Films Cinéma et TV sur notreCinema
L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
3
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
2
Créer mon compte / Me connecter   

Acteurs Chanteurs Chefs opérateurs Compositeurs Costumiers Décorateurs Distributeurs Effets spéciaux
Humoristes Monteurs Producteurs Réalisateurs Scénaristes Sociétés de Prod

? - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z -
Frank MILLER Récompenses Acheter    tweet Modifier la fiche
Photos de Frank MILLER
Frank MILLER on the internet selected on

photo de  Frank MILLER
Frank MILLER www.literaryramblings.com

photo de  Frank MILLER
Frank MILLER httpimg2-3.timeinc.netewdynami

photo de  Frank MILLER
Frank MILLER httpwww.actucine.comwp-content

photo de  Frank MILLER
Frank MILLER cdn2.holytaco.com


Frank MILLER


27/01/1957


Réalisateurs
Acteurs
Producteurs
Scénaristes

Biographie de Frank MILLER :

Frank Miller, c'était un nom magique pour une poignée de fans de comics américains dans les années 80, bien avant que cette culture devienne grand public. L'homme qui venait de réinventer le personnage de Batman, avec quatre tomes intitulés "Dark Knight Returns,",pulvérisant tous les records de vente de comic-books aux USA. L'un des artistes phares de la bande dessinée américaine des années 80. Un génie, qui a tout compris avant tout le monde : L'importance des films asiatiques, des mangas, du film noir, l'influence du cinéma sur les comics, et vice-versa. L'homme qui avait révolutionné la bande dessinée américaine, en y introduisant le polar ultra-violent à la place du soap opéra moussant. L'homme enfin, qui a donné aux comics leur dernière heure de gloire, et décomplexé toute une génération d'adultes et d'adolescents, encore accros à leur lecture.


