25 janvier


Vendredi 25 janvier la comédienne et actrice belge Anne MAREV nous a quitté.

Née à Liège en 1932, elle a fondé le Théâtre de l'Etuve à Liège puis a poursuivi sa carrière à Bruxelles dans la troupe du Théâtre National jusqu'en 1980.

Dans les années 60, elle a été journaliste à la RTBF, et a joué dans la deuxième saison de «7ème Ciel Belgique».

Au cinéma, elle apparaît dans Les lendemains qui chantent, Saint-Cyr (2000), et dans Odette Toulemonde (2006).

Elle était âgée de 87 ans.


Décès d'Anne Marev ce 25 janvier
 Lu 4465 fois - Date 31/01/2019 
News de Texas Bronco
suivre
     share tweet  






Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma

Solo: A Star Wars Story Solo: A Star Wars Story
Solo: A Star Wars Story
Mission Impossible : Fallout Mission: Impossible – Fallout
Mission Impossible : Fallout
Nicky Larson et le parfum de Cupidon Nicky Larson et le parfum de Cupidon
Nicky Larson et le parfum de Cupidon