Né en 1957, Frank Miller est l’une des figures incontournables de la
bande dessinée américaine contemporaine. En 1977, il commence sa
carrière comme dessinateur pour des firmes telles que DC ou Marvel.
Pour cette dernière, il dessine les aventures de Spider-Man sur deux
épisodes où il associe le héros, momentanément devenu aveugle, à
Daredevil. A cette époque, son style, très traditionnel, ne le
différencie pas tellement des autres dessinateurs de super-héros.
En 1979, et jusqu’en 1983, il est chargé de s’occuper de Daredevil,
tout d’abord en tant que simple illustrateur, puis, dès 1981, il
s’émancipe pour devenir aussi scénariste. Son style évolue, les traits
sont moins marqués, le dessin est plus abrupt. L’idée de génie de
Miller est d’ inventé le personnage d’Elektra Natchios, l’amour de
jeunesse de Matt Murdock (alias Daredevil), devenue une redoutable
tueuse après la mort de son père.
Dans le milieux du comics, c'est une révolution : les lecteurs se
déchaînent faisant de dardevil l'une des plus grosses ventes de la
Marvel alors que le titre végétait depuis des années dans
l'indifférence générale.
Il abandonne cette série en 1982 pour dessiner une mini-série de
Wolverine ("Je suis wolverine" avec Chris Claremont), mais il la
reprendra plusieurs fois au fil de sa carrière, avec David Mazuchelli
aux dessins en 1985 ("Renaissance"), puis John Romita Jr et Al
Williamson pour "L'homme sans peur" en 1993 - 1994.
En 1983-1984, DC Comics lui laisse carte blanche pour créer sa propre
mini-série de science-fiction "Ronin". Il en dessine et scénarise les
6 fascicules. La mini-série, malgré des critiques élogieuses, est un
échec cuisant.
En 1986, toujours pour cet éditeur, il a 29 ans quand il crée "The
Dark Knight Returns" où il imagine un Batman vieillissant et
psychopathe. Il dit d'ailleurs s'être inspiré de sa propose crise de
la trentaine pour imaginer cet ouvrage. Son univers noir, cynique et
violent est déjà en place. Marqué par les films noirs américains, et
l'expressionnisme, il invente un graphisme inédit et brutal.
Salué par la critique comme l'un des chefs-d’œuvre de la bande
dessinée des années 80, le comics atteindra le chiffre record du
million d'exemplaires vendu. Il est désormais consacré comme l'un des
plus grands auteurs contemporains.
Considéré comme une star n'ayant plus rien a prouver, Il multiplie les
travaux comme scénariste : "Batman : Year One", qui raconte la genèse
du personnage, "Elektra Assassin" en 1986-1987 et "Daredevil : Love
and War" en 1986. En 1990-91, il écrit "Give Me Liberty", premier
volet des aventures de Martha Washington, pour Dave Gibbons, et "Hard
Boiled" pour Geof Darrow, et réalise seul "Elektra Lives Again".
C'est à cette époque que Hollywood se décide a le débaucher pour
l'écriture de ROBOCOP 2.
Pendant plus de 2 ans, Miller va vivre un véritable enfer: devant collaborer
avec le réalisateur Tim Hunter(LE FLEUVE DE LA MORT) qui ne l'apprécie
pas forcément et la firme productrice orion qui rediscute chacune de ses scènes, il écrira pas moins de 12 versions différentes du scénario. Pour calmer le jeu le producteur John Davidson engage le chevronné Irvin Kershner (L’EMPIRE CONTRE-ATTAQUE) et le scénariste Walon Green (LA HORDE SAUVAGE). Le film s’écrira au jour le jour, sur le tournage, laissant a Miller un goût amer : « En me lançant dans le cinéma, je me suis naïvement dit que j’allais rentrer par la grande porte et faire des films sans aucun souci. J’ai été mon propre patron pendant tant d’années que cela a été un choc de devoir me retrouver dans une pièce remplie de personnes qui remettaient en question la moindre petite séquence que j’avais écrite. C’est là que je me suis dit que j’allais retourner à mes dessins sans demander mon reste ».
Il prend alors la décision de ne plus jamais retravailler pour le cinéma ni pour les grandes maisons d’éditions que sont DC et Marvel.
En 1992, la rage au ventre, il commence son chef-d’œuvre en tant qu'auteur complet : la série policière "Sin City", un polar en noir et blanc de plus de 200 pages qui se place
à part dans la production américaine. Là-encore, la critique est dithyrambique et Miller de récolter une avalanche de prix.
En 1993-94, il écrit les scénarios de" Martha Washington Goes to War "
pour Dave Gibbons, " The Big Guy et Rusty, The Boy Robot", pour Geof
Darrow. Il signe parallèlement deux nouveaux opus de la saga Sin City
( J'ai tué pour elle et Le Grand Carnage ) ainsi que plusieurs
épisodes de Spawn pour Todd McFarlane. En 1996, parait le quatrième
volume de Sin City (cet enfant de salaud) ainsi que "Martha Washington
Stranded in Space " puis "Martha Washington sauve le monde", avec Dave
Gibbons. En 1997, est édité "Bad Boy", dessiné par Simon Bisley et
Valeurs familiales, le cinquième Sin City.
En 1998, Frank Miller dessine également un long péplum mis en couleur par sa femme Lynn Varley : "300". Le choc est comparable a celui de "Sin City" et sera également largement récompenser aux Eisner Award (les oscars de la b.d. US.)
En 2000, il dessine le septième tome de "Sin City", l'enfer en retour.
En 2002, il retrouve Batman (et DC comics) pour une mini-série, " Dark Knight : la
Relève" qui ,par ses partis pris visuel et scénaristiques, est considéré comme une insulte par la plupart des fans du héros de Gotham-City.
C’est en 2004 qu’il accepte enfin de donner son accord pour une adaptation ciné de Sin City, après que des pointures comme Abel Ferrara ou Sam Raimi essuient les refus de Miller ; Robert Rodriguez lui propose une réalisation en collaboration pour une adaptation littérale du comics. Le résultat, présenté en sélection officielle à Cannes, fera un carton international et lance la carrière cinématographique de Frank Miller.


Filmographie de Frank MILLER :


Frank MILLER a réalisé :

 2014 - Sin City : J'ai tué pour elle
 2007 - The Spirit
 2005 - Sin City

Frank MILLER a joué dans :

 2014 - Sin City : J'ai tué pour elle
 2002 - Daredevil
2000 - Un but pour la gloire
 1990 - RoboCop 2
 1987 - L'Aventure intérieure

Frank MILLER a produit :

 2014 - Sin City : J'ai tué pour elle
 2006 - 300
 2005 - Sin City

Frank MILLER a contribué au scénario :

 2014 - Sin City : J'ai tué pour elle
 2007 - The Spirit
 2006 - 300
 2005 - Sin City
 1993 - RoboCop 3
 1990 - RoboCop 2

Frank MILLER a contribué au scénario de certains épisodes :









Fonds d'écran Frank MILLER   Ajouter un fond d écran  
wallpaper de  Frank MILLER
wallpaper de  Frank MILLER
wallpaper de  Frank MILLER
wallpaper de  Frank MILLER

Images Frank MILLER
photo de  Frank MILLER
Frank MILLER www.celebhairdo.com
photo de  Frank MILLER
Frank MILLER httplatimesherocomplex.files.w
photo de  Frank MILLER
Frank MILLER Au Comic Con Paris 2018

Frank MILLER dans les films




Modifier la fiche de Frank MILLER



Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+

télécharger Black Panther en streaming
Black Panther
télécharger Thor : Ragnarok en streaming
Thor : Ragnarok
télécharger Ça en streaming
Ça
télécharger Les Tuche 3 en streaming
Les Tuche 3
Creed 2 Creed 2
Creed 2
Ready Player One Ready Player One
Ready Player One